Lama (animal)


Lama (animal)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lama.
Aide à la lecture d'une taxobox Lama
 Lama
Lama
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Artiodactyla
Famille Camelidae
Genre Lama
Nom binominal
Lama glama
(Linnaeus, 1758)
Répartition géographique
Leefgebied lama.JPG
 Un lama devant le Machu Picchu

Un lama devant le Machu Picchu

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Le lama blanc ou lama (Lama glama) est un camélidé domestique d'Amérique du Sud. Le terme « lama » est souvent utilisé de manière plus large pour s'appliquer aux quatre espèces animales proches qui constituent la branche sud-américaine des camélidés : le lama blanc lui-même, l'alpaga, le guanaco et la vigogne (voir pour cela le genre lama).

Vase mochica, Pérou 100-300 ap. J.-C.
Lombards Museum

Sommaire

Origine

Avant le débarquement des Espagnols sur le continent sud-américain, le lama y était le seul animal domestique. Utilisé comme bête de somme, il était aussi très prisé pour sa fourrure et sa viande, mais sa charge maximale étant d'une vingtaine de kilos, il ne peut être monté.

Classification

Les premiers écrits concernant le lama le comparent généralement au mouton. Pourtant, on s'aperçut très vite de sa parenté avec le chameau, et donc avec les camélidés.

Les paléontologues Joseph Leidy, Edward Drinker Cope et Othniel Charles Marsh ont interprété la découverte d'espèces disparues de l'ère tertiaire sur le continent américain, qui apporte des lumières sur l'apparition de cette famille et leurs relations avec les autres mammifères. À l'origine, les lamas n'étaient pas cantonnés à la partie du continent américain située au sud du canal de Panama comme ils le sont de nos jours. On en a découvert de nombreuses traces datées du pléistocène dans la région des montagnes Rocheuses ainsi qu'en Amérique centrale, dont certains beaucoup plus grands que les spécimens actuels. De nombreux animaux apparentés aux chameaux, montrant des mutations génétiques et une série progressive de changements, y ont été découverts dans des strates allant du pliocène au début du miocène. Comme aucune trace de camélidé n'a - à ce jour - été découverte dans des fouilles du vieux continent, il est actuellement admis que les Amériques sont leur terre d'origine et que certains sont passés en Asie, descendant vers le sud en fonction des modifications climatiques pour devenir les chameaux. Il y a peu de mammifères dont le passé paléontologique a été retracé avec autant de succès.

Caractéristiques

Anatomie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

La denture des adultes est la suivante :

1.1.2.3
3.1.2.2

pour un total de 32 dents.

Dans la mâchoire supérieure on trouve un inciseur pointu et aiguisé au bord de la prémaxillaire, suivi d'une véritable canine pointue, incurvée et de taille moyenne sur la partie antérieure de la maxillaire. La prémolaire isolée ressemblant à une canine que l'on retrouve chez les chameaux n'est pas présente. Les molaires qui sont en contact les unes avec les autres sont deux très petites prémolaires (la première étant très rudimentaire) et trois molaires larges, construites généralement comme celles des autres camélidés. Dans la mâchoire inférieure, les trois incisives sont longues et en forme de spatule ; les extérieures sont les plus petites. À côté de celles-ci, il y a une canine courbée, suivie après un intervalle d'une simple prémolaire conique ; puis une série continue composée d'une prémolaire et de trois molaires, qui diffèrent de celles du chameau par une petite colonne formée sur le bord extérieur antérieur.

Le crâne ressemble généralement à celui du chameau, sa taille plus réduite expliquant la cavité crânienne et les orbites relativement plus développées et les cloisons crâniennes plus modestes. Les os nasaux sont plus courts et plus larges, rejoints par la prémaxillaire.

Vertèbres :

  • cervicales 7,
  • dorsales 12,
  • lombaires 7,
  • sacrales 4,
  • caudales de 15 à 20.

Les oreilles sont plutôt longues et arrondies. Il n'y a pas de bosse dorsale. Les pieds sont proches, les doigts de pieds sont plus séparés que chez les chameaux, et possèdent chacun leur voûte plantaire distincte. La queue est courte, et la fourrure longue et laineuse.

Dans les caractéristiques structurelles essentielles, ainsi que dans l'apparence générale et leur comportement, tous les animaux de ce genre se ressemblent étroitement, et la question de savoir s'ils doivent être considérés comme appartenant à une, deux ou plus d'espèces différentes a été la cause de nombreux débats et controverses chez les naturalistes.

Reproduction : l'ovulation de la femelle est induite. Il n'y a donc pas, comme chez d'autres mammifères, de périodes de "chaleur" et la fécondation peut ainsi avoir lieu en toute saison, sous réserve du respect d'un cycle folliculaire. La gestation dure généralement 11 mois mais peut en atteindre 13. La mise bas est rapide. Elle a lieu généralement en fin de matinée ou en début d'après-midi, la femelle restant en position debout.

Comportement

  • Cri du lama : Le lama s'exprime par toute une gamme de sons, qui peuvent traduire la tristesse, la mise en garde de ses congénères contre un danger supposé, l'hostilité vis-à-vis d'un rival, voire la satisfaction sexuelle.

Le lama crache pour sa défense (très rarement sur l'homme, plus souvent sur ses congénères). Ce crachat est constitué, dans les cas graves, de régurgitations gastriques visqueuses, plus fréquemment, d'une sorte de nébulisation salivaire qu'il projette sur l'objet de sa colère.

Le lama est un animal qui rumine mais n'est pas classé parmi les ruminants.

Galerie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lama (animal) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lama glama — Lama (animal) Pour les articles homonymes, voir Lama …   Wikipédia en Français

  • lama — 1. lama [ lama ] n. m. • 1598; esp. llama, mot quechua ♦ Mammifère ongulé (camélidés) plus petit que le chameau et sans bosse, qui vit dans les régions montagneuses d Amérique du Sud, sauvage ou domestiqué. ⇒ alpaga, guanaco, vigogne. Troupeau de …   Encyclopédie Universelle

  • lamă — LÁMĂ1, lame, s.f. 1. Placă subţire de metal, de material plastic etc., cu diverse întrebuinţări (în aparatura tehnică). ♦ spec. Mică placă dreptunghiulară, subţire şi de obicei cu tăişuri pe ambele laturi lungi, care se montează la un aparat de… …   Dicționar Român

  • Animal Domestique En Droit Français —  Pour les autres articles nationaux, voir Animal domestique. Sommaire 1 Nature juridique des animaux domestiques 2 …   Wikipédia en Français

  • Animal domestique en droit francais — Animal domestique en droit français  Pour les autres articles nationaux, voir Animal domestique. Sommaire 1 Nature juridique des animaux domestiques 2 …   Wikipédia en Français

  • Lama (disambiguation) — Lama can refer to: * Lama, the Tibetan word for religious teacher (like the Sanskrit term guru ) * Lama (genus), the genus name, and a common misspelling, of llama (animal) * Lama tree or Lamalama, Diospyros Sandwicensis , a tree endemic to… …   Wikipedia

  • lama — 1. (la ma) s. m. Nom des prêtres de Bouddha au Thibet et chez les Mongols. •   Les lamas avouent eux mêmes qu ils ne sont pas des dieux ; mais ils prétendent représenter la divinité, RAYNAL Hist. phil. V, 17.    Grand lama, ou dalaï lama, chef de …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Animal worship — (or zoolatry) refers to religious rituals involving animals, especially in pre modern societies, such as the glorification of animal deities, or animal sacrifice. The origins of animal worship have been the subject of many theories. The classical …   Wikipedia

  • lama — lama, llama The form with one l is the Tibetan or Mongolian Buddhist monk, whereas the form with two ls is the South American animal. For obvious reasons, care should be taken in remembering which is which …   Modern English usage

  • Lama pacos — Alpaga Pour les articles homonymes, voir Alpaga (homonymie) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.