Camelidae


Camelidae
Aide à la lecture d'une taxobox Camélidés
 Vicugna vicugna
Vicugna vicugna
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Cetartiodactyla selon NCBI
Artiodactyla selon ITIS & MSW
Sous-ordre Tylopoda selon NCBI
Famille
Camelidae
Gray, 1821
Répartition géographique
Camelid locations and migration.png

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Dromadaire

Les camélidés sont des mammifères artiodactyles. Les camélidés disposent de 74 chromosomes.

La famille des camélidés comprend, actuellement, 3 genres et 7 espèces vivantes:

Ces deux derniers genres vivent dans le nouveau monde alors que le premier est originaire d'Afrique/Asie.

Les camélidés sont les seuls mammifères chez qui les hématies conservent leur noyau.

Sommaire

Origine

Les Camélidés sont des mammifères artiodactyles d'origine nord-américaine, mais ils ont disparu de ce continent alors qu'ils se répandaient en Amérique du Sud, en Asie, puis en Afrique, continents où ils ont survécu pour donner naissance aux espèces modernes.

Taxonomie

Ce taxon était inclus parmi les Tylopodes.

Quelques espèces éteintes

Selon The Paleobiology database (2 jan 2010)[1] :

  • genre Aepycamelus (syn. Alticamelus, Homocamelus)
  • genre Aguascalientia
  • genre Alforjas
  • genre Aucheniina
  • genre Australocamelus
  • genre Blancocamelus
  • genre Camelina
  • sous-famille Camelinae
    • tribu Camelini
    • tribu Lamini (syn. Tanupolama parva)
      • genre Hemiauchenia (syn. Tanupolama)
      • genre Lama
      • genre Palaeolama
      • genre Pleiolama
      • genre Vicugna
  • genre Camelops
  • genre Cuyamacamelus
  • genre Eulamaops
  • genre Floridatragulus (syn. Hypermekops)
  • genre Gentilicamelus
  • genre Gigantocamelus
  • genre Hesperocamelus
  • genre Megacamelus
  • genre Megatylopus (syn. Paracamelus arenicola)
  • genre Merycotheriina
  • genre Michenia
  • sous-famille Miolabinae
    • genre Capricamelus
    • genre Miolabis
    • genre Nothotylopus
    • genre Paramiolabis
  • genre Miotylopus (syn. Dyseotylopus)
  • genre Nothokemas
  • genre Oxydactylus
  • genre Palauchenia
  • genre Paracamelus
  • genre Paralabis
  • genre Paratylopus
  • genre Pliauchenia
  • genre Poebrodon
  • genre Poebrotherium
  • genre Priscocamelus
  • genre Procamelus
  • genre Protolabis
  • genre Pseudolabis
  • sous-famille Stenomylinae
    • genre Blickomylus
    • genre Rakomylus
    • genre Stenomylus
  • genre Tanymykter
  • genre Titanotylopus

Les camélidés et l'homme

Deux bouchers sont penchés sur les restes d’un chameau qui gisent au sol ; ils en découpent des morceaux ; à l’avant-plan, la tête et le cou de l'animal se détachent parfaitement sur le rouge d’une grande mare de sang ; on devine dans la pénombre de l’arrière-plan une autre carcasse et des hommes qui contemplent tranquillement la scène.
Découpe d’un chameau en Mauritanie.

L'homme préhistorique chassait les camélidés pour leur chair, et certains paléontologues le suspectent d'avoir exterminé ces animaux en Amérique du Nord, au cours de l'Holocène. Cette viande se consomme toujours et sa conservation se fait souvent par séchage.

Par contre, les Indiens d'Amérique du Sud, les Asiatiques et les Africains ont domestiqué avec succès les camélidés, animaux peu exigeants et adaptables à des conditions climatiques difficiles (haute montagne dans le premier cas, désert dans le second), créant des races parfois très distinctes de leurs ancêtres sauvages (comme l'Alpaga à la laine épaisse).

Les espèces sud-américaines ont surtout été utilisées pour leur laine, et les espèces de l'Ancien Monde en tant qu'animaux de trait et de bât. Mais, dans les deux cas, les hommes ont pu trouver d'autres utilités dans ces animaux, par exemple en consommant leur viande (qui est malgré tout peu savoureuse, et qui est prohibée dans certaines traditions, comme chez les Juifs).

Depuis le XIXe siècle, les Occidentaux ont aussi tenté d'acclimater les camélidés (tout du moins leurs formes domestiques) en Europe, Amérique du Nord et Australie, avec plus ou moins de succès.

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Camelidae de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Camelidae — Saltar a navegación, búsqueda ? Camélidos Vicugna vicugna …   Wikipedia Español

  • Camelidae — n. a natural family comprising the camels and llamas and vicunas. Syn: family {Camelidae}. [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Camelīdae — (Kamele), Familie der Huftiere (s.d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • CAMELIDAE — insulae duae in ora Ioniae regionis. Plin. l. 5. c. 31 …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Camelidae — Kamele Trampeltier (Camelus bactrianus) Systematik Klasse: Säugetiere (Mammalia) …   Deutsch Wikipedia

  • Camelidae — kupranugariniai statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas šeima apibrėžtis Šeimoje 3 gentys. Kūno masė – 40 700 kg. atitikmenys: lot. Camelidae angl. camels vok. Kamele rus. верблюдовые pranc. camélidés; chameaux ryšiai: platesnis… …   Žinduolių pavadinimų žodynas

  • Camelidae — noun camels and llamas and vicunas • Syn: ↑family Camelidae • Hypernyms: ↑mammal family • Member Holonyms: ↑Artiodactyla, ↑order Artiodactyla • Member Meronyms: ↑ …   Useful english dictionary

  • Camelidae — …   Википедия

  • Camelidae — Género Lama Lama glama Lama pacos Lama guanicoe Género Vicugna Vicugna vicugna Género Camelus Camelus dromedarius Camelus bactrianus Los camélidos son una familia de mamíferos del orden de los artiodáctilos, suborden tilópodos. Comprenden tres… …   Enciclopedia Universal

  • camelidae — ca·mel·i·dae …   English syllables


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.