La Doublure


La Doublure

La Doublure

Réalisation Francis Veber
Acteurs principaux Daniel Auteuil
Gad Elmaleh
Alice Taglioni
Pays d’origine Drapeau de France France
Drapeau d'Italie Italie
Drapeau de Belgique Belgique
Sortie 2006
Durée 85 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Doublure est un film français réalisé par Francis Veber qui est sorti en salles le 29 mars 2006.

Sommaire

Synopsis

Un riche homme d'affaires, M. Levasseur trompe sa femme avec une mannequin. Alors qu'ils sont ensemble, ils sont surpris par un paparazzi. La seule photo prise est une photo de M. Levasseur, sa maîtresse et un passant. Levasseur, pour ne pas divorcer, répond à sa femme demandant des explications que le mannequin est avec le passant. Pour accréditer son mensonge, l'homme d'affaires contacte donc sa maîtresse, et le passant, François Pignon et leur offre à chacun une somme d'argent, pour qu'ils fassent semblant d'être en couple, notamment en vivant ensemble.

Fiche technique

Box-office

Pays Box-office Nbre de sem. Classement TLT Date
Box-office mondial 29.034.472 $ - - -
Box-office Drapeau de France France 3.087.562 entrées 14 sem. - Total
Box-office Paris 562.141 entrées 14 sem. - Total
Box-office Drapeau de Suisse Suisse 66.515 entrées - - Total


Distribution

Anecdotes

  • Un clin d'œil au film Le Dîner de cons (également signé Francis Veber) apparait dans le film. Lors de son anniversaire, le père de François Pignon, un collectionneur de tire-bouchons joué par Michel Jonasz, annonce à son fils qu'il vient d'être invité à un dîner où il aura à parler de sa passion pour les tire-bouchons.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Doublure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • doublure — [ dublyr ] n. f. • 1376; de doubler 1 ♦ Étoffe, matière qui sert à garnir la surface intérieure de qqch. Mettre, coudre une doublure. ⇒ 1. doubler. Doublure de soie, de tartan, d acétate. Doublure d un chapeau (⇒ coiffe ) , d un manteau, d un… …   Encyclopédie Universelle

  • doublure — DOUBLURE. s. f. L étoffe dont une autre est doublée. La doublure d un manteau, d une robe de chambre. [b]f♛/b] On dit proverbialement et figurém. Fin contre fin n est pas bon à faire doublure, pour dire, qu On ne doit pas entreprendre de tromper… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • doublûre — Doublûre. s. f. L estoffe dont une autre est doublée. La doublûre d un manteau, d un pourpoint. On dit prov. & fig. Fin contre fin n est pas bon à faire doublûre, pour dire, qu On ne doit pas entreprendre de tromper aussi fin que soy …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Doublure — Dou blure , n. [F.] 1. (Bookbinding) The lining of a book cover, esp. one of unusual sort, as of tooled leather, painted vellum, rich brocade, or the like. [Webster 1913 Suppl.] 2. (Paleon.) The reflexed margin of the trilobite carapace. [Webster …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Doublure — (fr., spr. Dublühr), 1) ein weißes u. grobes wollnes Zeug; 2) ungeköperte Tuchsarsche; 3) Tapetenleinwand …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Doublüre — (franz.), Unterfutter; Aufschlag an Röcken, besonders an Uniformen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Doublüre — (frz., spr. dub ), Unterfutter; Aufschlag an Uniformen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Doublure — (frz. Dublühr), grobes, weißes Wollenzeug; Tapetenleinwand …   Herders Conversations-Lexikon

  • doublure — Doublure …   Thresor de la langue françoyse

  • doublure — (dou blu r ) s. f. 1°   Étoffe dont un habit, un manteau est doublé.    Terme de carrossier. Panneaux de bois blanc placés dans l intérieur des voitures pour porter la matelassure et la garniture d étoffe.    Terme de tabletterie. Or ou argent… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DOUBLURE — s. f. Étoffe dont une autre est doublée. La doublure d un manteau, d une robe. Prov. et fig., Fin contre fin n est pas bon à faire doublure, ne vaut rien pour doublure, Il ne faut pas entreprendre de tromper aussi fin que soi, ou, si on le tente …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.