Jean-Pierre Marielle


Jean-Pierre Marielle

Jean-Pierre Marielle

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Jean-Pierre Marielle au festival de Cannes 2006

Naissance 12 avril 1932 (1932-04-12) (79 ans)
Dijon, France
Nationalité Drapeau : France Française
Profession acteur
Films notables

Jean-Pierre Marielle, né le 12 avril 1932 à Dijon, est un acteur français.

Il a joué dans plus de cent films. Souverain dans les rôles comiques hauts en couleurs, il s'est aussi fait remarquer dans les rôles dramatiques (Les mois d'avril sont meurtriers, Tous les matins du monde, La Controverse de Valladolid, Les Âmes grises...).

Il est connu pour sa voix chaude et caverneuse, souvent imitée par les humoristes et imitateurs.

Sommaire

Biographie

Jean-Pierre Marielle est né à Dijon d’un père industriel et d’une mère couturière. Ses premières expériences d'acteur remontent au lycée où il monte quelques pièces de Tchekhov avec ses camarades. Il voulait initialement étudier la littérature mais l’un de ses professeurs l’encourage plutôt à devenir acteur. Reçu au Conservatoire national, il s'y lie d’amitié avec Jean-Paul Belmondo et Jean Rochefort et en sort avec le second prix de comédie en 1954.

D'abord voué aux seconds rôles (notamment dans Faites sauter la banque ou Le Diable par la queue) il s'est imposé comme un acteur de premier plan et compte dans sa filmographie un nombre important de classiques, parmi lesquels Les Galettes de Pont-Aven, Que la Fête Commence, La Valise, Coup de Torchon, Uranus, Tous les Matins du monde ou plus récemment Les Âmes grises. Alternant films grand public et films d'auteurs, il est devenu une référence dans le cinéma français.

Il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur en 1992 et est promu Officier en avril 2007.

Il est marié à l’actrice Agathe Natanson depuis le 4 octobre 2003 et a un fils d’une union précédente.

C’est un grand amateur de jazz et de New York.

Carrière

Ses débuts consistèrent en quelques rôles sur les planches avec la compagnie Grenier-Hussenot, notamment dans des pièces de Pinter, et quelques petites apparitions sur grand écran à la fin des années 50, avec sa voix particulière lui donnant les moyens de jouer des personnages plus âgés. Mais, déçu par ses premiers rôles au cinéma, il se tourna un moment vers le cabaret.

Il a obtenu des rôles un peu plus consistants dans les années 60, dans des films tels que Faites sauter la banque (1963), jouant aux côtés de Louis de Funès, Week-end à Zuydcoote (1964) et surtout Un monsieur de compagnie (1965), où le réalisateur Philippe de Broca lui donna l’occasion d’exprimer tout son talent. Mais sa popularité explosa vraiment au cours des années 70 où il apparut dans beaucoup de comédies. Dans La Valise (1974), il incarna un espion israélien devant se cacher dans une malle afin d’être exfiltré d’un pays du Moyen-Orient. Les Galettes de Pont-Aven (1975), Que la fête commence (1974), Coup de torchon (1981) et Un moment d'égarement (1977) lui apportèrent le statut de grand acteur.

Surtout connu pour ses rôles comiques, il a néanmoins marqué sa carrière de quelques rôles sombres et tragiques, notamment celui d’un flic désabusé et suicidaire dans Les mois d'avril sont meurtriers (1987), ou le rôle de Monsieur de Sainte-Colombe dans Tous les matins du monde (1992).

En 1995, il livre une performance hilarante aux côtés de ses deux amis Jean Rochefort et Philippe Noiret dans la comédie Les Grands Ducs, où il interprète un acteur « has-been » râleur et dézingué.

En 1999, il joue son propre rôle dans le film Les Acteurs de Bertrand Blier.

En 2005, on le retrouve aux côtés de Jacques Villeret et Denis Podalydès dans Les Âmes grises où il interprète un procureur mystérieux et austère mêlé à deux meurtres ...

En 2007, il joue le rôle d'un homme voulant éternellement rester jeune et ne pensant qu'à faire le beau auprès de femmes bien plus jeunes que lui dans Faut que ça danse !, ce qui lui vaudra une nomination pour le César du meilleur acteur.

Il a également effectué une brillante carrière sur les planches et a reçu un Molière du meilleur comédien en 1994.

Il fait partie de ces grands acteurs à avoir de nombreuses fois été nommé pour les César (7 fois au total) sans en remporter la palme, mais il avoue s'en moquer éperdument et a même déclaré qu'il n'était pas un acteur de « tombola ».

Il est considéré aujourd'hui comme l'un des derniers monstres sacrés du cinéma français.

Filmographie

de 1957 à 1959

de 1960 à 1969

de 1970 à 1979

de 1980 à 1989

de 1990 à 1999

Années 2000

Jean-Pierre Marielle en 2011 à la cérémonie des Étoiles d'or du cinéma français.

Années 2010

Télévision

Théâtre

Jean-Pierre Marielle au Salon du livre de Paris en 2011

Bibliographie

  • Les plus beaux contes de Grimm, Paris, Éditions Auzou, coll. « Mes premiers contes bilingues », 2008, 28 p. + 1CD (ISBN 978-2-7338-0953-2) 
  • Jean-Pierre Marielle, Le grand n'importe quoi, Paris, Éditions Calmann-Lévy, Septembre 2010, 250 p. (ISBN 978-2-7021-4136-6) 

Prix et récompenses

Césars

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :


Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Pierre Marielle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-pierre marielle — Naissance 12 avril 1932 (77 ans) Dijon, France Nationalité(s) Française Profession(s) …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Marielle — bei den 59. Filmfestspielen von Cannes (2006) Jean Pierre Marielle (* 12. April 1932 in Dijon) ist ein französischer Schauspieler. Seit den 1950er Jahren trat er in zahlreichen französischsprachigen Filmproduktionen auf. In der Gaunerkomödie Der… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Pierre Marielle — Infobox actor name = Jean Pierre Marielle caption = birthdate = Birth date and age|1932|4|12|mf=y birthplace = DijonJean Pierre Marielle (born April 12, 1932) is a French actor. He is widely regarded in his country as one of the greatest living… …   Wikipedia

  • Jean-Pierre — Le prénom Jean Pierre, combinant les deux prénoms très courants d origine biblique, Jean et Pierre, a connu en France une exceptionnelle et brève popularité au début du baby boom : à la fin des années 1940 et pendant les années 1950. De 1944 …   Wikipédia en Français

  • Jean-pierre drouet — est un percussionniste multi instrumentiste et compositeur français né en 1935. Jean Pierre Drouet a étudié auprès de René Leibowitz, Jean Barraqué et André Hodeir. En Inde, il a approfondi sa connaissance des instruments et de la musique extra… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Drouet — est un percussionniste multi instrumentiste et compositeur français né en 1935. Jean Pierre Drouet a étudié auprès de René Leibowitz, Jean Barraqué et André Hodeir. En Inde, il a approfondi sa connaissance des instruments et de la musique extra… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Drouet — (* 1935 in Paris) ist ein französischer Perkussionist und Komponist. Drouet musste aufgrund eines Unfalls das Klavierspiel aufgeben. Daraufhin studierte er bei René Leibowitz, Jean Barraqué und André Hodeir. In Indien erlernte er außereuropäische …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Pierre Foucault — Pour les articles homonymes, voir Foucault. Jean Pierre Foucault …   Wikipédia en Français

  • Jean-Daniel Verhaeghe — Jean Daniel Verhaeghe, né en 1944, est un réalisateur et écrivain français. Sommaire 1 Biographie 2 Filmographie 2.1 Comme réalisateur 2.2 Comme acteur …   Wikipédia en Français

  • Jean-paul belmondo — Pour les articles homonymes, voir Belmondo. Jean Paul Belmondo Nom de naissance Jean Paul Belmondo Surnom Bébel Naissance 9 avril 1933 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.