Joseph Sifakis


Joseph Sifakis
Joseph Sifakis en 2008

Joseph Sifakis est un chercheur en informatique français d'origine grecque[1], directeur de recherche au CNRS.

Joseph Sifakis est ingénieur électricien de l’École Polytechnique d’Athènes, docteur-ingénieur de l'Université scientifique et médicale de Grenoble (USMG)[2] et docteur d’État en informatique de l'USMG et de l'Institut national polytechnique de Grenoble[3].

Il a fondé le laboratoire Verimag près de Grenoble (unité mixte de recherche du CNRS, de l'Université Joseph Fourier et de Grenoble INP), où il travaille encore à présent.

Il est le lauréat, avec Edmund Clarke (Carnegie Mellon University) et Allen Emerson (Université du Texas à Austin) du Prix Turing 2007, et le premier Français à recevoir cette distinction. Il a également reçu en 2001 la médaille d'argent du CNRS.

Il est l'un des créateurs de la méthode d'énumération et de vérification de modèles (model checking), pour laquelle il a reçu ce prix. Il s'est également illustré dans l'étude des systèmes hybrides.

Il est élevé à la dignité de grand officier de l'ordre national du Mérite[4]. Il est nommé au grade de commandeur de la Légion d'honneur le 14 juillet 2011[5].

Notes et références

  1. Aperçu historique de l’immigration grecque à Grenoble, Evangélia Moussouri, in Écarts d'identités n⁰95-96, ISSN 1252-6665, reprenant des informations d'une entrevue avec Joseph Sifakis publiée dans Des grecs, les grecs de Grenoble, Musée Dauphinois, ISBN 2-905375-08-6
  2. Modèles temporels des systèmes logiques, Université scientifique et médicale de Grenoble, 1976, sous la direction de Jean Kuntzmann
  3. Le contrôle des systèmes asynchrones : concepts, propriétés, analyse statique, USMG and INPG, 1979 sous la direction de Louis Bolliet
  4. Décret du 16 mai 2008 paru au Journal officiel de la République française du 17 mai 2008.
  5. Décret du 13 juillet 2011 portant promotion

Liens et documents externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joseph Sifakis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joseph - получить на Академике рабочий купон на скидку Sneakerhead или выгодно joseph купить с бесплатной доставкой на распродаже в Sneakerhead

  • Joseph Sifakis — 2008 Joseph Sifakis (griechisch Ιωσήφ Σηφάκης; * 26. Dezember 1946 in Iraklio, Kreta) ist ein griechisch französischer[1] …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph Sifakis — en 2008. Nombre …   Wikipedia Español

  • Joseph Sifakis — ( el. Ιωσήφ Σηφάκης) is a Greek(Eleftherotypia 05 Feb 2008) http://www.enet.gr/online/online text/c=112,id=46050344 el icon] (Kathimerini 04 Feb 2008) http://portal.kathimerini.gr/4dcgi/ w articles kathworld 12 04/02/2008 220846 el icon] computer …   Wikipedia

  • Sifakis — Joseph Sifakis Joseph Sifakis en 2008 Joseph Sifakis est un chercheur en informatique français d origine grecque,[1] directeur de recherche au CNRS. Joseph Sifakis est ingénieur électricien de l’École Polytechni …   Wikipédia en Français

  • Sifakis — ist der Name folgender Personen: Joseph Sifakis (* 1946), griechisch französischer Informatiker und Turing Preisträger Michalis Sifakis (* 1984), griechischer Fußballspieler Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Untersche …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph Esposito (mobster) — Joseph Diamond Joe Esposito (April 28, 1872 March 21, 1928) was a Prohibition era Chicago politician who was involved in bootlegging, extortion, prostitution and labor racketeering with the Genna Brothers. Born Giuseppe Esposito in Naples, Italy… …   Wikipedia

  • Joseph Zerilli — (December 10, 1897 October 30, 1977) was a Prohibition era Detroit gangster who would found the infamous Purple Gang. Zerilli would eventually head the crime family known as the Detroit Partnership from the 1930s through the 1970s. Early lifeHe… …   Wikipedia

  • Joseph Tangorra — Joseph Joey Flowers Tangorra (born 1950) is a New York mobster who became a caporegime, or captain, in the Lucchese crime family active in labor racketeering and murder. Family memberBorn in New York, Tangorra grew up in Little Italy, Manhattan.… …   Wikipedia

  • Joseph Esposito — Joseph Diamond Joe Esposito (28 avril 1872 21 mars 1928) était un politicien de Chicago pendant la prohibition, impliqué dans la vente illégale d alcool, l extortion et la prostitution. Il est parent avec Nicholas Esposito, membre de la famille… …   Wikipédia en Français

  • Joseph Saltis — Joseph Polack Joe Saltis [Soltis] (died 1947) was an early Prohibition gangster who, who with Frank McErlane, controlled bootlegging in the Southwest Side of Chicago, Illinois. Originally a Polish[1] saloon owner from Joliet, Illinois, Saltis… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.