ScientificCommons


ScientificCommons
Logo open access

ScientificCommons est le nom d'un projet, d’une organisation (et de son site internet) visant à fournir un accès gratuit à des contenus scientifiques numériques accessibles en ligne en accès ouvert (archives ouvertes). Ce projet est développé par l'Institut für Medien und Kommunikationsmanagement de l'Université de Saint-Gall.

Sommaire

Contenu de la base

En aout 2008, ScientificCommons répertoriait :

  • 21 022 206 métadonnées enregistrées
  • 8 510 882 auteurs
  • 916 « repositories[1].  »

contre 13 millions de publications scientifiques et 6 000 000 auteurs en janvier 2007.

Le projet

Il se décrit comme le développement de la plus grande archive de savoirs scientifiques sur Internet dont les textes peuvent être consultés librement en ligne[2].

Fonction, moyens

Cette plate-forme est principalement structurée autour de ;

  • un système d'indexation de travaux de recherche (métadonnées + texte intégral en format PDF, PowerPoint, RTF, Microsoft Word et Postscript, avec une taille maximale de 3MB par fichier, avec mise en cache de manière à rendre le téléchargement toujours posible, indépendamment de la disponibilité physique de la source originale).
    ScientificCommons.org utilise comme protocole l'Open Archive Initiative Protocol for Metadata Harvesting (OAI-PMH) pour récupérer les données des connaissances scientifiques. ScientificCommons permet le self-archiving[3], a legal way for authors to make publications from over 90% of scientific journals available[4], souvent nommé "green road to open access" par les anglophones. La plate forme encourage les scientifiques à ne publier que dans des revues leur permettant un self-archivage[3].
  • un moteur de recherche combinant l'analyse sémantique et ontologique de l'information scientifique, l'analyse lexicale et des méthodes statistiques permettant de mieux identifier, extraire et analyser les mots-clés. Sur ces bases ScientificCommons.org catégorise les données scientifiques et utilise ce classement à des fins de navigation et de pondération de réponse aux recherches par mot-clé.
    Des méta-données incluant des informations sur les chercheurs et leurs réseaux sont également fournies, ce qui permet aux lecteurs de mieux comprendre les jeux d'acteurs, les développement de la recherche avec une plus grande transparence pour le public.

ScientificCommons permet de trouver les informations scientifiques, par nom d'auteurs et par publications.
L'interface est en anglais et en allemand (par ce que le projet a été conçu en Suisse germanophone). Les textes auxquels ScientificCommons donne accès sont bien entendu dans la langue de leur publication.

Des services personnalisables existent, dont la possibilité d'être informé des nouvelles publications via un flux RSS personalisable, par exemple pour une discipline particulière ou via des mots-clés [5].
ScientificCommons.org permet à tout chercheur d'organiser ses publications directement sur la plate forme et de créer son propre profil personnel chercheur.

Un des principaux défis du projet est de soutenir le rythme rapide de croissance des archives et des consultations via une seule interface commune.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article ScientificCommons de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ScientificCommons — ist eine Plattform zur Suche nach frei zugänglichen wissenschaftlichen Publikationen. Über die Suchmaschine sind mehr als 35 Millionen Publikationen aus rund 1.200 Dokumentenservern und mehr als acht Millionen Autoren (Stand: Mai 2010) aus allen… …   Deutsch Wikipedia

  • ScientificCommons — Infobox Non profit Non profit name = Scientific Commons Non profit vector Non profit type = Non profit organization founded date = September 2006 founder = Thomas Nicolai, Lars Kirchhoff, and Beat F. Schmid location city = St.Gallen location… …   Wikipedia

  • Scientific Commons — ScientificCommons.org ist eine Plattform zur Suche nach frei zugänglichen wissenschaftlichen Publikationen. Über die Suchmaschine sind mehr als 21 Millionen Publikationen aus 920 Dokumentenservern und mehr als acht Millionen Autoren (Stand:… …   Deutsch Wikipedia

  • Scientific Commons — ScientificCommons ScientificCommons est un projet d accès à des contenus scientifiques numériques accessibles en ligne en accès ouvert (archives ouvertes). Le projet se décrit comme le développement de la plus grande archive de savoirs… …   Wikipédia en Français

  • OAI-PMH — Die Open Archives Initiative (OAI) ist eine Initiative von Betreibern von Preprint Servern und anderen Dokumentenservern, um die auf diesen Servern abgelegten elektronischen Publikationen im Internet besser auffindbar und nutzbar zu machen. Dazu… …   Deutsch Wikipedia

  • OAI Protocol for Metadata Harvesting — Die Open Archives Initiative (OAI) ist eine Initiative von Betreibern von Preprint Servern und anderen Dokumentenservern, um die auf diesen Servern abgelegten elektronischen Publikationen im Internet besser auffindbar und nutzbar zu machen. Dazu… …   Deutsch Wikipedia

  • Preprint — A preprint is a draft of a scientific paper that has not yet been published in a peer reviewed scientific journal. Role of preprintsPublication of manuscripts in a peer reviewed journal often takes weeks, months or even years from the time of… …   Wikipedia

  • Berners-Lee — Tim Berners Lee auf der Campus Party Brazil, 2009 Sir Timothy John Berners Lee, OM, KBE, FRS (* 8. Juni 1955 in London) ist ein britischer Informatiker. Er ist der Erfinder der HTML (Hypertext Markup Language) und der Begründer des World Wide Web …   Deutsch Wikipedia

  • Fueglistaller — Urs Fueglistaller (* 29. April 1961) ist ein schweizerischer Wirtschaftswissenschaftler und Extraordinarius für Unternehmensführung mit besonderer Berücksichtigung der kleinen dynamischen Unternehmungen an der Universität St. Gallen. Leben Urs… …   Deutsch Wikipedia

  • Open Archives Initiative — Die Open Archives Initiative (OAI) ist eine Initiative von Betreibern von Preprint Servern und anderen Dokumentenservern, um die auf diesen Servern abgelegten elektronischen Publikationen im Internet besser auffindbar und nutzbar zu machen. Dazu… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.