John Miles (pilote)


John Miles (pilote)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Miles.

John Miles (fils de l'acteur Bernard Miles) est un ancien pilote automobile anglais né le 14 juin 1943 qui a notamment disputé 12 Grands Prix de Formule 1, débutant le 6 juillet 1969 au Grand Prix de France. Il a inscrit un total de 2 points en championnat du monde où il pilotait pour l'écurie Lotus dont il a été le pilote-essayeur officiel de la révolutionnaire Lotus 63 à 4 roues motrices.

Biographie

John Miles au Nurburgring en 1970

Jeune, Miles aurait pu suivre les traces de son père dans une carrière théâtrale, mais c'est le sport automobile qui eut sa préférence. Grâce à de nombreuses victoires au volant d'une Diva-Austin GT, il est repéré par Colin Chapman qui l'intègre au sein de l'écurie Lotus, d'abord en GT, puis Formule 3. En 1967 et 1968, il remporte de belles victoires en Formule 3, puis en 1969 en Formule 2. Suite à ses belles performances, Chapman décide de lui confier le volant de la Lotus 63 à 4 roues motrices à partir du GP de France. Mais les résultats ne sont pas au rendez-vous au volant d'une monoplace très décevante (quatre abandons en cinq épreuves).

L'année suivante, Miles est le pilote numéro 2 de l'écurie Lotus derrière Jochen Rindt. Il dispose enfin d'une monoplace performante et termine 5e de l'épreuve inaugurale à Kyalami. Mais ensuite il est complètement éclipsé par son chef de file (qui gagnera le championnat du monde F1) : à Jarama et Monaco, Miles échoue en qualifications et, pendant toute la saison il ne parvient pas à s'extirper du milieu de grille, loin de Rindt qui multiplie les victoires.

Les problèmes de Miles vont trouver leur dénouement au Grand Prix d'Italie lorsque, pendant les essais, Colin Chapman lui demande de suivre le choix de Rindt en courant avec la nouvelle Lotus 72 sans aileron avant ni arrière afin de tirer profit du rapide circuit de Monza et ses virages spécifiques. Miles s'y conforme à contre-coeur mais est perturbé par la tenue de route de la voiture dans les lignes droites. Rindt se tue à cause d'une défaillance des freins de sa monoplace (celle-ci passe sous les barrières de sécurité métalliques trop hautes pour le profil aérodynamique de la Lotus 72, la boucle de la ceinture de sécurité venant lui couper la gorge). C'en est trop pour Miles qui quitte l'écurie sans prendre part au GP et est remplacé par Reine Wisell.

Il devient en 1971 pilote-essayeur chez BRM et prend part à 2 courses de Formule 1 hors championnat, avant de se lancer dans les courses de tourisme. Avec son passé de pilote-essayeur et étant un ingénieur mécanicien qualifié, Miles s'est fait un nom plus tard en travaillant pour la division route de Lotus Cars pour le développement des Lotus de série.

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1969 Gold Leaf Team Lotus Lotus 63 Cosworth V8 Firestone 5 0 n.c.
1970 Gold Leaf Team Lotus Lotus 49C
Lotus 72B
Lotus 72C
Cosworth V8 Firestone 7 2 19e


Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article John Miles (pilote) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • John miles (pilote) — Pour les articles homonymes, voir John Miles. John Miles (fils de l acteur Bernard Miles) est un ancien pilote automobile anglais né le 14 juin 1943 qui a notamment disputé 12 Grands Prix de Formule 1, débutant le 6 juillet 1969 au Grand Prix de… …   Wikipédia en Français

  • John taylor (pilote) — Pour les articles homonymes, voir Taylor et John Taylor. John Taylor est un ancien coureur automobile anglais né le 23 mars 1933 à Leicester et décédé le 8 septembre 1966 à Coblence (Allemagne) des suites de son accident lors du Grand Prix d… …   Wikipédia en Français

  • John Taylor (pilote) — Pour les articles homonymes, voir John, Taylor et John Taylor. John Taylor est un ancien coureur automobile anglais né le 23 mars 1933 à Leicester et décédé le 8 septembre 1966 à Coblence (Allemagne) des suites de son accident …   Wikipédia en Français

  • John Miles — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. John Miles, le musicien anglais auteur du tube Music (Was My First Love). John Miles, le pilote automobile anglais de Formule 1. John Miles, le joueur… …   Wikipédia en Français

  • Miles — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Unité de Mesure 2 Transport 3 …   Wikipédia en Français

  • John Andretti — en 2004 John Andretti (né le 12 mars 1963 à Bethlehem en Pennsylvanie) est un pilote automobile américain. Il est le neveu du champion du monde de Formule 1 Mario Andretti. Biographie Fils d Aldo Andretti (le frère jumeau de Mario), John a… …   Wikipédia en Français

  • John Duff — John Duff, né à Jiujiang (Chine) le 17 janvier 1895 et décédé le 8 janvier 1958, était un pilote de course canadien. John Duff a participé à trois 24 Heures du Mans (de 1923 à 1925, c était le coéquipier de Frank Clement) et a …   Wikipédia en Français

  • John Cooper (automobile) — John Newton Cooper Naissance 17 juillet 1923 …   Wikipédia en Français

  • John Diehl — Données clés Naissance 1er mai  …   Wikipédia en Français

  • John Alcock — Alcock et Brown Statue commémorative à l aéroport d Heathrow à Londres Le capitaine John Alcock et le lieutenant Arthur Whitten Brown étaient des aviateurs britanniques. Ils ont effectué le premier vol sans escale transatlantique en 1919. Volant… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.