Jean-Louis Debre


Jean-Louis Debre

Jean-Louis Debré

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir : Famille Debré.
Jean-Louis Debré
Jean-Louis Debré 14 mars 2009.jpg
Jean-Louis Debré dédicaçant un ouvrage lors du Salon du livre de Paris, le 14 mars 2009.
12e président de l'Assemblée nationale française
104e président de la Chambre basse française
25 juin 2002 - 2 mars 2007
Législature(s) XIIe
Prédécesseur(s) Raymond Forni
Successeur(s) Patrick Ollier
Ministre de l'Intérieur
17 mai 1995 - 2 juin 1997
Président(s) Jacques Chirac
Gouvernement(s) Juppé I
Juppé II
Prédécesseur(s) Charles Pasqua
Successeur(s) Jean-Pierre Chevènement
Biographie
Date de naissance 30 septembre 1944 (65 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Toulouse (Haute-Garonne
Nationalité Française
Parti politique UMP
Conjoint Anne-Marie Debré
Profession Magistrat
Présidents de l'Assemblée nationale française

Jean-Louis Debré, né le 30 septembre 1944 à Toulouse, est un homme politique français, membre de l’Union pour un mouvement populaire (UMP). Il est président du Conseil constitutionnel depuis le 5 mars 2007.

Sommaire

Biographie

Jean-Louis Debré est le fils de Michel Debré, ancien Premier ministre, et le frère (faux jumeau) de Bernard Debré, médecin et député. Il est aussi le petit-fils du pédiatre Robert Debré et, du côté de sa mère, de l'architecte Charles Lemaresquier. Il est également le neveu du peintre Olivier Debré. Enfin, il est l'arrière-petit-fils du grand rabbin Simon Debré (1854-1939). Avec son épouse Anne-Marie Debré, décédée le 21 juillet 2007, il a eu trois enfants : Charles Debré, le journaliste Guillaume Debré et la comédienne Marie-Victoire Debré.

C'est sans le baccalauréat mais avec une capacité en droit qu'il obtient une licence en droit qui lui permettra de poursuivre sa carrière [1]. Licencié en droit, titulaire d'un diplôme d’études supérieures de droit public et d'un diplôme d’études supérieures de sciences politiques, il est docteur en droit public, ancien élève de l’Institut d'études politiques de Paris, et ancien élève de l’École nationale de la magistrature.

Jean-Louis Debré est magistrat et notamment juge d'instruction chargé des affaires de terrorisme dans les années 1980. Il traite ainsi des affaires concernant le terroriste Carlos[2].

Il est conseiller municipal d'Évreux entre 1989 et 1995. En 1995, il est tête de liste dans le 18e arrondissement, et obtient un mandat de conseiller de Paris. Jean Tiberi, le nouveau maire de Paris, le nomme comme adjoint.

Ministre de l'Intérieur dans les gouvernements d'Alain Juppé, il est critiqué[3] pour avoir laissé s'organiser la conférence de presse des militants clandestins corses armés à Tralunca.

Il ordonne l'expulsion à coups de hache, le 23 août 1996, de 300 sans-papiers occupant l'Eglise Saint-Bernard à Paris, non sans avoir déclaré auparavant qu'il agirait « avec humanité et cœur » [4],[5]. Malgré les déclarations du gouvernement, la plupart des sans-papiers ne sont pas expulsés, ayant des attaches fortes en France qui rendent toute « mesure d'éloignement » illégale [4]. Des manifestations critiquant la politique du gouvernement Juppé, durant lesquelles on scande des slogans réclamant l'« abrogation des lois Pasqua-Debré », rassemblent des dizaines de milliers de personne [4].

Les élections législatives de 1997, qui conduisent à la victoire de la gauche plurielle, marquent toutefois son retour dans l'Eure, confirmé en 2001, lorsqu'il devient maire d'Évreux.

D'une grande fidélité à Jacques Chirac, il s'est opposé à maintes reprises à Nicolas Sarkozy.

Il est élu député le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), dans la 1re circonscription de l'Eure. De 2002 à 2007, il est président de l'Assemblée nationale.

Le 23 février 2007, Jacques Chirac le nomme président du Conseil constitutionnel en remplacement de Pierre Mazeaud.

Distinctions

Jean-Louis Debré a reçu plusieurs distinctions dans sa vie :

À l'Assemblée nationale

Mandats locaux

  • Conseiller municipal d'Évreux 1989-1995;
  • Conseiller général de l'Eure, canton de Nonancourt 1992-2001
  • Adjoint au maire de Paris 1995-1997;
  • Maire d'Évreux 2001-2007;
  • Président de la communauté d'agglomération d'Évreux 2001-2007

Fonctions politiques

  • Secrétaire national du RPR, chargé de la Justice (1988 -1993 ; porte-parole de l'opposition RPR-UDF, chargé des problèmes de justice et sécurité (1988 -1993 ;
  • Secrétaire général adjoint et porte-parole du RPR (1993 -1995 ; premier secrétaire général adjoint du RPR 1995 ; membre du bureau politique du RPR ; secrétaire général du RPR par intérim 1997 ; membre du conseil politique du RPR;

Mandats

Mandat en cours

Publications

  • Essai sur les idées constitutionnelles du Général De Gaulle, LGDJ, 1974 (thèse de droit public)
  • La Justice au XXe siècle. Les magistrats, Perrin, Paris, 1981
  • Le Curieux, (1988). Ce roman policier met en scène une prostituée nommée Josiane Baladur, par référence à Édouard Balladur, que les amis de Jacques Chirac comme Debré détestaient particulièrement.
  • Pièges (14 mai 1998, Éditions Robert Laffont) Roman policier.
  • Quand les brochets font courir les carpes (16 janvier 2008, éditions Fayard Noir). Roman policier.
  • "Les Oubliés de la République" (juin 2008, Fayard). Essai sur le travail des parlementaires par des exemples de propositions de loi qui ont abouti.
  • Dynasties républicaines (01/04/2009, éditions Fayard).

Anecdotes

Collection de figures de "Marianne"
Collection de figures de "Marianne" de Jean Louis Debré, dans son bureau du Conseil Constitutionnel
  • Jean Louis Debré collectionne les figurines de "Marianne".

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Chronologies

Précédé par Jean-Louis Debré Suivi par
Charles Pasqua
Ministre de l'Intérieur
18 mai 1995 - 4 juin 1997
Jean-Pierre Chevènement
Roland Plaisance
Maire d'Évreux
18 mars 2001 - 12 mars 2007
Jean-Pierre Nicolas
Raymond Forni
Président de l'Assemblée nationale
2002 - 2007
Patrick Ollier
Pierre Mazeaud
Président du Conseil constitutionnel
2007 -
en fonction
  • Portail du droit français Portail du droit français
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’Eure Portail de l’Eure
Ce document provient de « Jean-Louis Debr%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Louis Debre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-louis debré —  Pour les autres membres de la famille, voir : Famille Debré. Jean Louis Debré Jean Louis Debré dédicaçant un ouvrage lors du …   Wikipédia en Français

  • Jean Louis Debré —  Pour les autres membres de la famille, voir : Famille Debré. Jean Louis Debré Jean Louis Debré dédicaçant un ouvrage lors du …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Debre — Jean Louis Debré im November 2006 Jean Louis Debré (* 30. September 1944 in Toulouse) ist ein französischer Politiker. Er ist Mitglied der konservativen Partei UMP und war von Juni 2002 bis Februar 2007 Präsident der französischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Louis Debré — im November 2006 Jean Louis Debré (* 30. September 1944 in Toulouse) ist ein französischer Politiker. Er ist Mitglied der konservativen Partei UMP und war von Juni 2002 bis Februar 2007 Präsident der französischen Nationalversammlung. Am 23.… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Louis Debré — (Toulouse, 30 de septiembre de 1944), es un político francés. Es hijo de Michel Debré antiguo primer ministro francés. Fue elegido diputado el 16 de junio de 2002 en la circunscripción de Eure. Pertenece al grupo de la UMP Durante el gobierno de… …   Wikipedia Español

  • Jean-Louis Debré — Pour les autres membres de la famille, voir : Famille Debré. Jean Louis Debré Jean Louis Debré à la 30e …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Debré — Infobox Politician name =Jean Louis Debré caption =Jean Louis Debré in 2006 order =President of the Constitutional Council of France office = term start =5 March 2007 term end = predecessor =Pierre Mazeaud successor = order2 =President of the… …   Wikipedia

  • Jean-Louis Pezant — Mandats Membre du Conseil constitutionnel de la France 10 mars& …   Wikipédia en Français

  • Jean-louis pezant — (né le 5 octobre 1938 à Dun le¨Palestel (Creuse)) est membre du Conseil constitutionnel français depuis 2004, en y étant nommé par le Président de l Assemblée nationale. Sommaire 1 Formation 2 Carrière 3 Décorations …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Pezant — (* 5. Oktober 1938 in Dun le Palestel, Frankreich; † 24. Juli 2010) war ein französischer Richter. Pezant, diplomiert am Institut d’études politiques de Paris, war seit 1966 in verschiedenen Funktionen in der französischen Nationalversammlung… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.