Bernard Debre


Bernard Debre

Bernard Debré

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir : Famille Debré.
Bernard Debré
Bernard Debré cropped.jpg
Parlementaire français
Naissance 30 septembre 1944
Décès
Mandat Député
Début du mandat juin 2004
Fin du mandat {{{fin du mandat}}}
Circonscription quinzième circonscription de Paris
Groupe parlementaire Union pour un mouvement populaire
Ve république

Bernard Debré, né le 30 septembre 1944 à Toulouse (Haute-Garonne), est un urologue et homme politique français. Il est réélu député UMP le 10 juin 2007, dans la quinzième circonscription de Paris, partie nord du 16e arrondissement. Il est également à nouveau membre du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) depuis mars 2008.

Sommaire

Biographie

Il est le fils de Michel Debré, le frère (faux-jumeau) de Jean-Louis Debré et le petit-fils du célèbre pédiatre Robert Debré (Sur cette famille, voir Famille Debré) et de l'architecte Charles Lemaresquier.

  • 2004-... Député de la 15e circonscription de Paris à la suite de sa candidature à l'élection législative partielle des 20 et 27 juin 2004 dans cette 15e circonscription de Paris (nord du 16e arrondissement). Candidat sans étiquette soutenu par le député sortant Gilbert Gantier, il a ainsi obtenu près de 59 % des suffrages, contre 20 % à son adversaire malheureux, l'UMP Laurent Dominati, désigné sans vote et sans l'accord de Nicolas Sarkozy, et qui rate son parachutage dans l'ouest parisien après son échec en 2002 dans le centre de Paris, ancienne terre d'élection de son père Jacques Dominati, où il n'est pas réélu.

Une fois élu, il s'inscrit au groupe UDF à l'Assemblée nationale comme apparenté, puis change de camp, en passant à l'UMP, toujours comme apparenté. En 2007, suite à sa réélection, il adhère pleinement au groupe UMP, sans voir toutefois encarté à ce parti.

  • Il a annoncé qu'il était candidat à la mairie de Paris en 2008 mais n'a pu obtenir le soutien de l'UMP.

Bien qu'il souhaite à cet effet ne pas devoir se soumettre au système des primaires à l'UMP pour les municipales, il a annoncé en décembre 2005 qu'il souhaitait rejoindre l'UMP, auquel il est apparenté à l'Assemblée nationale.

En 2005, il a créé l'association « Pour Paris », pour préparer sa candidature pour le scrutin municipal de 2008. Par ce biais, il veut éviter de passer par le système des primaires de l'UMP, qui doit désigner le candidat officiel du parti présidentiel.

A la veille des élections municipales, il conteste toujours le leadership de l'opposition à Françoise de Panafieu qui a été désignée tête de liste par les militants, tout comme le député Pierre Lellouche, qui lui était arrivé avant-dernier aux primaires de l'UMP. Cependant, Bernard Debré déclare être prompt à négocier pour laisser la place à la députée-maire du 17e, en échange d'un parachutage[1]. Après avoir ouvertement ambitionné de devenir Maire de Paris, puis Maire du 16e arrondissement[2], il n'est finalement que troisième sur la liste UMP de ce même arrondissement[3], et, à l'issue du scrutin, devient conseiller de Paris et conseiller d'arrondissement.

En 2009, prenant le contre-pied des déclarations du premier ministre François Fillon se faisant alarmiste sur la pandémie "inévitable" de la grippe A(H1N1), Bernard Debré estime que l'on en fait trop et qu'elle est moins dangereuse que la grippe saisonnière. Pour lui, le cadre actuel est celui d'un exercice grandeur nature[4].

Responsabilités politiques

Mandat de député

Mandats locaux

Autres responsabilités

Ouvrages

  • Un traité d'urologie, tomes 1, 2, 3, 4, 1985
  • La France malade de sa santé, 1983
  • Le Voleur de vie (la bataille du Sida), 1989
  • L'Illusion humanitaire, 1997
  • Le Retour du Mwami, 1998
  • La Grande Transgression, 2000 (Prix Louis Pauwels 2001)
  • Tout savoir sur la prostate, 2001
  • Le Suicide de la France (en coll.), 2002
  • Avertissement aux malades, aux médecins et aux élus (en coll.) et De la mauvaise conscience en général et de l'Afrique en particulier, 2003
  • Nous t'avons tant aimé. L'euthanasie, l'impossible loi, 2004
  • Le Roman de Shangai (2005)
  • La revanche du serpent ou la fin de l'homo sapiens, 2005, ISBN 2749104750
  • La Véritable Histoire des génocides rwandais, éd. Jean-Claude Gawsewitch, 2006
  • Et si l'on parlait d'elle ?, Editions du Rocher, 2007, ISBN 9782268061573
  • Dictionnaire amoureux de la médecine, Broché, Septembre 2008, ISBN 2259205712

Décorations

  • Chevalier de la Légion d'honneur.
  • Commandeur dans l'ordre national du Congo, de la Côte d'Ivoire, du Gabon.
  • Grand officier dans l'ordre national du Togo.

Références

  1. Le Figaro – Actualité en direct et informations en continu
  2. Samuel Potier, « « Bernard Debré renonce à la mairie de Paris » », 8 novembre 2007, Le Figaro
  3. Guillaume Perrault, « « Paris : Panafieu renouvelle, rajeunit et féminise » », 30 novembre 2007, Le Figaro
  4. Horizons et débats, 24 août 2009, N°33, "S'il s'agit de grippe procine..., elle n'est pas dangereuse, Entrevue de Bernard Debré, p.4

Liens externes

  • Urologie Cochin : Site du service d'urologie de l'Hôpital Cochin à Paris sous la direction du Professeur Bernard Debré.
  • PourParis


Blason paris 75.svg Députés de Paris

Martine Billard  · Jean Tiberi  · Martine Aurillac  · Edwige Antier  · Tony Dreyfus  · Danièle Hoffman-Rispal  · Patrick Bloche  · Sandrine Mazetier  · Jean-Marie Le Guen  · Serge Blisko  · Yves Cochet  · Philippe Goujon  · Jean-François Lamour  · Claude Goasguen  · Bernard Debré  · Françoise de Panafieu  · Annick Lepetit  · Christophe Caresche  · Daniel Vaillant  · Jean-Christophe Cambadélis  · George Pau-Langevin

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de Paris Portail de Paris
Ce document provient de « Bernard Debr%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bernard Debre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bernard Debré — Pour les autres membres de la famille, voir : Famille Debré. Bernard Debré …   Wikipédia en Français

  • Bernard Kouchner — à l Assemblée nationale, le 11 décembre 2007 Mandats …   Wikipédia en Français

  • Bernard Gridaine — Bernard Kouchner Bernard Kouchner Bernard Kouchner à l Assemblée nationale, le 11 décembre 2007 Ministre des Affaires étrangères et européennes 19e ministre des Affaires étrangères de la …   Wikipédia en Français

  • Bernard Kushner — Bernard Kouchner Bernard Kouchner Bernard Kouchner à l Assemblée nationale, le 11 décembre 2007 Ministre des Affaires étrangères et européennes 19e ministre des Affaires étrangères de la …   Wikipédia en Français

  • Debré — Famille Debré  Pour l’article homophone, voir Debray. Cette page explique l histoire ou répertorie les différents membres de la famille Debré.  Les Debré sont une famille française qui a donné au …   Wikipédia en Français

  • Debré family — The Debré family is a French family including several prominent politicians and physicians. The family s ancestor, rabbi Simon Debré, was born in Westhoffen, Alsace.[1] Simon Debré (1854–1939), rabbi x 1882 Marianne Trenel (1860–1949) │ ├──>… …   Wikipedia

  • Bernard Lugan — Pour les articles homonymes, voir Lugan. Bernard Lugan, né le 10 mai 1946 à Meknès (Maroc), est un historien français spécialiste de l Afrique. Il était maître de conférences hors classe à l Université de Lyon III, où il assurait depuis …   Wikipédia en Français

  • Bernard Bosson — Pour les articles homonymes, voir Bosson. Bernard Bosson, né le 25 février 1948 à Annecy ( …   Wikipédia en Français

  • Bernard Noel — Bernard Noël  Pour l acteur français, voir Bernard Noël (acteur). Bernard Noël Activité(s) Poète Essayiste Critique d art Romancier Naissance 19 novembre  …   Wikipédia en Français

  • Bernard Accoyer — en 2009. Mandats 14e président de l Assemblée nationale française (106e président de la …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.