Jauldes

Jauldes

45° 47′ 11″ N 0° 15′ 31″ E / 45.7864, 0.2586

Jauldes
Mairie de Jauldes
Mairie de Jauldes
Administration
Pays France
Région Poitou-Charentes
Département Charente
Arrondissement Angoulême
Canton La Rochefoucauld
Code commune 16168
Code postal 16560
Maire
Mandat en cours
Éric Savin
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Braconne et Charente
Démographie
Population 714 hab. (2007)
Densité 28 hab./km²
Gentilé Jauldois
Géographie
Coordonnées 45° 47′ 11″ Nord
       0° 15′ 31″ Est
/ 45.7864, 0.2586
Altitudes mini. 82 m — maxi. 151 m
Superficie 25,59 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Jauldes est une commune française, située dans le département de la Charente et la région Poitou-Charentes.

Sommaire

Géographie

Localisation et accès

Jauldes est située à 17 km nord d'Angoulême. Le bourg est aussi à 11 km au nord-ouest de La Rochefoucauld, le chef-lieu de son canton, 10 km de Saint-Amant-de-Boixe et 12 km de Mansle[1].

Jauldes est à 6 km à l'est de la RN10. Elle est traversée par la D11 qui va de la N10 à Anais jusqu'à Chasseneuil. La D.91 la relie aussi à Angoulême par Brie et l'aéroport d'Angoulême qui est à 7 km.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Jauldes
Tourriers Aussac-Vadalle Coulgens
Anais Jauldes La Rochette
Brie Agris

Géologie et relief

Le sol est constitué de calcaire datant du Jurassique supérieur (Oxfordien à l'est et Kimméridgien à l'ouest), et fait partie du karst de La Rochefoucauld[2],[3],[4].

Limite dialectale

La commune est dans la langue d'oïl, et marque la limite avec le domaine occitan (à l'est)[5].

Article connexe : Langues de la Charente.

Toponymie

Jauldes ou Gaudes tirerait son origine d’un domaine agricole gallo-romain, la villa Gallita ou Galata, située à l’ouest du bourg actuel, vers Chante-Geau (Jau, ou coq en saintongeais, occitan Gal), sur la voie romaine Angoulême – Bourges, à proximité de la grande voie reliant Saintes à Limoges, la via Agrippa qu'elle coupe à l'Aiguille (commune de Coulgens).

Histoire

Nommée Gaudes au XIe siècle puis Jaudes[6], ce fut un archiprêtré important à partir du XIIe siècle, d’abord rattaché à la châtellerie de Montignac. Jauldes passa sous domination des La Rochefoucauld au XIVe siècle.

Le château de Fayolle, fief de la baronnie de La Rochefoucauld en 1560, aux mains des Tisons d'Argence depuis 1486 a été détruit à la Révolution.

L'église, antérieure à 1170, a été brûlée par les huguenots conduits par le prince de Condé et le comte de La Rochefoucauld en 1568 et seule la coupole fut épargnée. Elle a été restaurée en 1875 et, sous le crépi, on a retrouvé les pierres calcinées. Elle fut temple décadaire à la Révolution.

Le 19 juin 1944, une forteresse volante B-17 attaquée par un chasseur allemand stationné sur la base de Cognac, explose et se désintègre. Les trois aviateurs américains rescapés restèrent quelques jours dans la ferme de Puycharreau, sur commune de Sainte-Colombe, avant d'être récupérés par le maquis de Bir Hacheim du commandant Chabanne. Une petite stèle où sont gravés les noms des sept disparus, commémore sur la commune de Jauldes cet événement.

Administration

Jauldes, après avoir été créée dans le canton de Jandes en 1793 est passée dans celui de La Rochefoucauld en 1801[7],[N 1].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1993 2008 Michel Boulesteix    
2008   Éric Savin SE Chef de projet
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Jauldes depuis cette date :

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population - 1 180 1 209 1 294 1 412 - 1 326 1 268 1 283
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 1 200 1 210 1 150 1 119 1 122 1 063 932 843 814
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 715 733 639 648 656 640 618 550 570
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 552 542 521 577 606 613 701 714 -
Notes, sources, ...
Sources - Nombre retenu jusque 1962 : base Cassini de l'EHESS[7] et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[8],[9]


Pyramide des âges

Pyramide des âges à Jauldes en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,3 
8,2 
75 à 89 ans
8,9 
12,3 
60 à 74 ans
13,6 
24,9 
45 à 59 ans
26,7 
21,3 
30 à 44 ans
23,4 
12,3 
15 à 29 ans
10,1 
20,8 
0 à 14 ans
16,9 
Pyramide des âges du département de la Charente en 2007 en pourcentage[11].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,5 
90  ans ou +
1,6 
8,2 
75 à 89 ans
11,8 
15,2 
60 à 74 ans
15,8 
22,3 
45 à 59 ans
21,5 
20,0 
30 à 44 ans
19,2 
16,7 
15 à 29 ans
14,7 
17,1 
0 à 14 ans
15,4 

Remarques

C'est la fin du XIXe siècle qui a vu Jauldes perdre la moitié de sa population et passer de 1412 à 715 habitants. La population s'est stabilisée dans les années 1970 puis elle est en hausse depuis les années 1980.

Économie

Les commerces sont une épicerie et un café.

Les artisans sont un menuisier, un maçon et un platrier.

Il y a un expert-comptable et un sofrologue

Un élevage de gibier, une pension pour chiens et chats, des agriculteurs, un producteur de vin de pays Charentais, un autre de grains et fourrages complètent les activités

Équipements et services

Salle des fêtes

Enseignement

L'école est un RPI entre Coulgens et Jauldes. Jauldes accueille l'école primaire et Coulgens l'école élémentaire[12].

Il y a une cantine et un service de ramassage scolaire.

Autres équipements

Lieux et monuments

L'église paroissiale Saint-Martin possède un tabernacle en bois doré du XVIIe siècle montrant saint Christophe, saint Roch, le jardin des oliviers, la flagellation du Christ et le Christ en croix qui a été classé au titre d'objet en 1911[13].

Elle a gardé son caractère massif et défensif, ses groupes de chapiteaux anciens à feuille d’eau, sobres et au dessin fruste, sa façade, ornée de frises et de colonnettes et sa nef romane, primitive et sombre. Une plaque de marbre, témoigne de la mémoire du père de La Brosse, enfant du pays, missionnaire au Canada, encore appelé Nouvelle France (1724-1782)[14].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Vie locale

Les associations sportives sont Animation loisirs jeunesse Braconne Charente, association culture loisirs sport, la société de chasse et l'entente pongiste de Tourriers-Jauldes.

Les associations culturelles et artistiques sont la fanfare Les enfants de la Braconne, les peintres de Bandiat-Tardoire

Les autres associations sont le Comité de jumelage, l'Amicale intercommunale des parents d'élèves, l'Association des parents d'élèves, l'Association des anciens combattants et le Club des aînés.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Notes

  1. Il s'agit probablement d'une faute de frappe : canton de Jaudes.

Références

  1. Distances orthodromiques prises sous ACME Mapper
  2. Visualisateur Infoterre, site du BRGM
  3. Carte du BRGM sous Géoportail
  4. [PDF] BRGM, « Notice de la feuille de Mansle » sur Infoterre, 1984. Consulté le 13 novembre 2011
  5. Jean Hippolyte Michon, Statistique monumentale de la Charente, Paris, Derache (réimprimé en 1980 par Bruno Sépulchre, Paris), 1844, 334 p. [lire en ligne], p. 55 
  6. Vigier de la Pile, Histoire de l'Angoumois, Paris, Derache (1846, Laffite reprint 2002), 1760, 160 p. (ISBN 2-86276-384-5) [lire en ligne], p. Jaudes 
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 31 juillet 2010
  8. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 31 juillet 2010
  9. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 31 juillet 2010
  10. Évolution et structure de la population à Jauldes en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 31 juillet 2010
  11. Résultats du recensement de la population de la Charente en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 31 juillet 2010
  12. Site de l'inspection d'académie
  13. Tabernacle, sur la base Palissy, ministère de la Culture
  14. Jauldes sur la communauté de communes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jauldes de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Jauldes — Jauldes …   Wikipedia Español

  • Jauldes — is a commune in the Charente département in western France.ee also*Communes of the Charente department …   Wikipedia

  • Coulgens — 45° 48′ 44″ N 0° 17′ 16″ E / 45.8122, 0.2878 …   Wikipédia en Français

  • Les Granges d' Elie — (Jauldes,Франция) Категория отеля: Адрес: Cherves, 16560 Jauldes, Франция …   Каталог отелей

  • Brie (Charente) — Pour les articles homonymes, voir Brie. 45° 44′ 18″ N 0° 14′ 29″ E …   Wikipédia en Français

  • La Rochette (Charente) — Pour les articles homonymes, voir La Rochette. 45° 48′ 07″ N 0° 18′ 53″ E …   Wikipédia en Français

  • Agris — 45° 46′ 32″ N 0° 20′ 09″ E / 45.77556, 0.33583 …   Wikipédia en Français

  • Anais (Charente) — Pour les articles homonymes, voir Anais. 45° 46′ 30″ N 0° 12′ 35″ E …   Wikipédia en Français

  • Communaute de communes de Braconne et Charente — Communauté de communes de Braconne et Charente Communauté de communes de Braconne et Charente Ajouter une image Administration Pays France Région Poitou Charentes Département Charente Date de création …   Wikipédia en Français

  • Communauté De Communes De Braconne Et Charente — Ajouter une image Administration Pays France Région Poitou Charentes Département Charente Date de création …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»