Louis Ier De Bourbon-Condé


Louis Ier De Bourbon-Condé

Louis Ier de Bourbon-Condé

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis Ier et Louis de Bourbon.
Louis Ier de Bourbon, prince de Condé

Louis Ier de Bourbon, prince de Condé, duc d'Enghien (Vendôme, 7 mai 1530Jarnac, 13 mars 1569) est un général huguenot à l'origine de la maison de Condé.

Fils cadet de Charles IV de Bourbon et de Françoise d'Alençon, il est le frère du roi Antoine de Navarre, et donc l'oncle du futur Henri IV. Converti au protestantisme, il s'imposa comme le chef du parti calviniste pendant les guerres de religion.

Sommaire

Première carrière militaire

Il fait ses premières armes sous le maréchal de Brissac en Piémont, et se distingue dans plusieurs actions. Il combat les Impériaux lors du siège de Metz en 1552 et la bataille de Saint-Quentin en 1557.

Guerres de religion

Après la mort d'Henri II, les mécontentements que lui font essuyer les Guise le jettent dans l’action violente. Il est le capitaine muet de la conjuration d'Amboise (1560), qu'il combat finalement pour donner le change. Fait prisonnier, il est libéré parce que les Guise au pouvoir n'avaient pas de preuve de sa participation à la conjuration. Cependant, il est de nouveau fait prisonnier durant l'été après qu'on eut découvert qu'il préparait un nouveau complot. Condamné à mort, l’exécution est ajournée par le chancelier Michel de l'Hospital, puis il est libéré par Catherine de Médicis, qui a besoin du contrepoids que représente un prince du sang face aux Guise, après la mort du roi François II[1].

Première guerre

Après le massacre de Wassy (mars 1562), il publie un manifeste où il proclame sa volonté de délivrer la régente et le roi des Guise (août), obtient des promesses d’aide d’Allemagne, et s’empare de plusieurs villes de la vallée de la Loire avec une poignée de cavaliers[2]. Les protestants prennent le contrôle de la vallée du Rhône, du Dauphiné, du Languedoc, de Lyon, dont il confie la garde à Soubise. Mais aucun renfort ne peut lui parvenir, ni de ces régions ni de Guyenne. Il perd la bataille de Dreux et y est fait prisonnier (1562). Il est libéré par la paix d'Amboise de 1563, qui octroie aux huguenots une certaine tolérance religieuse.

Deuxième guerre

En 1567, il tente d'enlever le roi et sa mère. Cet épisode, resté sous le nom de surprise de Meaux fait reprendre la guerre entre les deux camps religieux. Le prince de Condé livre en novembre 1567 la bataille de Saint-Denis, qui reste indécise, et se termine par une paix relative, la paix de Longjumeau, qui ne sera de fait qu'une trêve permettant aux deux camps de reconstituer leur troupes.

Troisième guerre

Pendant la trêve qui suit la paix de Longjumeau, il se retire à Noyers. Il en fuit le 23 août, menacé par les troupes royales, et rejoint La Rochelle avec Coligny le 19 septembre. Ils y retrouvent Jeanne d'Albret et ses Gascons, accompagnée du sieur de Piles et ses gentilhommes périgourdins, et des cavaliers du sénéchal de Poitou Fonteraille, puis plus tard par le baron d’Acier.

L’affrontement avec l’armée royale a lieu le 13 mars 1569 à Jarnac. Blessé durant le combat, Condé tente de se rendre lorsqu'il est assassiné d'un coup de pistolet par Montesquiou, capitaine aux gardes (les manteaux rouges) du duc d'Anjou.

Promené sur un âne, son cadavre est l'objet des quolibets de l'armée catholique avant d'être exposé pendant deux jours sur une table au château de Jarnac.

Il est le premier de sa famille qu'on ait appelé M. le Prince.

Ses prétendues Mémoires sont une compilation de divers écrits relatifs à l'histoire des protestants de son temps.

Enfants

De son mariage célébré le 22 juin 1551 avec Éléonore de Roye née le 24 février 1535 et morte le 23 juillet 1564 à Condé en Brie (31) [3], il eut :

2e union, de son mariage célébré le 8 novembre 1565 à Vendôme (41) avec Françoise d'Orléans Longueville née le 5 avril 1549 à Chanteaudun (28) et morte le 11 juin 1601 à Paris, sont nés :

Il eut également un fils naturel (né en mai ou juillet 1564 à Lyon) avec Isabelle de Limeuil, Mademoiselle de la Tour, fille d'honneur de Catherine de Médicis et future épouse de Scipion Sardini.

Précédé par Louis Ier de Bourbon-Condé Suivi par
titre créé
Blason Louis Ier prince de Condé (1530 † 1569).svg
prince de Condé
Henri Ier

Voir aussi

Liens externes

Sources

« Louis Ier de Bourbon-Condé », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

Notes et références

  1. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p. 219
  2. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 230
  3. web.genealogie

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail du protestantisme Portail du protestantisme
Ce document provient de « Louis Ier de Bourbon-Cond%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis Ier De Bourbon-Condé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Louis Ier de Bourbon-Condé — Titre Prince de Condé (1546 1569) Autre titre duc d Enghien (1566 1569) pair de France (1566) Arme …   Wikipédia en Français

  • Louis Ier de Bourbon-Conde — Louis Ier de Bourbon Condé Pour les articles homonymes, voir Louis Ier et Louis de Bourbon …   Wikipédia en Français

  • Louis ier de bourbon-condé — Pour les articles homonymes, voir Louis Ier et Louis de Bourbon …   Wikipédia en Français

  • Louis II De Bourbon-Condé — Pour les articles homonymes, voir Louis II et Louis de Bourbon. Louis II de Bourbon Condé Surnom …   Wikipédia en Français

  • Louis II de Bourbon-Conde — Louis II de Bourbon Condé Pour les articles homonymes, voir Louis II et Louis de Bourbon. Louis II de Bourbon Condé Surnom …   Wikipédia en Français

  • Louis ii de bourbon-condé — Pour les articles homonymes, voir Louis II et Louis de Bourbon. Louis II de Bourbon Condé Surnom …   Wikipédia en Français

  • Louis Joseph de Bourbon-Condé — Louis V Joseph de Bourbon Condé Louis V Joseph de Bourbon Condé Dynastie Maison de Condé Naissance 9 août 1736 …   Wikipédia en Français

  • Louis Ier de Bourbon, prince de Condé — Louis Ier de Bourbon Condé Pour les articles homonymes, voir Louis Ier et Louis de Bourbon …   Wikipédia en Français

  • Louis Henri Ier de Bourbon-Condé — Louis IV Henri de Bourbon Condé Pour les articles homonymes, voir Louis Henri de Bourbon. Pour les articles homonymes, voir Louis de Bourbon Condé. Louis IV Henri de Bourbon Condé …   Wikipédia en Français

  • Henri Ier de Bourbon-Condé — Titre Prince de Condé Conflits guerres de religion Faits d armes siège de La Rochelle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.