Israélites


Israélites

Hébreux

Les Hébreux (du latin Hebraei, du grec ancien Ἑϐραῖοι / Hebraioi, lui-même issu de l'hébreu עברי (Ivri)) sont un ancien peuple sémitique du Proche-Orient dont les descendants sont aujourd'hui appelés Juifs.

Sommaire

D'après la Bible

Selon la Bible et les traditions hébraïques, les Hébreux sont originaires de la Mésopotamie, d'Ur en Chaldée, ce sont des nomades, vivant dans des tentes, élevant des troupeaux de chèvres et de moutons, utilisant des ânes, des mulets et des chameaux comme porteurs. Une crise économique a pu pousser Terah, père d'Abraham, à quitter la ville pour celle d'Harran, dans le Haut-Euphrate. De là, certains d'entre eux migrent vers le pays de Canaan, promis par Dieu, selon la Bible, à la postérité du patriarche Abraham (vers 1750 av. J.-C.).

Abraham, qui a vécu au XIXe siècle av. J.-C., et les siens s'installent dans le Pays de Canaan : à Sichem (actuelle Naplouse), Beer-Sheva ou encore Hébron. Peu à peu, ils se mêlent aux populations locales, et deviennent agriculteurs sédentaires vers le XIIe siècle av. J.-C.. Des premiers patriarches hébreux sont issus entre autres, toujours selon la Bible : les Édomites, les Moabites, les Ammonites, Ismaélites (tribus arabes arabisants, dits mustaʿribah) et le peuple d'Israël. La tradition biblique présente les Hébreux de l'époque patriarcale comme des « étrangers » (gérim) par rapport à la population locale, des pasteurs semi-nomades en voie de sédentarisation, à la recherche de pâturages. Ils s'installent près des villes et entretiennent généralement de bons rapports avec la population locale. Ils vivent en autarcie et refusent de se marier « avec les filles des Cananéens ». Ils sont groupés en familles élargies (bêyt'âb) ou en clan (mishpâhâh), qui gardent leur identité et leurs traditions propres (culte du dieu de leurs pères).

Selon la Bible, une famine les aurait poussés à partir vers l’Égypte pour travailler aux grands travaux publics. Le temps passant, ils devinrent esclaves (selon la Bible), mais il est en effet fort probable qu'ils furent opprimés. Moïse les aurait aidés à s'enfuir d’Égypte grâce à une intervention divine (traversée de la Mer Rouge et Exode vers 1250 avant J.-C.). Après avoir reçu les Tables de la Loi sur le Mont Sinaï, Moïse conduit les Hébreux à travers le désert pendant 40 ans. Après cette errance, et toujours selon la Bible, ils revinrent en Canaan, occupée par les Philistins. Ce serait la victoire de David, roi d'Israël, contre Goliath, champion des Philistins, qui leur aurait permis de regagner la terre de Canaan. C'est le début des royaumes, celui de Salomon de 970 à 930 avant J.-C. avec pour capitale Jérusalem, où Salomon aurait fait bâtir un temple renfermant l'arche d'Alliance, puis sa division en 2 avec le royaume de Juda qui survécut jusqu'en 587 avant J.-C., et celui d'Israël jusqu'en 722 avant J.-C. Victime de sa division, le peuple hébreu affaibli subit plusieurs invasions, perse, grecque et romaine, dont la dernière dirigée par Titus en 70 de notre ère provoqua la seconde Diaspora (dispersion du peuple juif autour du bassin méditerranéen).

Une civilisation "antique"

Le peuple hébreu (ou peuple d'Israël) est une civilisation antique mais pas éteinte. En effet, le peuple hébreu conserve depuis sa naissance jusqu'à aujourd'hui, les mêmes traditions, le même culte (judaïsme), le même mode de vie pour les religieux et la même langue redevenue depuis quelques décennies une langue vivante et parlée par les habitants de l'Etat hébreu. Les termes d'"Hébreu" ou d'"enfant d'Israël" sont remplacés par le terme "Juif' pour désigner les membres de ce peuple, ce qui pourrait induire en erreur.

D'après les archéologues

De récentes découvertes archéologiques remettent en cause en profondeur la version biblique :

  • le terme « hébreux », qui signifie littéralement « ceux qui passent » ou « ceux par delà le fleuve » (les errants, les nomades) n'existe que dans la Bible. Seul un terme à consonance approchante, « Apirou », est mentionné ailleurs. Ce terme, qui s'écrit aussi Hapirou ou Habirou, apparaît depuis le Dynastique archaïque jusqu'à la fin de l'Âge du Bronze. On le rencontre de la Mésopotamie à l'Anatolie et à l'Égypte. Il désigne principalement des marginaux vagabonds, parfois mercenaires et plus ou moins brigands. On sait maintenant que les Apirou portent des noms d'origines ethniques variées : ils ne sont pas considérés comme une ethnie unique, mais comme un groupe socio-économique comportant plusieurs ethnies. Les Hébreux mentionnés par la Bible pourraient donc être l'une des nombreuses ethnies errantes exogènes regroupées sous le nom commun d'Apirou. Selon Olivier Rouault, « Le terme de Hapirou/Habirou a fait couler beaucoup d'encre, en partie en raison de sa ressemblance avec le nom des Hébreux, avec lequel il semble finalement n'avoir qu'un rapport lointain »[1] (voir l'article Shasou et Apirou dans les documents égyptiens).
  • De rares textes extra-bibliques, comme la Stèle de Mérenptah, désignent ce peuple par le nom d'Israël. Les historiens utilisent les termes de « premiers israélites » ou « protoisraélistes » (voir Données archéologiques sur les premiers Israélites).
  • Il n’y a jamais eu aucune invasion militaire du territoire de Palestine par une armée d'Hébreux organisée sur le modèle des armées égyptiennes ou mésopotamiennes (voir Données archéologiques sur l'Exode et Moïse).

Les versions biblique et historiques se recoupent un peu à partir du VIIIe siècle av. J.-C. car les historiens confirment l'existence des deux royaumes d'Israël et de Juda. Avec toutefois une différence fondamentale : comme le disent Thomas Römer et Dominique Jaillard, il faut « insister sur une différence fondamentale entre la Bible hébraïque et les textes du Proche-Orient ancien dans la mesure où la Bible confesse un Dieu unique, donc un monothéisme face au polythéisme de ses voisins », alors que « les royaumes d’Israël et de Juda sont polythéistes comme leur voisins »[2]

Notes et références

  1. Olivier Rouault, p. 1026 du Dictionnaire de l'Antiquité, direction Jean Leclant, édition PUF, 2005
  2. Homre et la Bible[pdf]


Articles connexes

Bibliographie

  • Jacques Briend et Marie-Josèphe Seux, Textes du Proche-Orient ancien et histoire d'Israël Cerf, 1978 (ISBN 220401169X)
  • Richard Lebeau, Une histoire des Hébreux : De Moïse à Jésus, Tallandier, coll. « Documents d'histoire », 1998 (ASIN 2235021646)
  • Richard Lebeau et Claire Levasseur, Atlas des Hébreux. La Bible face à l'histoire, 1200 av. J.-C.–135 ap. J.-C., Autrement, coll. « Atlas/Mémoires », 2003 (ISBN 2-7467-0386-6)
  • Gérard Nahon, « Les Hébreux », De la Mésopotamie à la Perse, Encyclopædia Universalis et le Grand Livre du Mois, coll. « La grande histoire des civilisations », Paris, 1999 (ISBN 2-7028-3080-3)
  • William G. Dever Aux origines d'Israël. Quand la Bible dit vrai Bayard 2005


  • Portail du Proche-Orient ancien Portail du Proche-Orient ancien
Ce document provient de « H%C3%A9breux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Israélites de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Israelites — • The word designates the descendants of the Patriarch Jacob, or Israel Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Israelites     Israelites      …   Catholic encyclopedia

  • Israelites — «Israelites» de Desmond Dekker The Aces Lado B My Precious World (The Man) (Beverley s All Stars) Grabación Octubre de 1968 Género(s) Reggae, ska Duración …   Wikipedia Español

  • Israelites — Twelve Tribes redirects here. For other uses, see The Twelve Tribes (disambiguation). B nai Israel redirects here. For synagogues of that name, see Congregation B nai Israel (disambiguation). For other uses, see Israelites (disambiguation) Part… …   Wikipedia

  • Israëlites — Juifs Pour les articles homonymes, voir Juif (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Israelites — The Israelites war der erste weltweite Reggae Hit. 1968, in der Frühphase des Genres (Early Reggae), wird er vom Jamaikaner Desmond Dekker aufgenommen, der ihn gemeinsam mit dem Produzenten Leslie Kong auch geschrieben hat. Er erreicht 1969 Chart …   Deutsch Wikipedia

  • Israelites — Is·ra·el·ite || ɪz‚rɪəlaɪt n. member of the people of Israel, Hebrew, Jew adj. of Israel, of the people of Israel, Jewish …   English contemporary dictionary

  • Israelites — noun the ethnic group claiming descent from Abraham and Isaac (especially from Isaac s son Jacob); the nation whom God chose to receive his revelation and with whom God chose to make a covenant (Exodus 19) • Syn: ↑Hebrews • Topics: ↑Old Testament …   Useful english dictionary

  • Israelites (song) — Israelites is a song written by Desmond Dekker and Leslie Kong that became a hit for Dekker s group, Desmond Dekker The Aces. The song likens the plight of the poor working man to that of the ancient Hebrew slaves the Israelites. It was one of… …   Wikipedia

  • Israelites (disambiguation) — Israelites may refer to:* Israelites, ancient hebrew people * Israelites (song), Desmond Dekker s song * The Israelites (band), christian ska band from Los Angeles …   Wikipedia

  • African Hebrew Israelites — of Jerusalem Un petit groupe de African Hebrew Israelites, à Dimona (Israël), dans le Nord Neguev …   Wikipédia en Français