Intendant Des Finances


Intendant Des Finances

Intendant des finances

Les intendants des finances étaient des agents de l'administration financière de la France sous l'Ancien Régime.

Histoire

La fonction d'intendant des finances fut créée en 1552 en tant que commission, pour gérer les subsides levés pour le voyage d'Allemagne. En 1556, ces commissaires prirent le nom d'intendants des finances. Les intendants formaient un ministère collégial des finances, mais il n'était pas rare que l'un d'entre eux bénéficiât d'une prééminence ou fût, parfois, nommé surintendant des finances.

Le nombre des intendants subit des fluctuations importantes, passant de trois à six au milieu du XVIe siècle, puis à douze au milieu du XVIIe siècle avant de revenir à trois en 1661. Les intendants reçurent chacun la charge d'un département géographique, auxquels s'ajoutèrent à partir de 1661 des attributions spécialisées, comme les ponts et chaussées ou les impositions directes.

En 1690, les intendants devinrent des officiers, soumis à la direction du contrôleur général. Ce dernier était titulaire d'une commission révocable à tout moment, à la différence des offices des intendants des finances : ces derniers assuraient donc, par leur stabilité, la continuité de l'administration des finances.

Comme le contrôleur général, les intendants furent supprimés sous la polysynodie, mais recréés en 1722.

En 1777 ils furent à nouveau supprimés et leurs fonctions données à des maîtres des requêtes, qui reçurent en 1787 des commissions d'intendant des finances.

Organisation

Les intendants des finances n'entraient de droit qu'au Conseil privé, mais ils n'y étaient pas très assidus. Deux d'entre eux siégeaient au Conseil royal des finances. Presque tous finissaient par être nommés conseillers d'État.

Ils bénéficiaient d'une grande autonomie dans l'exercice de leurs départements, correspondant directement avec le chancelier de France, les secrétaires d'État, les intendants provinciaux. Il arrivait que les intendants des finances se réunissent de manière informelle pour préparer les dossiers à présenter au Conseil royal des finances, ce qui de facto aboutissait à se substituer à celui-ci.

Les intendants des finances étaient généralement choisis, comme le contrôleur général, parmi les maîtres des requêtes. Cette identité d'origine, alliée à la stabilité des uns et à l'instabilité de l'autre, tendait à estomper la hiérarchie qui existait en principe entre le contrôleur général et les intendants. Mais même si le rang de ces derniers les assimilait quasiment aux secrétaires d'État, ils n'avaient pas le privilège – réservé au contrôleur général des finances – de travailler en particulier avec le Roi. Leur importance et leur rang ne cessèrent cependant de s'affirmer jusque sous le règne de Louis XV.

Chaque intendant des finances était à la tête d'un département recouvrant un ensemble cohérent d'attributions : les impositions ; les ponts et chaussées ; les forêts et domaines, etc.

Voir aussi

Ce document provient de « Intendant des finances ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Intendant Des Finances de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intendant des finances — Les intendants des finances étaient des agents de l administration financière de la France sous l Ancien Régime. Sommaire 1 Fonction 2 Histoire 3 Organisation 4 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Intendant des Mascareignes — Intendant des îles de France et de Bourbon L intendant des îles de France et de Bourbon, parfois appelé intendant des Mascareignes ou simplement intendant de l île de France, est l intendant qui était en charge de l ensemble des îles de l… …   Wikipédia en Français

  • Intendant des îles de France et de Bourbon — L intendant des îles de France et de Bourbon, parfois appelé intendant des Mascareignes ou simplement intendant de l île de France, est l intendant qui était responsable de l ensemble des îles de l archipel des Mascareignes, dans le sud ouest de… …   Wikipédia en Français

  • Surintendant des Finances — Le surintendant des finances est un officier de l administration des finances dans la France d Ancien Régime, chargé d ordonner les dépenses de l État. Il fut appelé aussi Superintendant des finances. Sommaire 1 Histoire 2 Liste des surintendants …   Wikipédia en Français

  • Surintendant des finances — Le surintendant des finances est un officier de l administration des finances dans la France d Ancien Régime, chargé d ordonner les dépenses de l État. Il fut appelé aussi Superintendant des finances. Sommaire 1 Histoire 2 Liste des surintendants …   Wikipédia en Français

  • Surintendant des Finances — Der Surintendant des Finances war der oberste Beamter der französischen Finanzverwaltung im Ancien Régime der Jahre 1561 bis 1661; seine Aufgabe bestand in der Anweisung der Staatsausgaben. In seinen Funktionen ist er dem späteren Finanzminister… …   Deutsch Wikipedia

  • Bureau Des Finances — Le bureau des Finances est une administration financière régionale d Ancien Régime. Elle a connu de nombreuses modifications de structure entre 1577 et 1789. Les bureaux des finances ont été créés après la réunion des offices de trésorier de… …   Wikipédia en Français

  • Bureau des finances — Le bureau des Finances est une administration financière régionale d Ancien Régime. Elle a connu de nombreuses modifications de structure entre 1577 et 1789. Les bureaux des finances ont été créés après la réunion des offices de trésorier de… …   Wikipédia en Français

  • Controleur general des finances — Contrôleur général des finances Le contrôleur général des finances était, sous l Ancien Régime, le responsable ministériel des finances royales en France, après la suppression de la charge de surintendant des finances en 1661, chargé d… …   Wikipédia en Français

  • Contrôleur Général Des Finances — Le contrôleur général des finances était, sous l Ancien Régime, le responsable ministériel des finances royales en France, après la suppression de la charge de surintendant des finances en 1661, chargé d administrer les finances de la monarchie.… …   Wikipédia en Français