Hugues De Coligny


Hugues De Coligny

Hugues de Coligny

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coligny.

Hugues Levieux de Coligny, prince souverain de Coligny et du Revermont, fut un des grands seigneurs issus de la maison de Coligny.

Sommaire

Seigneuries d'Hugues prince de Coligny

Les seigneuries d'Hugues, prince de Coligny, s'étendaient sur tout le Revermont, en particulier sur Coligny-le-Neuf, Marboz, Treffort, Saint-André-sur-Suran, Chatillon-de-Cornelle, Varey, Saint-Sorlin etc. C'est lui qui fit bâtir le château de Coligny-le-Neuf.

Le titre de « prince » porté par Hugues voulait signifier qu'il possédait la souveraineté sur ces terres. Cette souveraineté fut plusieurs fois reconnue à ses descendants.

Dans la charte de donation qu'Hugues fit en faveur de la chartreuse de Portes (dans le Bugey), vers1190-1200 (peut-être avant de partir pour la croisade), il est dit : « Dominus Hugo de Coloniaco, miles, magnificus princeps Coloniensis, dedit Deo et fratribus Portarum pro remedio animæ suæ ac parentum suorum, quicquid habebat in eremo Portarum, et quicquid de feudatariis illius dono vel emptione acquirere potuerunt. » Ce qui se traduit par : « Le seigneur Hugues de Coligny, chevalier, magnifique prince de Coligny, donne à Dieu et aux frères de Portes, pour le salut de son âme et celui de ses parents, tout ce qu'il possède dans le désert de Portes, et tout ce que les frères pourront acquérir, par don ou achat, de ses feudataires ».

Donations aux abbayes

  • En 1189, il consentit au don qu’Hugues de Dramelay fit à la chartreuse de Rosières, d’un manse sis à Vescles.
  • Vers l’an 1200, il confirma aux chartreux de Portes les donations faites par ses ancêtres, et leur concéda un droit de pâturage.
  • Il donna quelques biens en l’an 1201, à l’abbaye Saint-Sulpice en Bugey.
  • Il donna ses terres de Sélignac aux chartreux, permettant la fondation de la chartreuse de Sélignac.

La croisade

  • Le prince de Coligny était chevalier. Il se croisa en 1201 avec l’évêque d’Autun, Guigues comte de Forez, Hugues de Berzé père et fils, et moult autres seigneurs, pour accompagner Boniface marquis de Montferrat au voyage de Terre sainte. Avant que de partir, il donna aux chartreux de Seillon tout ce qu’il avait à Sulignat, afin qu’y fût construit une chartreuse, et fit d’autres dons aux bénédictins de Montmerle et à l’abbaye Notre-Dame d'Ambronay (1202).
  • Parti l’an 1202 par Venise pour la quatrième croisade, Hugues de Coligny se trouva à la prise de Constantinople sur l’usurpateur Alexis Murzuphle, et se mit ensuite en campagne pour aider l’empereur Alexis à achever la conquête de son empire. Baudouin VI de Hainaut ayant été élu empereur, Hugues fit partie du conseil du marquis de Montferrat.
  • Le 2 septembre 1205, en défendant la ville de Sérres (Grèce) assiégée par Joannitza roi de Valachie et de Bulgarie, Hugues fut tué d’un coup dans l’œil, lui « qui était le meilleur d’eux tous ». Il est cité par les chroniques du temps, comme étant le meilleur des chevaliers.

Sources

Généalogie historique de la maison de Coligny, par Roch de Coligny.

  • Portail des croisades Portail des croisades(croisades contre Byzance)
Ce document provient de « Hugues de Coligny ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hugues De Coligny de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hugues de coligny — Pour les articles homonymes, voir Coligny. Hugues Levieux de Coligny, prince souverain de Coligny et du Revermont, fut un des grands seigneurs issus de la maison de Coligny. Sommaire 1 Seigneuries d Hugues prince de Coligny …   Wikipédia en Français

  • Hugues de Coligny — Pour les articles homonymes, voir Coligny. Hugues Levieux de Coligny, prince souverain de Coligny et du Revermont, fut un des grands seigneurs issus de la maison de Coligny. Sommaire 1 Seigneuries d Hugues prince de Coligny …   Wikipédia en Français

  • Hugues prince de Coligny — Hugues de Coligny Pour les articles homonymes, voir Coligny. Hugues Levieux de Coligny, prince souverain de Coligny et du Revermont, fut un des grands seigneurs issus de la maison de Coligny. Sommaire 1 Seigneuries d Hugues prince de Coligny …   Wikipédia en Français

  • Coligny (Ain) — Pour les articles homonymes, voir Coligny. 46° 22′ 59″ N 5° 20′ 46″ E …   Wikipédia en Français

  • Coligny — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Coligny est le nom : d une cité du Revermont de la famille seigneuriale de cette cité de la seigneurie tenue depuis cette cité, sous différents… …   Wikipédia en Français

  • Coligny-le-Neuf — Comté de Coligny Pour les articles homonymes, voir Coligny. Sommaire 1 Coligny le Neuf 2 Érection en comté 3 …   Wikipédia en Français

  • Coligny le Neuf — Comté de Coligny Pour les articles homonymes, voir Coligny. Sommaire 1 Coligny le Neuf 2 Érection en comté 3 …   Wikipédia en Français

  • Magnifique prince de Coligny — Principauté de Coligny Pour les articles homonymes, voir Coligny. La principauté de Coligny, ou souveraineté du Revermont, était une vaste terre souveraine qui comprenait le Revermont (premiers contreforts du Jura) et la frange bressane à ses… …   Wikipédia en Français

  • Prince de Coligny — Principauté de Coligny Pour les articles homonymes, voir Coligny. La principauté de Coligny, ou souveraineté du Revermont, était une vaste terre souveraine qui comprenait le Revermont (premiers contreforts du Jura) et la frange bressane à ses… …   Wikipédia en Français

  • Prince de coligny — Principauté de Coligny Pour les articles homonymes, voir Coligny. La principauté de Coligny, ou souveraineté du Revermont, était une vaste terre souveraine qui comprenait le Revermont (premiers contreforts du Jura) et la frange bressane à ses… …   Wikipédia en Français