Saint-Sorlin


Saint-Sorlin
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Saint-Sorlin-de-Morestel.

45° 37′ 18″ N 4° 38′ 26″ E / 45.6216666667, 4.64055555556

Saint-Sorlin
Image illustrative de l'article Saint-Sorlin
Armoiries
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Arrondissement de Lyon
Canton Canton de Mornant
Code commune 69237
Code postal 69440
Maire
Mandat en cours
Pierre Verguin
2008 - 2014
Intercommunalité Communauté de communes du pays Mornantais (COPAMO)
Démographie
Population 681 hab. (2007)
Densité 145 hab./km²
Géographie
Coordonnées 45° 37′ 18″ Nord
       4° 38′ 26″ Est
/ 45.6216666667, 4.64055555556
Altitudes mini. 398 m — maxi. 808 m
Superficie 4,7 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Sorlin est une commune française, située dans le département du Rhône et la région Rhône-Alpes.

Sommaire

Géographie

Saint-Sorlin se situe au sud-ouest de Lyon, à environ 5 minutes de Mornant.

Histoire

Le nom de Saint-Sorlin vient de la déformation de saint Saturnin, évêque de Toulouse qui fut martyrisé dans cette ville en l'an 250. L'église du village lui est dédiée.

Adossé au pied des premiers contreforts des monts du Lyonnais, Saint-Sorlin était, en 1895, un pays d'agriculteurs et de veloutiers. On y vivait péniblement. Pour améliorer leur sort, ses habitants surent trouver des hommes dévoués pour les représenter. Il en est ainsi de Jean-Claude Chavassieux (1840 - 1918), onzième maire de Saint-Sorlin. Il était issu des Charpes, famille très chrétienne. La tradition veut que ce soit chez André, grand-père de Jean-Claude, que se réfugia l'abbé Mazenod lorsqu'il fut chassé de son presbytère de Saint-André-la-Côte, lors de la Révolution française. Jean-Claude Chavassieux, était un homme bienveillant, très dévoué, toujours prêt à payer de sa personne et de ses propres deniers. Son nom reste attaché à la construction de l'école et de la mairie. Après bien des hésitations, ce bâtiment fut construit à grands frais et à l'aide d'un emprunt communal. Il en coûta 1 600 F (244 €) pour l'achat du terrain, 18 000 F (2744 €) pour les travaux et honoraires et 500 F (76 €) pour le mobilier scolaire. Dans le même temps, Jean-Claude Chavassieux tenta, après Pierre Chambaux, maire sortant, de déplacer le cimetière. Il ne put aboutir en raison des dépenses importantes que ce projet entrainait et de l'hostilité d'une partie de la population.

Le domaine de La Christinière acheté en 1858 par deux jeunes filles entrées en religion sous les noms de sœur Sainte Victoire et sœur saint François, avait été, malgré bien des vicissitudes, érigé en orphelinat. En 1895, la supérieure générale était mère Marie de la Passion, et l'abbé Plagnard en était le supérieur ecclésiastique.

L'abbé Jean-François Bouteille, natif de Lyon, ordonné prêtre en 1872 fut d'abord professeur puis vicaire avant d'être nommé abbé de Saint-Sorlin. Il exerça son sacerdoce jusqu'en 1908. Il avait un tempérament d'artiste, musicien et poète. Il était d'une nature extrêmement sensible, mais tenait sa paroisse bien en mains. Il veillait sur tout et sur tous. On lui doit d'importantes transformations. Il fit construire les stalles, poser les autels des chapelles de la Sainte Vierge et de Saint Saturnin, remplacer les fonts baptismaux et le Chemin de Croix.

Après la loi laïcisant le personnel de l'enseignement primaire, l'école des sœurs Saint-Charles, dont la fondatrice était Marie Benière se trouva menacée. Les religieuses instruisaient une soixantaine d'enfants et s'occupaient, le dimanche, d'un certain nombre d'adultes. L'abbé Bouteille, redoutant le départ des religieuses, s'associa au maire pour créer un comité de défense des intérêts de l'école libre et demanda à la population de se montrer accommodante et abandonna une partie de son traitement pour l'éducation des plus pauvres.

Contrairement a beaucoup de villages, Saint-Sorlin ne possède pas de monuments historiques significatifs ou de vestiges du passé.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001   Pierre Verguin    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
179 202 188 313 532 687 681
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Sorlin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-sorlin — Pays   …   Wikipédia en Français

  • Saint-Sorlin —   [sɛ̃sɔr lɛ̃], Jean Desmarets de [dema rɛ ], französischer Schriftsteller, Desmarets de Saint Sorlin, Jean …   Universal-Lexikon

  • Saint-Sorlin — For the commune in the Charente Maritime département, see Saint Sorlin de Conac French commune nomcommune=Saint Sorlin région=Rhône Alpes département=Rhône arrondissement=Lyon canton=Mornant insee=69237 cp=69440 maire= mandat= intercomm=… …   Wikipedia

  • saint-sorlin — nv. SIN SORLIN (...) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Saint-sorlin-d'arves — Vue aérienne du village de St Sorlin d Arves Administration Pays France Région Rhône Alpes …   Wikipédia en Français

  • Saint Sorlin d'Arves — Vue aérienne du village de St Sorlin d Arves Administration Pays France Région Rhône Alpes …   Wikipédia en Français

  • Saint-sorlin-en-valloire — Saint Sorlin en Valloire …   Wikipédia en Français

  • Saint-sorlin-en-bugey — Administration Pays France Région Rhône Alpes Département Ain Arrondissement Belley Canton …   Wikipédia en Français

  • Saint-sorlin-de-morestel — Pays …   Wikipédia en Français

  • Saint-sorlin-de-conac — L église romane de Saint Sorlin de Conac Administration Pays France Région Poitou Charentes …   Wikipédia en Français