Henson (cheval)


Henson (cheval)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henson.
Henson
Henson Ault.jpg
Henson au Hâble-d'Ault

Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Marquenterre, Drapeau de France France
Caractéristiques
Morphologie Cheval de selle
Taille 1,48 m à 1,60 m[1]
Robe Isabelle, avec des marques sauvages
Tête Courte
Pieds Court-jointés
Caractère Calme et endurant
Autre
Utilisation Attelage, endurance, TREC, horse-ball et polocrosse

Le Henson ou cheval de la Baie de Somme est une race chevaline française née au début des années 1970 sur le site du Marquenterre. On voit maintenant des Henson dans toute la région de la baie de Somme, comme le Hâble-d'Ault. Cette race est issue de croisements entre des chevaux de sang chaud, selle français et anglo-arabe entre autres, et des chevaux Fjord à sang froid d'origine norvégienne, afin de créer une monture adaptée à l'équitation d'extérieur. Le Henson est reconnu par les haras nationaux depuis 2003, il est devenu l’emblème de l'équitation d'extérieur.

Sommaire

Histoire

Contrairement à la majorité des races de chevaux françaises, le Henson est de création récente, purement issu d'une sélection par l'homme

Légende

La race Henson est associée à une légende selon laquelle Dieu contemplait la baie de Somme balayée par des vents et des marées déchaînés lorsqu'il voulut en immortaliser l'image. Il ramassa alors une poignée de sable, souffla dessus et donna vie à un cheval couleur de sable. Qu'il fut rêveur ou qu'il ait jugé la robe de l'animal trop claire, il laissa courir l'un de ses doigts sur le dos de la bête et traça une ligne sombre le long de son échine, « l'imprimatur divin »[2].

Origine

Le Henson est issu de croisements entre des chevaux de sang et des Fjord, comme celui-ci.

Vers la fin des années 1970, l'équitation s'orienta vers la pratique en extérieur, qui intéresse davantage les familles et amoureux de la nature et favorise la randonnée ainsi que l' attelage. Cette nouvelle tendance implique la recherche d'un race de cheval de loisir dans des régions telles que la Somme, où ce genre de tourisme remporte un vif succès.

En 1972, M. Bernard Bizet achète un étalon Fjord et 4 pouliches pour créer son élevage, par passion, suite à un coup de foudre pour le Fjord après un voyage de jeunesse au Danemark. Cette race est alors peu commune, mais ses qualités de docilité, de rusticité, d'endurance et de fiabilité font que le choix de M. Bizet s'arrête sur ce poney. La résistance et la tranquillité de ce poney étaient des atouts considérables pour l'activité professionnelle envisagée. Sa rusticité permettait un élevage à moindre coût, le fjord vivant aisément toute l'année à l'extérieur et sa docilité convenait parfaitement pour une clientèle majoritairement jeune.

En 1973, l'étalon étant trop jeune pour assurer la saillie des juments , Monsieur Bizet décide d'amener celles-ci aux étalons des Haras Nationaux et de les présenter à un étalon Anglo Arabe.

En 1974, la naissance de 2 poulains 50% fjord et 50 % Anglo attire l'attention du Dr Lionel Berquin, alors accompagnateur au centre équestre de Morlay. Il y découvre les aptitudes de ce petit cheval. Ensuite adopté par l'Association des Cavaliers de la Baie de Somme (situé à Port le Grand), il est nommé Henson quelques années plus tard. Il allie les qualités de rusticité et de bon équilibre mental du Fjord avec le tempérament plus fougueux de l'anglo. M. Bizet et son fils Thierry (bien que très jeune) estiment alors que cette expérience mérite d'être reconduite. Le Fjord est alors croisé avec du trotteur, du selle français, mais l'anglo se révèle être la race la plus adéquate.

De 1984 à 1986 , des juments 50% fjord son saillies par un étalon Anglo, le produit possédant alors 25 % de sang Fjord. C'est une réussite morphologique et caractérielle mais la robe isabelle n'est pas stabilisée et se trouve perdue dans 60 % des cas. Ces mêmes juments à 50 % de sang Fjord sont remises à l'étalon Fjord pour reproduire des souches à 75 % de sang Fjord . Afin de mieux fixer ensuite la robe La robe isabelle étant la robe retenue pour le critère de sélection. Leurs pouliches sont alors saillies en 1992 par des Anglo Arabe des Haras Nationaux à la station de Boismont : Riesling Pierre et Agmar D'Oc.

En 1986, création du Henson par Mesieurs Bizet et Berquin : le petit cheval de la Baie de Somme possède enfin un identité, non reconnue par les Haras Nationaux.

En 1993, naissance du premier poulain 37,5 % de sang Fjord, Fantasio de Morlay, élu Meilleur produit de l'année à la Fête du Henson au Marquenterre. L'objectif de l'élevage est de faire de ce petit cheval , un cheval de loisirs, reconnu par les Haras Nationaux et cela en produisant des juments pleins papiers . D'où un meilleure suivi interdisant la reproduction de juments par leur père. Le risque majeur est le problème de consanguinité qui fait perdre aux produits leur caractère et leur robe.

En 2003, reconnaissance par les Haras Nationaux de la race Henson.

Développement de la race

Les membres du projet, dont le Dr Berquin, se regroupent dans l'association des cavaliers de la baie de Somme afin de promouvoir la race et de la fixer, ils rassemblent tous les chevaux croisés Fjord et font saillir leurs juments de sang par des étalons de cette race[2].

En 1989, les cavaliers de la Baie de Somme s'installent sur le domaine du Marquenterre, terres de la famille Jeanson[1]. En 1995, ils estiment la population de chevaux suffisante et le stud-book de la race est fermé aux chevaux non-issus de parents Henson. La race est reconnue par le ministère de l'Agriculture et les Haras nationaux depuis juillet 2003[1],[3]. Il existe environ 1 200 sujets recensés en France, dont 200 sur le site du Marquenterre, berceau de la race.

Chaque premier week-end de novembre a lieu la transhenson, rassemblement de tous les chevaux et poulains de l'année afin de les rapatrier dans les zones d'herbage proche du centre de Saint-Quentin-en-Tourmont[1]. Les chevaux Henson sont devenus l’emblème de l'équitation d'extérieur et des chevauchées en pleine nature[3].

Ce cheval est présent dans tous les pâturages du Marquenterre[2].

Morphologie et caractère

Cheval Henson au salon de l'agriculture de Paris, en 2011
Article connexe : Morphologie (cheval).

Le Henson doit posséder entre 25 % et 50 % de sang Fjord[2]. Il mesure généralement entre 1,48 m et 1,60 m[1]. De fait, il ressemble beaucoup au fjord, en un peu plus grand et plus élancé, il est bien charpenté mais pas lourd[2]. Il présente toutes les caractéristiques morphologiques d'un cheval de loisir : un corps ramassé, une encolure relativement courte et large, un poitrail éclaté, une tête courte avec des ganaches, et des membres court-jointés.

Robe

Article connexe : Isabelle (cheval).

Sa robe est toujours isabelle, avec des variantes plus ou moins foncées, proches de celle du Fjord. La présence d'une raie de mulet sur la ligne du dos est obligatoire et beaucoup de sujets présentent aussi des zébrures aux membres. De plus, toute marque blanche (liste, balzane, ...) est déconseillée et même prohibée pour les reproducteurs. Sa crinière est bicolore, noire et or ou noire et blanche, souvent en brosse comme celle des fjord[1].

Caractère et entretien

Le Henson possède un caractère sociable et amical, il se laisse d'ailleurs facilement approcher au bord des pâtures[2]. Il est calme, polyvalent et endurant[1]. Peu exigeant au niveau des soins et de l'alimentation, il peut vivre à l'extérieur toute l'année[4]. Il est le plus souvent élevé de manière naturelle en extérieur[1], ce qui lui confère équilibre et rusticité dès la naissance.

Utilisations

Le Henson possède une grande endurance, il est maniable et rapide. Sélectionné comme monture de loisir et tout particulièrement pour la randonnée équestre[4], il peut aussi participer à des compétitions d'endurance, de TREC et de polocrosse sans difficultés. Il est à l'aise en chasse à courre, à l'attelage et surtout en horse-ball, discipline pour laquelle l'équipe féminine du marquenterre a été championne de France 2002 en national 3[5]. Il est également utilisé pour l'entretien des marais de la somme, grâce à son rôle de tondeuse écologique[6].

Diffusion de l'élevage

Héron garde-bœufs accompagnant un cheval henson à la Bassée, Baie de Somme.

Le Picardie, berceau de la race, constitue la principale région d'élevage mais des débouchés commencent à se créer ailleurs en France et en Belgique[5].

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Le Pays du cheval Henson en côte Picarde (Saint-Quentin-en-Tourmont). Consulté le 16 juillet 2009
  2. a, b, c, d, e et f Jacques Béal, Guide de la baie de Somme à vélo, Renaissance Du Livre, 2006, 167 p. (ISBN 9782874155901) [lire en ligne], p. 54 
  3. a et b L'aventure Henson sur Bienvenue en Terre Henson. Consulté le 16 juillet 2009
  4. a et b Leclercq 2003, p. 57
  5. a et b Leclercq 2003, p. 58
  6. Leclercq 2003, p. 59

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Jacques Sevestre et Nicole Agathe Rosier, Le Cheval, Larousse, 1983, 388 p. (ISBN 978-2-03-517118-0), p. 105 Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article 
  • Jacques Béal, Guide de la baie de Somme à vélo, Renaissance Du Livre, 2006, 167 p. (ISBN 9782874155901) [lire en ligne], p. 54 
  • Isabelle Leclercq, « Le henson, désormais race officielle », dans Cheval magazine, no 383, octobre 2003, p. 56-59 
  • Bernard Bizet, Histoire du cheval Henson [lire en ligne] 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henson (cheval) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henson (race équine) — Henson (cheval) Pour les articles homonymes, voir Henson. Henson …   Wikipédia en Français

  • Cheval d'Auvergne — monté en …   Wikipédia en Français

  • Cheval navarrin — par Victor …   Wikipédia en Français

  • Cheval Barraquand — (ex Cheval du Vercors) Espèce Cheval (Equus caballus) Région d’origine Région …   Wikipédia en Français

  • Cheval du Morvan — Espèce Cheval (Equus caballus) Région d’origine Région Morvan …   Wikipédia en Français

  • Cheval limousin — Gravure d un cheval limousin dans le Di …   Wikipédia en Français

  • Cheval des Dombes — Espèce Cheval (Equus caballus) Région d’origine Région Dombes et …   Wikipédia en Français

  • Cheval Corse — Jument de race corse …   Wikipédia en Français

  • Cheval De Selle — Un cheval de selle est un cheval destiné à être monté plutôt qu attelé. On peut diviser les chevaux de selle en cheval à sang froid et cheval à sang chaud, en fonction de l utilisation de l animal. Les chevaux à sang froid sont généralement issus …   Wikipédia en Français

  • Cheval frison — Frison (cheval) Pour les articles homonymes, voir Frison. Frison …   Wikipédia en Français