Goibniu


Goibniu

Dans la mythologie celtique irlandaise, Gobniu (ou Goibhniu) est le dieu-forgeron des Tuatha Dé Danann, il appartient à la classe artisanale et relève donc de la troisième fonction des indo-européens, qui est la production.

Sommaire

Mythologie

Hiérarchie des Tuatha Dé Danann[1]

- hors classe :

  • Lug Samildanach (dieu primordial)

- fonction sacerdotale :

- fonction guerrière :

  • Ogme (dieu de la magie guerrière)
  • Nuada (royauté)

- fonction artisanale :

  • Goibniu (dieu forgeron)
  • Credne (dieu bronzier)
  • Luchta (dieu charpentier)

- participent aux trois fonctions :

- déesse féminine unique connue sous les formes :

  • Brigit (déesse des poètes, des forgerons et des médecins)
  • Étain ou Eithne (reine d’Irlande, mère de tous les dieux)
  • Boand (autre nom de Brigit, déesse éponyme de la Boyne)
  • Mórrígan (déesse guerrière, ou bien de la souveraineté)

Goibniu

Chef des artisans métallurgistes, il est responsable de la fabrication des armes magiques pour les dieux, les héros et les druides. Grâce à son marteau magique, il peut fabriquer une épée ou un javelot parfait en trois coups. Lors de la « Deuxième bataille de Mag Tured » (Cath Maighe Tuireadh), il est blessé par la lance de Ruadan, fils de Brigit et du Fomoire Bres, mais un bain dans la Fontaine de Santé le guérit. Ses frères sont Credne et Luchta.

Il est aussi, dans le Sidh c'est-à-dire l’Autre Monde celtique, le brasseur de la bière et le serviteur des autres dieux au Festin d’Immortalité, le fled Goibnenn. Son équivalent gallois est Gofannon.

Postérité du culte

Le culte de Gobniu se serait perpétué bien après la christianisation de l’Irlande au Ve siècle ap. J.-C. intervenant de façon récurrente dans des contes folkloriques. Sa popularité est liée à sa fonction de guérisseur et d’artisan[2].

Notes

  1. Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux, Les Druides, page 422.
  2. Claude Sterckx, Mythologie du monde celte, page 308, chapitre « Les Dieux artisans ».

Sources primaires

Goibniu apparaît principalement dans les textes suivants :

Sources et bibliographie

  • Paul-Marie Duval, Les Dieux de la Gaule, Paris, éditions Payot, février 1993, 169 p. (ISBN 2-228-88621-1).
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1957 aux PUF. Paul-Marie Duval distingue la mythologie gauloise celtique du syncrétisme dû à la civilisation gallo-romaine.
     
  • Albert Grenier, Les Gaulois, Paris, Petite bibliothèque Payot, août 1994, 365 p. (ISBN 2-228-88838-9).
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1970. Albert Grenier précise l’origine indo-européenne, décrit leur organisation sociale, leur culture et leur religion en faisant le lien avec les Celtes insulaires.
     
  • Christian-J. Guyonvarc'h, Magie, médecine et divination chez les Celtes, Bibliothèque scientifique Payot, Paris, 1997, (ISBN 2-228-89112-6).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux :
    • Les Druides, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1986 (ISBN 2-85882-920-9) ;
    • La Civilisation celtique, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1990 (ISBN 2-7373-0297-8) ;
    • Les Fêtes celtiques, Rennes, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », avril 1995, 216 p. (ISBN 2-7373-1198-7).
      Ouvrage consacré aux quatre grandes fêtes religieuses : Samain, Imbolc, Beltaine, Lugnasad.
       
  • Philippe Jouët, Aux sources de la mythologie celtique, Yoran embanner, Fouesnant, 2007 (ISBN 978-2-914855-37-0).
  • Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins » , Paris, 2000 (ISBN 2-7028-6261-6).
  • Claude Sterckx, Mythologie du monde celte, Paris, Marabout, octobre 2009, 470 p. (ISBN 978-2-501-05410-2) .
  • Consulter aussi la Bibliographie sur la mythologie celtique et la Bibliographie sur la civilisation celtique.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Goibniu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GOIBNIU — Dieu Forgeron de l’Irlande celtique, Goibniu, dans le récit du Cath Maighe Tuireadh («Bataille de Moytura»), forge les armes des Túatha Dé Dánann ou «Tribus de la déesse Danan» en lutte contre les démons malfaisants que sont les Fomoire. Il est… …   Encyclopédie Universelle

  • Goibniu — [ govʴnʴu] (altirisch gobae, gobann „Schmied“), auch Goibhniu oder Gavida, ist eine irische Sagengestalt. Er und seine Brüder Credne und Luchta sind auch bekannt als die drei Götter der Kunst (Trí dée Dána) der Túatha Dé Danann. Er ist ein Sohn… …   Deutsch Wikipedia

  • Goibniu — In Irish mythology Goibniu or Goibhniu (pronounced IPA|/ˈgovʲnʲu/ or Goive nu ) was a son of Brigid and Tuireann and the smith of the Tuatha Dé Danann.Fact|date=September 2007 He and his brothers Creidhne and Luchtaine were known as the Trí Dée… …   Wikipedia

  • Goibniu — Ancient Celtic blacksmith god. In Irish tradition he was one of a trio of divine craftsmen. He had the gift of brewing an ale that bestowed immortality and was the provider of the sacred otherworld feast, the Fled Goibnenn. In Christian times, as …   Universalium

  • Goibniu — Antiguo dios herrero de los celtas. En la tradición irlandesa integraba un trío de dioses artesanos. Tenía el don de fabricar una cerveza que otorgaba la inmortalidad y era el proveedor del sagrado banquete del otro mundo, el Fled Goibnenn. En la …   Enciclopedia Universal

  • Goibniu — (Goibhniu)    The smith of Celtic myth who together with Credne and Luchtaine made the arms which enabled the Tuatha Dé Danann to defeat the Fomors. He is the same as Gavida or Govannon, and was the uncle of Lugh or Lleu …   Who’s Who in non-classical mythology

  • Goibniu —    From Celtic mythology, the divine smith, a famous magician and at his feasts serves the brew of immortality. This was his name in Ireland. In Wales, he was called Gofannon. Also called Govannon …   The writer's dictionary of science fiction, fantasy, horror and mythology

  • Mythologie Celtique — L’Europe celtique et la Galatie. La mythologie celtique est constitutive de la religion des Celtes de la Protohistoire/Antiquité. Nos connaissances sont lacunaires puisque les sources dont nous disposons sont gauloises, plus précisément gallo… …   Wikipédia en Français

  • Mythologie celte — Mythologie celtique L’Europe celtique et la Galatie. La mythologie celtique est constitutive de la religion des Celtes de la Protohistoire/Antiquité. Nos connaissances sont lacunaires puisque les sources dont nous disposons sont gauloises, plus… …   Wikipédia en Français

  • Mythologie celtique — L’Europe celtique et la Galatie. La mythologie celtique est constitutive de la religion des Celtes de la Protohistoire/Antiquité. Nos connaissances sont lacunaires puisque les sources dont nous disposons sont gauloises, plus précisément gallo… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.