Gentiane Jaune


Gentiane Jaune

Gentiane jaune

Comment lire une taxobox
Gentiane jaune
 Gentiana lutea
Gentiana lutea
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Gentianales
Famille Gentianaceae
Genre Gentiana
Nom binominal
Gentiana lutea
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Gentianales
Famille Gentianaceae
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png
Gentiana lutea dans son milieu

La gentiane jaune (Gentiana lutea) encore appelée grande gentiane est une plante de la famille des Gentianacées.

Sommaire

Autres noms vernaculaires

La gentiane jaune est aussi appelée gentiane officinale, jouvansanne, quinquina d'Europe, quinquina des pauvres, lève-toi-et-marche, jansonna et quinquina indigène.

Description

Grande herbe robuste et vivace, elle peut vivre 50 ans et met 10 ans pour fleurir la première fois. Les feuilles sont opposées et nervurées. Elles sont pétiolées à la base et sessiles embrassantes sur la tige. Les grandes fleurs jaunes sont serrées à la base des feuilles supérieures. La corolle est divisée en 5 à 9 lobes presque jusqu'à la base.

Elle est parfois confondue avec le vératre blanc ou hellébore dont les fleurs sont blanches et les feuilles alternées alors que celles de la gentiane sont jaunes et face à face.

Caractéristiques

Source[1]

Gentiana lutea
  • Organes reproducteurs :
  • Graine:
    • Type de fruit : capsule
    • Mode de dissémination : barochore
    • Habitat et répartition : essentiellement en Europe alpine
    • Habitat type : pelouses acidophiles montagnardes à subalpines
    • Aire de répartition : européen méridional.

Usages

Gentiana lutea

Le rhizome et les racines sont utilisés en phytothérapie comme le laissent supposer ses nombreux noms vernaculaires. Mais la gentiane est surtout utilisée dans des apéritifs comme la liqueur de gentiane ou l'alcool de gentiane (Suze, Salers, Avèze, etc.), Bière de Fleurac[2], et le Picon, auxquels elle apporte son amertume.

Il faut attendre sept à dix ans avant de pouvoir les récolter. La récolte est réalisée essentiellement dans le Massif Central par les Gençanaïres. À l'aide d'une fourche spéciale appelée « fourche du diable », ils peuvent extraire plus de 200 kg de racines par jour. C'est un travail pénible qui s'effectue de mai à octobre.

Ce sont près de 1 000 à 1 500 tonnes qui sont utilisées chaque année pour satisfaire les besoins de l'artisanat et l'industrie. En volume, la gentiane est une des trois premières plantes médicinales et aromatiques utilisées en France et ses applications sont nombreuses (pharmacie et médecine humaine et vétérinaire, boissons et spiritueux, cosmétique, fabrication d'arômes et d'extraits, gastronomie…)[3].

Utilisations traditionnelles

Source[4]

La gentiane jaune est utilisée :

Hybrides

Dans les Pyrénées, elle s'hybride avec la gentiane de Burser (endémique) pour former la gentiane de Marcailhou. Dans les Alpes, d'autres hybrides sont observés également avec la gentiane pourpre, la gentiane ponctuée et la gentiane de Hongrie[5].

Exploitation en France

Une association européenne, le Cercle Européen d'Etude des Gentianacées, regroupe l'ensemble des professionnels et des particuliers autour de la filière gentiane en France. Il existe également une revue éditée par cette association.

Voir aussi

Notes et références

  1. Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004
  2. Bière de Fleurac
  3. La Gentiane, l'Aventure de la fée jaune, par Jean-Louis Clade et Charles Jollès, 180p., éd. Cabédita, 2006
  4. Santé Canada
  5. Gentianes d'Europe, Anchisi E. et al., 156 p., 1989

Liens externes

  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
  • Portail de la botanique Portail de la botanique
  • Portail du département du Jura Portail du département du Jura
Ce document provient de « Gentiane jaune ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gentiane Jaune de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gentiane jaune — Gentiane jaune …   Wikipédia en Français

  • GENTIANE — De tout temps, on a vu dans la gentiane jaune (Gentiana lutea L.; gentianacées) la plante tonique par excellence; c’est la panacée des montagnards d’Europe. Sa racine, seule partie utilisée, était l’un des fébrifuges les plus prescrits avant… …   Encyclopédie Universelle

  • Gentiane Pourpre — Gentiane pourpre …   Wikipédia en Français

  • Gentiane — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Gentiane » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Gentiane …   Wikipédia en Français

  • gentiane — nf., grande gentiane jaune, (gentiana lutea), (plante) ; eau de vie faite avec cette variété de gentiane : anfyana (Taninges.027b), anfyan na (027a, Albanais.001e, Annecy.003c, Balme Si.020b, Combe Si.018c, St Germain Ta., Villards Thônes),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Gentiane pourpre — Gentiana purpu …   Wikipédia en Français

  • gentiane — (jan si n ) s. f. Genre de plantes qui croissent surtout dans les montagnes ; on y distingue la gentiane jaune ou grande gentiane, gentiana lutea, L. HISTORIQUE    XVIe s. •   De là est venu que la gentiane a pris son nom de Gentius, roy des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Jaune D'alizarine R — Jaune d Alizarine R Général Nom IUPAC acide 5 (p nitrophényl) …   Wikipédia en Français

  • Jaune d'alizarine r — Jaune d Alizarine R Général Nom IUPAC acide 5 (p nitrophényl) …   Wikipédia en Français

  • Jaune d'alizarine R — Général Nom IUPAC acide 5 (p nitrophényl)azo 2 hydroxy benzoïque 5 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.