Force D'action Navale


Force D'action Navale

Force d'action navale

La force d'action navale (FAN) est le nom donné dans la Marine française à la flotte de surface. Cette force est placée sous le commandement d'un amiral (ALFAN), dont la responsabilité est d'assurer la disponibilité, la préparation et l'entraînement des unités pour leur emploi opérationnel. C'est une autorité organique placée sous la tutelle du chef d'état-major de la marine.

La FAN comprend 12 000 marins et une centaine de bâtiments de surface. Elle fournit l'essentiel de la contribution de la marine aux missions de prévention et de projection.

L'état-major de la FAN est basé à Toulon.

Sommaire

Composition de la force d'action navale

Elle comprend sept grandes catégories de bâtiments de surface :

  • Le groupe aéronaval (GAN) rassemblé autour du PAN Charles de Gaulle. Acteur principal de la projection de puissance, il comprend, autour du porte-avions, au moins une frégate anti-aérienne et un pétrolier-ravitailleur, auxquels peuvent se joindre selon la menace et les missions des frégates de lutte anti-sous-marine, un sous-marin nucléaire d'attaque, des avions de patrouille maritime. Le groupe aérien embarqué est composé d'une quarantaine d'aéronefs : avions Rafale, Hawkeye et Super-Étendard, hélicoptères Super-Frelon et Dauphin. Le groupe aérien participe également à la dissuasion nucléaire par la capacité d’emport du missile aéroporté (ASMP) sur le Super-Étendard, et à terme le Rafale. Un second porte-avions, le PA 2, devait rejoindre la flotte d'ici la fin des 2010. ( La décision de construction du second porte-avion a été repoussé à la Prochaine I.P.E.R. du PAN Charles de Gaulle soit, vers 2012-2014 )[1]
  • Des frégates :
    • 8 frégates de lutte anti-sous-marine (classes Tourville et Georges Leygues disposant de sonars remorqués et d'hélicoptères, ainsi que de fortes capacités de lutte anti-navire et d'autodéfense antiaérienne.
    • 3 frégates antiaériennes (classes Cassard et Suffren) destinées à assurer la protection des forces maritimes, essentiellement le groupe aéronaval, contre les missiles et la menace aérienne.
    • 5 frégates de classe La Fayette, principalement destinées au règlement des crises hors d'Europe
    • des avisos A69 plus spécialement adaptés à la lutte contre les sous-marins classiques, en particulier par petits fonds.
  • La force de guerre des mines, qui a pour mission :
    • d'assurer la sécurité des SNLE aux abords du port de Brest
    • de maintenir l'accès simultané à un port de la façade Atlantique et Manche, à Toulon et Marseille-Fos
    • de fournir une protection à une force amphibie projetée
    • La force de guerre des mines comprend : 13 chasseurs de mines, 3 groupes de plongeurs démineurs, des bâtiments remorqueurs de sonars, un bâtiment de commandement et de soutien (Loire)
  • Des bâtiments de soutien logistique qui assurent la permanence des forces navales dans leur zone de déploiement en fournissant aux navires combustible, vivres, munitions et une capacité de réparation :
    • 4 pétroliers-ravitailleurs de type Durance et un bâtiment atelier (Jules Verne)
  • Des bâtiments de souveraineté : ces bâtiments sont principalement dédiés aux missions de sauvegarde des approches maritimes et en particulier à l' action de l'État en mer.
    • 6 frégates de surveillances basées outre-mer (de type Floréal])
    • 20 patrouilleurs armés par la marine nationale (classe P 400)
    • les patrouilleurs et les vedettes de la gendarmerie nationale qui contrôlent en métropole ou outre-mer, en collaboration avec les moyens des autres administrations (affaires maritimes, douanes), l’application des lois et le maintien de l’ordre public en mer.

Renouvellement de la Force d'action navale

  • Le programme Horizon de remplacement des frégates de lutte anti-aérienne : deux frégates sont programmées, Le Forbin entré en service en 2008 et le Chevalier-Paul entré en service en 2009.
  • Le programme FREMM : Les 11 frégates européennes multi-missions ont pour objectif de remplacer les frégates anti-sous-marines. Deux versions sont prévues : lutte anti-sous-marine et défense aérienne. Elles entreront en service actif après 2011.
  • Second porte-avions : Le programme PA 2 prévoit une collaboration entre la France et la Grande-Bretagne pour la conception et la construction du navire. Le contrat de réalisation aurait du être passé fin 2007 pour une mise sur cale fin 2008. A l'heure actuelle le PA 2 a été repoussé pour pouvoir maintenir les engagements pris sur les FREMM et ainsi pouvoir renouveler la flotte vieillissante.

Notes et références

Liens externes

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Force d%27action navale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Force D'action Navale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Force d'Action Navale — La force d action navale (FAN) est le nom donné dans la Marine française à la flotte de surface. Cette force est placée sous le commandement d un amiral (ALFAN), dont la responsabilité est d assurer la disponibilité, la préparation et l… …   Wikipédia en Français

  • Force d'action navale — La force d action navale (FAN) est le nom donné dans la Marine française à la flotte de surface. Cette force est placée sous le commandement d un amiral (ALFAN), dont la responsabilité est d assurer la disponibilité, la préparation et l… …   Wikipédia en Français

  • Force d'action navale — The Force d action navale (FAN, Naval Action Force) is the 12,000 man and about 100 ship strong backbone of the French Navy. As of 2006, it is commanded by Vice Amiral d’Escadre Philippe Sautter.The ships are divided into seven categories: * The… …   Wikipedia

  • Force maritime européenne — Blason de l Euromarfor La Force maritime européenne (Euromarfor ou EMF) est une force maritime multinationale, capable de mener des opérations navales, aéronavales et amphibies, et dont la composition correspond à la mission assignée.… …   Wikipédia en Français

  • Navale — École navale 48°16′45″N 4°24′54″O / 48.27917, 4.415 L École navale est une école d officiers de marine de la …   Wikipédia en Français

  • Force océanique stratégique — Au sein de la Marine française, la Force océanique stratégique (FOST) est une des deux composantes des Forces sous marines avec l escadrille des sous marins nucléaires d attaque (ESNA). Sommaire 1 Généralités 2 Commandants de la Force océanique… …   Wikipédia en Français

  • action — 1. action [ aksjɔ̃ ] n. f. • XIVe « manière d agir »; XIIIe en parlant de personnes; déb. XIIe accium de grâce; lat. actio I ♦ 1 ♦ Ce que fait qqn et ce par quoi il réalise une intention ou une impulsion. ⇒ 1. acte, 2. fait. « Les actions les… …   Encyclopédie Universelle

  • force — (for s ) s. f. 1°   Propriété qui fait que le corps d un homme ou d un animal a une grande puissance d action. 2°   La force de l âge. 3°   Puissance, supériorité. 4°   Se dit des États, que l on compare à un corps vivant. 5°   Ce qui rend une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • force — [ fɔrs ] n. f. • 1080; bas lat. fortia, plur. neutre substantivé de fortis → 1. fort; forcer I ♦ La force de qqn. 1 ♦ Puissance d action physique (d un être, d un organe). Force physique; force musculaire. ⇒ résistance, robustesse, vigueur. Force …   Encyclopédie Universelle

  • forcé — force [ fɔrs ] n. f. • 1080; bas lat. fortia, plur. neutre substantivé de fortis → 1. fort; forcer I ♦ La force de qqn. 1 ♦ Puissance d action physique (d un être, d un organe). Force physique; force musculaire. ⇒ résistance, robustesse, vigueur …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.