Direction Du Renseignement Militaire


Direction Du Renseignement Militaire

Direction du renseignement militaire

La direction du renseignement militaire (DRM) est un organisme interarmées responsable du renseignement militaire et d'intérêt militaire pour l'ensemble des forces armées françaises. La DRM est chargée du recueil de l'information, de son analyse et de la diffusion du renseignement vers les armées, les forces en opérations et les organismes centraux de la défense. Elle est membre de la Communauté française du renseignement

La DRM fut créée par le décret no 92-523 du 16 juin 1992 sur une initiative de Pierre Joxe, alors ministre de la Défense, pour rassembler les différents services de renseignement des armées. Elle fut créée dans les suites de la guerre du Golfe. Il est en effet apparu que le renseignement militaire était faible et ses services trop dispersés, rendant la France trop dépendante des sources américaines.

Elle est aujourd'hui régie par les articles D.3126-10 à D.3126-14 du code de la défense.

Sommaire

Structure

Elle est composée de militaires et de civils répartis entre deux centres principaux, à Paris auprès de l’état-major des armées et à Creil, siège d’organismes techniques.

Le directeur du renseignement militaire est un officier général (terre, mer ou air), placé sous l’autorité directe du chef d'état-major des armées (CEMA).

Cette direction regroupe en 2009 1 684 personnes (en uniforme) appartenant aux trois armées (terre, air, marine) et à la Délégation générale pour l'Armement (DGA). La nouvelle loi de programmation militaire (2009-2014 :+ 103 emplois) porterait les effectifs théoriques de la DRM à 1800 hommes.

Ses éléments récoltent des renseignements d’intérêt militaire, concernant les forces et les systèmes de combat d’adversaires potentiels.

Le budget de fonctionnement de la DRM est de 126 millions d’euros, chiffre théorique, la DRM utilisant les moyens des trois armées.

Elle se décompose en 4 sous-directions :

  • la sous-direction des opérations ;
  • la sous-direction de l'exploitation ;
  • la sous-direction des plans ;
  • la sous-direction des moyens.

Le pôle de renseignement de la DRM, situé à Creil, à 40 km au nord de Paris, comporte trois organismes :

  • le centre de formation et d’interprétation interarmées de l'imagerie (CF3I) ;
  • le centre de formation et d’exploitation des émissions électromagnétiques (CF3E) ;
  • l’unité interarmées Hélios.

À Strasbourg se trouve l’école interarmées du renseignement et des études linguistiques (EIREL). A présent l'Eirel a été renommée CFIAR (Centre de formation interarmées au renseignement).

D’autre part, près de 300 personnes sont réparties dans les détachements avancés de transmissions installés en métropole, en Afrique et en outre-mer et chargés de procéder à des interceptions de télécommunications.

Outre ses organismes directement sous sa responsabilité, la DRM dispose, au sein des armées, d’unités spécialement dédiées au recueil du renseignement(2e RH, 54e RT, 44e RT, 61e RA). Dans la marine, elle a réceptionné en octobre 2005 le navire collecteur de renseignement Dupuy de Lôme, navire-espion qui lui donnera, ainsi qu’à la DGSE, un moyen d'écoute ultramoderne dédié au renseignement stratégique et à la lutte antiterroriste.

En 2004, une fusée Ariane 5 a placé en orbite le satellite d’observation militaire Hélios II-A et, en 2005, le satellite de communications militaires Syracuse-III A.

... et comme le veut la tradition militaire, le renseignement possède un saint patron : Saint Raphaël !

Directeurs du renseignement militaire

  • Général Jean Heinrich (1992-1995)
  • Général Bruno Élie (22 novembre 1995-mars 1998)
  • Vice-amiral d'escadre Yves de Kersauson de Pennendreff (mars 1998-mai 2001)
  • Général de corps d'armée André Ranson (mai 2001-juin 2005)
  • Général de corps aérien Michel Masson (1er juillet 2005-août 2008)
  • Général de corps d'armée Benoît Puga (à partir du 1er septembre 2008)

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du renseignement Portail du renseignement
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Direction du renseignement militaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Direction Du Renseignement Militaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Direction du Renseignement Militaire — La direction du renseignement militaire (DRM) est un organisme interarmées responsable du renseignement militaire et d intérêt militaire pour l ensemble des forces armées françaises. La DRM est chargée du recueil de l information, de son analyse… …   Wikipédia en Français

  • Direction du Renseignement Militaire — (DRM) ist der militärische Nachrichtendienst Frankreichs, der ab 1989 aus verschiedenen Militärischen Nachrichtendiensten entstand und seit 1992 funktionsfähig ist. Der DRM untersteht direkt dem Verteidigungsministerium. Die Gründung des DRM war… …   Deutsch Wikipedia

  • Direction du renseignement militaire — La direction du renseignement militaire (DRM) est un organisme interarmées responsable du renseignement militaire et d intérêt militaire pour l ensemble des forces armées françaises. La DRM est chargée du recueil de l information, de son analyse… …   Wikipédia en Français

  • Direction du renseignement militaire — The Direction du renseignement militaire (DRM) (English:Directorate of Military Intelligence)is a French intelligence agency that has the task of collecting and centralizing information for the French Armed Forces. Created in 1992, its role is… …   Wikipedia

  • Direction du renseignement interieur en France — Direction centrale du Renseignement intérieur Direction centrale du Renseignement intérieur Création 1er juillet 2008 Type Service de renseignements Siège 84 rue de Villiers, Levallois Perret (Hauts de Seine) Langue(s) Français Budget …   Wikipédia en Français

  • Direction du renseignement intérieur en France — Direction centrale du Renseignement intérieur Direction centrale du Renseignement intérieur Création 1er juillet 2008 Type Service de renseignements Siège 84 rue de Villiers, Levallois Perret (Hauts de Seine) Langue(s) Français Budget …   Wikipédia en Français

  • Direction du renseignement intérieur en france — Direction centrale du Renseignement intérieur Direction centrale du Renseignement intérieur Création 1er juillet 2008 Type Service de renseignements Siège 84 rue de Villiers, Levallois Perret (Hauts de Seine) Langue(s) Français Budget …   Wikipédia en Français

  • Direction du Renseignement de la préfecture de police de Paris — La direction du Renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP) est le service de renseignements de la préfecture de police de Paris. Héritier des Renseignements généraux de la préfecture de police (RGPP), le service n a pas été intégré …   Wikipédia en Français

  • Direction du Renseignement et de la Sécurité — Département du Renseignement et de la Sécurité Le département du Renseignement et de la Sécurité (DRS) est le service de renseignements algérien. Son existence remonte à la lutte pour l indépendance, sous l impulsion de Abdelhafid Boussouf, son… …   Wikipédia en Français

  • Direction du renseignement et de la sécurité — Département du Renseignement et de la Sécurité Le département du Renseignement et de la Sécurité (DRS) est le service de renseignements algérien. Son existence remonte à la lutte pour l indépendance, sous l impulsion de Abdelhafid Boussouf, son… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.