Ext2

Ext2

ext2

ext2
Diffuseur de logiciel Rémy Card
Nom anglais Extended file system 2
Introduction Janvier 1993 (Linux 2.?)
Identificateur de partition 0x83 (MBR)
Structures
Contenu des répertoires tableau, arbre h avec index de répertoires
Allocation de fichiers champs de bits (espace libre), table (metadata)
Mauvais blocs table
Limitations
Taille max. de fichier 16 Gio – 2 Tio
Nombre max. de fichiers variable[1]
Taille max. de nom de fichier 255 caractères
Taille max. de volume 2 Tio – 32 Tio
Caractères autorisés dans les noms de fichiers tous les caractères Unicode sauf NUL et « / »
Fonctionnalités
Dates enregistrées modification (mtime), modification d'attributs (ctime), accès
Plage de dates 14 décembre 1901 à 18 janvier 2038
Forks
Attributs no-atime, append-only, synchronous-write, no-dump,
h-tree (directory), immutable, journal, secure-delete, top (directory), allow-undelete
Droits du système de fichier droits Unix, ACL
Compression intégrée non
Chiffrement intégré Linux, BSD, Windows

ext2 ou ext2fs (en anglais, second extended file system) est le système de fichiers historique de GNU/Linux. Il a été créé à l'origine par Rémy Card et est basé sur l'extended file system. Il a également été très largement influencé par le FFS.

Sommaire

Problème de la fragmentation

Un grand mythe à propos de ce système de fichier est qu'il ne fragmenterait pas (contrairement à FAT ou NTFS utilisés par Windows), sous prétexte qu'il rangerait ses données de manière « intelligente »[2]. Il limite en effet la fragmentation (tout comme NTFS et la plupart des systèmes de fichiers récents) mais ne l'empêche en aucun cas.

La journalisation ext3

Plus tard, une extension a été ajoutée, permettant de journaliser le système de fichiers. Celle-ci a été nommée ext3. Un système qui ne connaît que l'ext2 est parfaitement capable de lire et d'écrire de l'ext3, mais il n'y aura pas alors de journalisation. La différence entre les deux systèmes réside dans l'adjonction d'une zone journal et la suppression des données, rendant la récupération de celles-ci impossible sur le système de fichier ext3. Il suffit de cocher une option dans son noyau et de le recompiler pour bénéficier du support de ext3. Pour pouvoir passer sa partition ext2 en ext3, cela se fait à l'aide de la commande tune2fs (exemple de commande : tune2fs -j /dev/hda7).

Un élément important de sécurité d'ext2fs est la commande « chattr » qui lui est associée, et qui peut servir de garde-fou léger contre l'effacement accidentel même par root, non possible en ext3.

Pour une spécification complète d'ext2, voir le fichier include/linux/ext2_fs.h des sources du noyau Linux .

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Le nombre maximum d'inodes (et ainsi le nombre maximum de fichiers et répertoires) est défini à l'installation du système de fichiers. Si V est la taille du volume en octets, alors le nombre maximum par défaut d'inodes est donné par V / 213, et le minimum par V / 223.
  2. CommentÇaMarche.net : le problème de la fragmentation sous ext2
  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
  • Portail des logiciels libres Portail des logiciels libres
Ce document provient de « Ext2 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ext2 de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • ext2 — Разработчик Реми Кард (англ.) Файловая система Second extended file system Дата представления Январь 1993 (Linux) Метка тома Apple UNIX SVR2 (Apple Partition Map) 0x83 (Master Boot Record) EBD0A0A …   Википедия

  • Ext2 — Hersteller Rémy Card Vollständige Bezeichnung Second extended file system Erstveröffentlichung Januar 1993 (Linux) Partitionskennung Apple UNIX SVR2 (Apple Partition Map) 0x83 (Master Boot Record) EBD0A0A2 B9E5 4433 87C0 68B6B72699C7 (GPT …   Deutsch Wikipedia

  • ext2 — Hersteller Rémy Card Vollständige Bezeichnung Second extended file system Erstveröffentlichung Januar 1993 (Linux) Partitionskennung Apple UNIX SVR2 (Apple Partition Map) 0x83 (Master Boot Record) EBD0A0A2 B9E5 4433 87C0 68B6B7269 …   Deutsch Wikipedia

  • Ext2 — или 2я расширенная файловая система  файловая система для ядра Linux. Она была разработана Rémy Card ом в качестве замены для extended file system. Она достаточно быстра для того, чтобы служить эталоном в тестах производительности файловых… …   Википедия

  • Ext2 — Saltar a navegación, búsqueda ext2 Desarrollador Rémy Card Nombre completo Second extended file system Introducido Enero de 1993 (Linux) Identificador de la partición Apple UNIX SVR2 (Apple Partition Map) 0x83 ( …   Wikipedia Español

  • ext2 — Développeur Rémy Card Nom anglais Extended file system 2 Introduction Janvier 1993 (Linux 0.99.?) Identificateur de partition 0x83 (MBR) Structure Contenu des répertoires …   Wikipédia en Français

  • EXT2 — can refer to:*EXT2, a human gene *ext2, a file system for the Linux kernel …   Wikipedia

  • EXT2 — (second extended filesystem o segundo sistema de archivos extendido ) fue el sistema de archivos estándar en el sistema operativo GNU/Linux por varios años y continúa siendo ampliamente utilizado. Fue diseñado originalmente por Rémy Card. La… …   Enciclopedia Universal

  • Ext2 — infobox filesystem name = ext2 full name = Second extended file system developer = Rémy Card introduction os = Linux introduction date = January 1993 partition id = Apple UNIX SVR2 (Apple Partition Map) 0x83 (Master Boot Record) EBD0A0A2 B9E5… …   Wikipedia

  • Ext2-2 — Der Begriff ext steht für das unter Linux verwendete Dateisystem extended file system, der Nachfolger des Minix Dateisystems und Vorgänger von ext2, ext3 und ext4 die mathematische Gruppe, siehe Ext (Mathematik) das clientseitige JavaScript bzw.… …   Deutsch Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»