Entrepreneur


Entrepreneur

L' entrepreneur est un porteur de projets qui est comptable des risques et des revenus de cette entreprise. Le terme d'entrepreneur, à la différence du terme d'homme d'affaires, renvoie à l'idée de concrétisation d'un projet sous la forme d'une organisation.

Pour la figure de l'entrepreneur propre à l'entreprise voir l'article : Entreprise

L'ensemble des entrepreneurs d'un même pays forme l'entrepreneuriat.

Sommaire

Les traits de personnalité de l'entrepreneur

Une vaste littérature consacrée à l’étude de la personnalité entrepreneuriale a dégagé un certain nombre de caractéristiques dominantes chez les entrepreneurs.

  • Selon David McClelland (1961), l’entrepreneur est avant tout motivé par un besoin débordant de réalisations. Il est mu par « la nécessité de construire ».
  • Collins and Moore (1970) Ont étudié 150 entrepreneurs et ont conclu qu’ils étaient durs, pragmatiques et conduits par le besoin d’indépendance et de réalisation. Ils sont peu enclins à se plier à l’autorité.
  • Bird (1992) voit les entrepreneurs comme étant Mercuriels et imprévisibles, c’est-à-dire sujets à des intuitions, des activités cérébrales intenses, et des déceptions, ils sont ingénieux, plein de ressources, malins, opportunistes, créatifs, et sentimentaux.
  • Busenitz et Barney (1997) défendent le fait que les entrepreneurs sont susceptibles d’être trop confiants ou de généraliser trop facilement.
  • Selon Cole (1959), il y a quatre types d’entrepreneurs: l’innovateur, l’inventeur qui calcule, le promoteur trop optimiste et le constructeur d’organisations.
  • Burton W. Folsom, Jr. distingue quant à lui ce qu’il appelle l’entrepreneur politique qui cherche le profit pour son affaire en usant de son influence politique afin d’obtenir des faveurs et des accords avec le gouvernement, de l’entrepreneur de marché qui recherche le profit sans mettre en jeu son influence
  • Selon une étude d'Ernst and Young, On ne naît pas entrepreneur, on le devient[1]

Le concept de l'entrepreneur chez Schumpeter

Dans la conception de Joseph Schumpeter[1], l'entrepreneur incarne le pari de l'innovation ; son dynamisme assure la réussite de celle-ci. C'est en ce sens que Schumpeter dit : « L’entrepreneur est un homme dont les horizons économiques sont vastes et dont l’énergie est suffisante pour bousculer la propension à la routine et réaliser des innovations ». L'entrepreneur, ne doit pas être confondu avec le chef d'entreprise, simple administrateur gestionnaire ou le rentier-capitaliste, simple propriétaire des moyens de production. Il est un véritable aventurier qui n'hésite pas à sortir des sentiers battus pour innover et entraîner les autres hommes à faire autre chose que ce que la raison, la crainte ou l'habitude leur dictent de faire. Il doit vaincre les résistances qui s'opposent à toute nouveauté risquant de remettre en cause le conformisme ambiant.

Par exemple, on pourrait soutenir qu'Henry Ford n'est pas un entrepreneur lorsqu'en 1906 il s'établit comme chef d'entreprise, mais qu'il le devient en 1909, lorsque ses usines commencent à fabriquer la fameuse Ford T qui a fait évoluer l'automobile vers le statut d'objet de consommation courante. Il est aussi un entrepreneur pour avoir fait adopter le système de la chaîne de montage qui permet à la fois de baisser les coûts de production et d'accroître le débit de la production, ce qui ouvre la porte à la production de masse. On trouve un autre exemple de véritable entrepreneur avec Alfred Krupp lorsqu'il concentre verticalement ses entreprises ou lorsqu'il met en pratique le nouveau procédé de fabrication de l'acier imaginé par l'anglais Henry Bessemer (voir son histoire).

L'entrepreneur est certes motivé par la réalisation de bénéfices générés par les risques pris et la réussite. Mais, la conception du profit défendue par Schumpeter est originale. L'entrepreneur crée de la valeur comme le salarié et comme lui il est aussi motivé par un ensemble de mobiles irrationnels dont les principaux sont sans doute la volonté de puissance, le goût sportif de la victoire et de l'aventure, ou la joie simple de créer et de donner vie à des conceptions et des idées originales. Pour Schumpeter, le profit est la sanction de l'initiative créatrice des risques pris par l'entrepreneur. Cette conception est contraire aux économistes classiques qui font du profit la contrepartie des efforts productifs (capital et travail) de l'entrepreneur, ce qui est plutôt celle du chef d'entreprise. Elle est également contraire à la conception marxiste, qui place l'origine du profit dans la confiscation de la plus-value, c'est-à-dire l'appropriation d'une partie du fruit du travail des salariés, là on trouve plutôt le rentier-capitaliste.

Les événements relatifs à l'entrepreneur

Valérie Pécresse à la conférence annuelle des entrepreneurs du 15 novembre 2010

Plusieurs salons dédiés aux entrepreneurs sont organisés pour les PME[2],[3] et les TPE[4].

Par ailleurs, plusieurs centaines d'organisateurs se mobilisent annuellement en novembre pour la semaine Global entrepreneurship week : en France, 623 événements ont mobilisé 100000 participants dans 81 villes en 2010 ; à travers le monde, 40000 événements ont réuni 10 millions de participants dans 102 pays[5].

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Entrepreneur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ENTREPRENEUR — Si la fonction de chef d’entreprise revêt depuis la révolution industrielle une grande importance, la prise de conscience sur cette fonction est assez récente. Pendant longtemps les économistes se sont plus intéressés à la condition qu’aux tâches …   Encyclopédie Universelle

  • entrepreneur — entrepreneur, euse (an tre pre neur, neûz ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui entreprend quelque chose. Le projet échoua, et les entrepreneurs furent obligés d y renoncer. •   Cette entreprise fera beaucoup d honneur à l entrepreneur, à l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • entrepreneur — entrepreneur, entrepreneurship There are at least four distinct meanings given to this term, which overlap only in part. At a basic level, an entrepreneur is a person who owns and runs a business not necessarily a new, small, growing, or… …   Dictionary of sociology

  • entrepreneur — ENTREPRENEUR, EUSE. subs. Celui, celle qui entreprend à forfait quelque ouvrage considérable, comme des fortifications, un pont, le pavé d une Ville, la fourniture des vivres, etc. etc. [b]f♛/b] Il se dit plus particulièrement d Un Architecte qui …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • entrepreneur — 1828, manager or promoter of a theatrical production, reborrowing of Fr. entrepreneur one who undertakes or manages, agent noun from O.Fr. entreprendre undertake (see ENTERPRISE (Cf. enterprise)). The word first crossed the Channel late 15c. but… …   Etymology dictionary

  • entrepreneur — Entrepreneur. s. m. Qui entreprend un bastiment, pour un certain prix. Un habile, un bon entrepreneur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Entrepreneur — En tre*pre*neur , n. [F. See {Enterprise}.] (Polit. Econ.) One who takes the initiative to create a product or establish a business for profit; generally, whoever undertakes on his own account an enterprise in which others are employed and risks… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Entrepreneur — (fr., spr. Angl rprenöhr), Unternehmer; bes. Unternehmer von Bällen u. anderen auf gemeinschaftliche Kosten angestellten Vergnügen. [782] Entrepreniren, unternehmen. Entreprenant, unternehmend, kühn. Entreprise, Unternehmung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Entrepreneur — (franz., spr. angtr prĕnör), Unternehmer, Lieferant; entreprenieren, unternehmen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Entrepreneur — (frz., spr. angtr prĕnöhr), Unternehmer (von Konzerten, gemeinschaftlichen Festlichkeiten etc.); Lieferant; entreprenieren, unternehmen; Entreprise (spr. – prihs ), (General )Unternehmung; in Entreprise geben (nehmen), Lieferungen, Bauten etc.… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • entrepreneur — index merchant, speculator Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.