Consolidated PBY Catalina


Consolidated PBY Catalina
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Catalina.
Pix.gif Consolidated PBY Catalina Silhouette d’un avion militaire.
Catalina Aviodrome.JPG Vue de l’avion

Constructeur Consolidated Aircraft
Rôle Hydravion de patrouille et de bombardement
Statut En service comme bombardier d'eau
Premier vol 28 mars 1935
Mise en service Octobre 1936
Coût unitaire 90 000 dollars
Nombre construits 4 050 (toutes versions)
Équipage
9 (pilote, co-pilote, ingénieur de vol, opérateur radio, mécanicien, navigateur, 3 mitrailleurs (tourelle avant, 2 sabord)
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-1830
Nombre 2
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 1 200 ch
Dimensions
PBY-6A BuAer 3 side view.jpg
Envergure 31,70 m
Longueur 19,46 m
Hauteur 6,15 m
Surface alaire 130 m2
Masses
À vide 9 485 kg
Avec armement 16 066 kg
Performances
Vitesse maximale 314 km/h
Plafond 4 000 m
Vitesse ascensionnelle 318 m/min
Rayon d’action 4 030 km
Armement
Interne 2 mitrailleuses Browning 1919 de 7,62 mm dans le nez
2 Browning M2 de 12,7 mm à l'avant
1 Browning 1919 de 7,62 mm à l'arrière
Externe 1 800 kg de bombes ou de charges de profondeur

Le Consolidated PBY Catalina est un hydravion militaire conçu dans les années 1930 aux États-Unis. Il a été largement utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, tant par l'armée américaine que par celle d'autres pays alliés, effectuant des missions très diverses (lutte anti-sous-marine, escorte de convois, sauvetage en mer, etc.).

Très fiable et capable de parcourir de grandes distances, le Catalina a été construit à environ 4000 exemplaires, dont une partie au Canada et en URSS. Il a été utilisé par plus de 25 pays différents, y compris comme avion de transport civil. Un certain nombre d'exemplaires sont toujours en service de nos jours, employés comme bombardiers d'eau dans le cadre de la lutte contre les feux de forêt. D'autres ont été restaurés et sont maintenus en état de vol par diverses associations.

La désignation initiale de l'avion était simplement PBY ("PB" pour Patrol Boat, "Y" étant la désignation de la société Consolidated, son constructeur). Il fut surnommé Catalina par les Britanniques[1], en référence à l'Île Santa Catalina. Les avions fabriqués au Canada étaient eux désignés Canso.

Sommaire

Historique

En 1933, l'US Navy émet un appel d'offres pour un hydravion ayant une autonomie de 4 800 km et une vitesse de croisière de 160 km/h. Deux projets sont retenus : le XP3D-1 de la firme Douglas et le XP3Y-1 de Consolidated (Model 28), qui avait déjà produits deux appareils de ce type (le Model 16 "Commodore" civil et le Model 22 "Ranger" militaire). Le premier prototype du Catalina fit son vol inaugural le 28 mars 1935[2] à Norfolk (Virginie). Lors des vols d'essais, l'avion relia Norfolk au canal de Panama puis, de là, rejoignit San Francisco, démontrant ses capacités.

Un certain nombre de modifications furent apportés au XP3Y-1, notamment l'installation de moteurs plus puissants et une nouvelle dérive, l'avion modifié recevant la désignation XPBY-1. Il fit son premier vol le 19 mai 1936 et, quelques mois plus tard, Consolidated commença à livrer les 60 exemplaires de cette version initiale. D'autres commandes furent reçues de l'US Navy, correspondant aux versions PBY-2, PBY-3 et PBY-4 qui différaient principalement du PBY-1 par la motorisation de plus en plus puissante.

Engagements

Le Catalina avait été initialement conçu comme un patrouilleur-bombardier, un avion avec long rayon d'action capable de localiser et d'attaquer des navires de transport ennemis afin de rompre les lignes de ravitaillement ennemies. Il pouvait être armé de bombes, de torpilles ou de charges de profondeur pour la lutte anti-sous-marine.

Seconde Guerre mondiale

Les Catalina américains, canadiens et britanniques assurèrent la protection des convois de bateaux traversant l'Atlantique vis-à-vis des sous-marins allemands. Ils en coulèrent une trentaine seuls (dont le U-156, le U-164, le U-197, etc.) plus quelques autres en collaboration avec d'autres moyens anti-sous-marins[3].

C'est un Catalina de la Royal Air Force qui, le 26 mai 1941, retrouva le cuirassé allemand Bismarck qui s'était échappé après avoir coulé le HMS Hood, fierté de la marine britannique[4].

C'est un Catalina de l'US Navy qui, le 3 juin 1942, repéra la flotte japonaise s'approchant de Midway et permit ainsi de lancer la première attaque aérienne de la bataille de Midway[5].

Un Catalina et son équipage.

Pendant la guerre dans le Pacifique, les Catalina de plusieurs escadres avaient été modifiés pour pouvoir opérer de nuit. Équipés de détecteurs d'anomalies magnétiques, peints en noir, ces Catalina (surnommés les Black Cats en référence à leur peinture), attaquaient les convois de ravitaillement japonais la nuit. Dans ce rôle, ils coulèrent 112 700 tonnes de bateaux marchands, en endommagèrent 47 000 tonnes et endommagèrent 10 navires de guerre[réf. nécessaire]. On assiste à une attaque de ce genre dans le jeu vidéo Call of Duty: World at War (la mission se nomme d'ailleurs « Black Cats »).

Autres conflits

La France a engagé ses Catalina pendant la guerre d'Indochine[6] puis la Guerre d'Algérie.

Variantes

  • Consolidated 28 : prototype.
  • PBY-1 : version initiale équipée de 2 moteurs R-1830-64 de 900 ch (60 exemplaires).
  • PBY-2 : version améliorée (50 exemplaires).
  • PBY-3 : version équipée de moteurs R-1830-66 de 1 000 ch (66 exemplaires).
  • PBY-4 : version équipée de moteurs R-1830-72 de 1 050 ch (33 exemplaires).
  • PBY-5 : version équipée de moteurs R-1830-82 ou -92 de 1 200 ch (683 exemplaires).
  • PBY-5A : version amphibie du PBY-5 (803 exemplaires).
  • PBY-6A : version amphibie dotée d'une meilleure aéro- et hydrodynamique (175 exemplaires).
  • PB2B-1 et PB2B-2 : PBY-5 construits par Boeing Canada Inc. (232 exemplaires).
  • PBN-1 Nomad : PBY-5 modifiés construits par la Naval Aircraft Factory (USA, 156 exemplaires).
  • PBV-1A : PBY-5A construits par Canadian Vickers (380 exemplaires)
  • GST : exemplaires construits en URSS (plusieurs centaines)

Utilisateurs

Le Catalina F-BBCD de la compagnie Air France.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Consolidated PBY Catalina de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Consolidated PBY Catalina — PBY Catalina Un PBY 5 amerizando en la Estación Aeronaval de Jacksonville (Florida) durante la Segunda Guerra Mundial. Tipo Hidroavión …   Wikipedia Español

  • Consolidated PBY Catalina — PBY Catalina PBY 5 landing at Naval Air Station Jacksonville. Role Flying boat …   Wikipedia

  • Consolidated PBY Catalina — Consolidated PBY Catalina …   Deutsch Wikipedia

  • Consolidated PBY Catalina — У этого термина существуют и другие значения, см. Каталина. PBY Catalina «Каталина» ВМС США, переиндекси …   Википедия

  • List of Consolidated PBY Catalina survivors — Main article: Consolidated PBY Catalina PBY Catalina Survivors identifies Catalinas on display, and includes aircraft designations, status, serial numbers, locations and additional information. The PBY Catalina was a twin engined American flying… …   Wikipedia

  • Consolidated PBY — Catalina …   Deutsch Wikipedia

  • Consolidated (Model 28) PBY Catalina — Consolidated PBY Catalina …   Deutsch Wikipedia

  • PBY Catalina — Consolidated PBY Catalina …   Deutsch Wikipedia

  • PBY Catalina — Consolidated PBY Catalina Consolidated PBY Catalina …   Wikipédia en Français

  • PBY Catalina — Infobox Aircraft name = PBY Catalina manufacturer = Consolidated Aircraft type = flying boat patrol bomber caption = PBY 5 Catalina landing at NAS Jacksonville. designer = Isaac M. Laddon first flight = 28 March 1935 introduced = October 1936,… …   Wikipedia