Cirta

Cirta

36°22′03″N 6°36′43″E / 36.3675, 6.61194

Localisation de Cirta dans l'Afrique romaine

Cirta fut capitale du royaume de Numidie, puis romaine pour laisser place à la ville actuelle de Constantine. Cirta au temps de Massinissa prend une importance stratégique de par sa position géographique.

Sommaire

Histoire

Carte de la Numidie en rose
Maurétanie Tingitane (à l'ouest), Maurétanie Césarienne (au centre) [orange], et Numidie (à l'est) [rose]

Le nom de Cirta contrairement à certaines hypothèses vient du phénicien et de l'akkadien et signifie "taillé à pic" dans la roche . Elle fut bâtie sur la ville de Sarim Batim qui fut fondée par les Phéniciens[1]. Cirta fut dès le IIIe siècle av. J.‑C. la capitale orientale du royaume massyle. Après la mort du roi Gaïa, son rival Syphax s'en empara avec l'appui des Carthaginois. Il y régna aux côtés de son épouse Sophonisbe jusqu'en 203 av. J.-C., date à laquelle il fut vaincu par l'armée romaine de Scipion l'Africain et capturé par Massinissa, le fils de Gaïa. Ce dernier en fit sa capitale, et Cirta fut embellie par les souverains Numides qui s’y succédèrent. La victoire de César à Thapsus en février 46 av. J.-C. fut déterminante : la Numidie est annexée et Cirta est léguée au "condottiere" campanien Publius Sittius, en reconnaissance de son appui décisif.

Au IIe siècle, la cité de Cirta eut un statut atypique : une confédération de cités et de villes moyennes est regroupée autour d’elle pour former la Respublica IV coloniarum cirtensium.

Cirta conservait le trésor commun et gérait les autres villes par l’entremise de préfets. Après la réforme dioclétienne, la confédération cesse d’être active et la ville conserve sa prééminence en devenant capitale de la Numidie du Nord (Numidie Cirtéenne). Détruite au début de IVe siècle, Cirta est reconstruite par Constantin Ier qui en fera la capitale de la Numidie.

Sous les Romains, Cirta prend le nom de Cirta Régina et abrite la résidence du gouverneur de la province, le dux. Le site particulièrement bien défendu sur trois côtés par les gorges du Rhummel, a été continuellement habité depuis l’Antiquité. Elle fut le lieu d'un concile en 412.

La ville de Constantine serait bâtie sur ce même site, ce qui explique le peu de vestiges Phéniciens et Numides laissés par cette cité par rapport à d’autres sites algériens.

Personnalités originaires de Cirta

Citation

Massinissa (Massinisse) dans La Carthaginoise d'Antoine de Montchrestien, v. 501-502 :

Ma Cirta est reconquise, et sur ses hauts Remparts

Flotent legers au vent mes vainqueurs estendarts ;

Bibliographie

  • Nacéra Benseddik, "Lueurs cirtéennes", Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik, bd 153, 2005, p. 249-260.

Notes

  1. http://provincianumidia.e-monsite.com/rubrique,rubrique,1084435.html
  2. Numide selon Anthony R. Birley, Septimius Severus, the African Emperor p109, Ed. Routledge, ISBN 0-415-16591-1

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cirta de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Cirta — war eine antike Stadt in Nordafrika (heute Constantine/Algerien). Die Phönizier errichteten Cirta (abgeleitet von dem Phönizischen Wort „kirtha“ = Stadt) auf einem Plateau, das 650 m über dem Meeresspiegel liegt. Im Jahre 203 v. Chr. wurde König… …   Deutsch Wikipedia

  • cirtă — CÍRTĂ, cirte, s.f. (pop.) Lucru foarte mic, neînsemnat. ♦ Interval de timp foarte scurt; clipă. – Din sl. črŭta. Trimis de hai, 20.05.2004. Sursa: DEX 98  CÍRTĂ s. v. ceas, clipă, clipită, minut, mo ment, oră, secundă, timp, vreme. Trimis de… …   Dicționar Român

  • Cirta — (a. Geogr.), Stadt in Numidien (Afrika), lag auf einem steilen Felsen am Susegmare, einem Nebenfluß des Ampsega, in fruchtbarer Gegend; die größte u. wichtigste Stadt u. Residenz der Könige von Numidien. Sie war von carthagischen Baumeistern… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cirta — (»Stadt«), Stadt im Gebiete der Massylier in Numidien, Residenz des Micipsa und seiner Nachfolger, wurde von Kaiser Konstantin wiederhergestellt und ihm zu Ehren Constantina umgetauft; das heutige Konstantine (s.d.) in Algerien. Vgl. Vars, C.,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cirta — Cirta, im Altertum Stadt in Numidien, das heutige Constantine (s.d.) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Cirta — v. de Numidie restaurée par Constantin apr. 311. V. Constantine …   Encyclopédie Universelle

  • Cirta — Detail of Triumph of Neptune and Amphitrite (ca. 315 325 AD), a vast Roman mosaic from Cirta. Now in the Louvre. Cirta was the capital city of the ancient Kingdom of Numidia in northern Africa (modern Algeria). Its strategically important port… …   Wikipedia

  • Cîrţa — Carta (von lat. charta aus gr. χάρτης „Blatt“) steht für: eine grundlegende Urkunde, siehe Charta Carta ist der Familienname folgender Personen: Marco Carta (* 1985), italienischer Sänger Maria Carta (1934–1994), italienische Schauspielerin und… …   Deutsch Wikipedia

  • Schlacht von Cirta — Teil von: Zweiter Punischer Krieg Karte Nordafrikas mit Cirta ganz links …   Deutsch Wikipedia

  • Batalla de Cirta — Saltar a navegación, búsqueda Batalla de Cirta Parte de Segunda Guerra Púnica Mapa que ilustra las campa …   Wikipedia Español


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»