Charles VII Du Saint-Empire


Charles VII Du Saint-Empire

Charles VII du Saint-Empire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles.
Charles VII
Empereur des Romains
Charles VII.jpg
Charles VII

Règne
1742 - 20 janvier 1745
Sacre 1742, Francfort sur le Main
Dynastie Maison de Wittelsbach
Titre complet Empereur romain germanique (1742-1745)
Électeur de Bavière (1726-1745)
Prédécesseur Charles VI
Successeur François Ier

Autres fonctions
Électeur de Bavière
Période
26 février 1726 - 20 janvier 1745
Président {{{président1}}}
Président(s) de la République {{{président de la république1}}}
Monarque François III
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Prédécesseur Maximilien II Emmanuel
Successeur Maximilien III Joseph

Période
-
Président {{{président2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république2}}}
Monarque
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Prédécesseur
Successeur

{{{fonction3}}}
Période
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président {{{président3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur3}}}
Successeur {{{successeur3}}}

{{{fonction4}}}
Période
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur4}}}
Successeur {{{successeur4}}}

{{{fonction5}}}
Période
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président(s) de la République {{{président de la république5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur5}}}
Successeur {{{successeur5}}}

{{{fonction6}}}
Période
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président(s) de la République {{{président de la république6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur6}}}
Successeur {{{successeur6}}}

{{{fonction7}}}
Période
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président(s) de la République {{{président de la république7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur7}}}
Successeur {{{successeur7}}}

{{{fonction8}}}
Période
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président(s) de la République {{{président de la république8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur8}}}
Successeur {{{successeur8}}}

{{{fonction9}}}
Période
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président(s) de la République {{{président de la république9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur9}}}
Successeur {{{successeur9}}}

{{{fonction10}}}
Période
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président(s) de la République {{{président de la république10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur10}}}
Successeur {{{successeur10}}}

Biographie
Naissance 6 août 1697
Bruxelles
Décès 20 janvier 1745
Munich
Père Maximilien-Emmanuel de Bavière
Mère Theresa Kunegunda Sobieska
Conjoint(s) Marie-Amélie d'Autriche
Descendance Maximilien III Joseph

Armoiries empereur Charles VII.svg
{{{liste souverains}}}

Charles VII (Bruxelles 6 août 1697 - Munich 20 janvier 1745), fils de Maximilien-Emmanuel de Bavière de la maison de Wittelsbach et de Theresa Kunegunda Sobieska, fille de Jean III Sobieski. Il est électeur de Bavière à partir de 1726 et empereur du Saint Empire romain germanique de 1742 à 1745.

Enfance et éducation

Ses parents vivent séparément durant la guerre de Succession d'Espagne, son père ayant fait allégeance à la France, peut-être à cause de la rumeur qui accusait Vienne de l'empoisonnement du demi-frère de Charles, Joseph-Ferdinand, choisi par Charles II d'Espagne comme successeur. Le jeune Charles vit alors en captivité en Autriche, et ne rejoint sa famille qu'en 1715.

Il visite l'Italie du 3 décembre 1715 au 24 août 1716. En 1717, il se joint aux armées autrichiennes dans les campagnes menées contre les Turcs et sert dans les corps auxiliaires bavarois.

Une destinée impériale

Le 5 octobre 1722, il épouse l'archiduchesse d'Autriche Marie-Amélie (1701-1756), fille de l'empereur Joseph Ier et de Wilhelmine de Brünswick-Lünebourg dont il a :


1725 le voit à Versailles pour le mariage de Louis XV.

Après la mort de l'empereur Charles VI du Saint-Empire en 1740 et malgré la Pragmatique Sanction, il refuse de reconnaître Marie-Thérèse, fille de Charles VI, pour héritière des États d'Autriche, et prétend avoir droit à la couronne en vertu d'un testament de l'empereur Ferdinand Ier. Il est soutenu par la France, et les troupes de Louis XV appuient son couronnement comme duc d'Autriche à Linz, roi de Bohême à Prague, et enfin empereur à Francfort en 1742. Mais la fortune ne tarde pas à l'abandonner : il perd en peu de temps toutes ses conquêtes, et est même chassé de ses États héréditaires. Cependant en 1744, le roi de Prusse Frédéric II ayant fait dans la Bohême une diversion qui occupe l'armée impériale, Charles en profite pour recouvrer ses États et rentre enfin dans Munich. Il y meurt en 1745. Son fils et successeur Maximilien-Joseph, prudent, ne prétend pas à la charge impériale ni aux possessions autrichiennes. La succession impériale se déroule enfin conformément aux dispositions de Charles VI, en faveur de Marie-Thérèse.

Précédé par Charles VII du Saint-Empire Suivi par
Maximilien II Emmanuel Armoiries électeurs de Bavière.svg
Électeur de Bavière
Maximilien III Joseph
Charles VI Armoiries empereur Charles VII.svg
Empereur du Saint-Empire
François Ier
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
Ce document provient de « Charles VII du Saint-Empire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles VII Du Saint-Empire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles vii du saint-empire — Pour les articles homonymes, voir Charles. Charles VII …   Wikipédia en Français

  • Charles VII du Saint-Empire — Pour les articles homonymes, voir Charles. Charles VII Charles VII Empereur des Romains Règne 24  …   Wikipédia en Français

  • Charles IV du Saint-Empire — Charles IV Portrait de Charles IV (détail du couronnement), par Maître Théodoric Titre …   Wikipédia en Français

  • Charles IV Du Saint-Empire — Portrait de Charles IV Charles IV (en allemand : Karl IV, en tchèque : Karel IV, 14 mai 1316 29 novembre 1378) de la maison de Luxembourg …   Wikipédia en Français

  • Charles iv du saint-empire — Portrait de Charles IV Charles IV (en allemand : Karl IV, en tchèque : Karel IV, 14 mai 1316 29 novembre 1378) de la maison de Luxembourg …   Wikipédia en Français

  • Charles VI Du Saint-Empire — Pour les articles homonymes, voir Charles VI. Charles VI …   Wikipédia en Français

  • Charles vi du saint-empire — Pour les articles homonymes, voir Charles VI. Charles VI …   Wikipédia en Français

  • Charles VI du Saint-Empire — Pour les articles homonymes, voir Charles VI. Charles VI Charles VI …   Wikipédia en Français

  • Charles V du Saint-Empire — Charles Quint Pour les articles homonymes, voir Quint (homonymie). Charles Quint …   Wikipédia en Français

  • Henri VII du Saint-Empire — Pour les articles homonymes, voir Henri et Henri VII. Henri VII Henri VII de Luxembourg (en allemand Heinrich VII.), né vers 1275 à Valenciennes, fut …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.