Liste des familles nobles de Belgique


Liste des familles nobles de Belgique

Cette Liste des familles nobles de Belgique est en fait une Liste des familles de noblesse belge et concerne donc uniquement les familles nobles subsistantes faisant partie officiellement de la noblesse belge à l'exclusion des familles de noblesse non reconnue ou de noblesse étrangère ayant soit la nationalité belge soit résidant dans le pays.

Cette liste est officiellement reprise dans l' État présent de la noblesse belge, publiée par l'Association de la noblesse belge.

Il y a environ 20 000 personnes de noblesse belge répartis dans 1 300 familles, dont 400 appartiennent à la noblesse antérieure à la Révolution française.

La noblesse belge a ses racines dans la noblesse du Saint Empire et le Royaume de France, avec des influences issues du système nobiliaire des Habsbourg.

Sommaire

Le système onomastique

Contrairement à un pays comme l'Allemagne où tous les nobles se voient attribuer la particule nobiliaire von, rien ne distingue officiellement en Belgique les noms des familles nobles des non nobles, comme c'est également le cas dans d'autres pays comme l'Italie, la Pologne...

Seules quelques familles d'origine féodale ne sont connues que par leur nom de terre.

Toutefois, à la fin du XIXe siècle, par imitation de la France où la noblesse, outre son patronyme, se faisait connaître par le nom de sa seigneurie, et aussi par l'influence de l'œuvre de romanciers comme Alexandre Dumas, de nombreuses familles belges, nobles ou non, ont sollicité les tribunaux, malgré souvent la faiblesse des arguments produits, afin de se créer des noms faisant croire à tort ou à raison à l'existence dans cette famille d'une antique seigneurie. Souvent, il s'agissait simplement de l'ajout d'un nom d'alliance ou de la transformation d'une majuscule en minuscule. Mais tout cela était fait motu proprio par les requérants.

La hiérarchie nobiliaire belge

La hiérarchie en Belgique est fixée par la loi du 12 décembre 1838 :

  • Prince [en néerlandais Prins(es)] ; il existe 8 familles princières : d'Arenberg (1576, admis en Belgique en 1953), de Ligne (Saint-Empire, 1601), de Croÿ (prince de Solre en 1677, prince du Saint-Empire en 1742), Lobkowicz (Saint-Empire 1624, admis en Belgique en 1958), de Merode (confirmation des titres de prince de Rubempré et d'Everberg en 1823, et prince de Grimberghe en 1842 pour l'aîné; prince de Merode à tous en 1930), Chimay (admis en 1824) et Béthune Hesdigneul (prince en 1781, duc en 1818 (titre français) ; le titre personnel de prince a été concédé en 1938 à un Bernadotte.
  • Duc [en néerlandais Hertog(in)] ; il existe 5 familles ducales (d'Arenberg, de Beaufort-Spontin, de Looz-Corswarem, d'Ursel et de Croÿ). Le titre de « duc de Brabant » est traditionnellement porté par le prince héritier du royaume.
  • Marquis [en néerlandais Markgraaf ou Markies / Markgravin ou Markiezin] ; il existe 10 familles portant ce titre : d'Assche, de Beauffort, Imperiali, du Parc, de Radiguès, Ruffo, de Trazegnies, de Wavrin (titre français reconnu en Belgique), Westerloo (titre porté par l'aîné des princes de Merode), d'Yve.
  • Comte [en néerlandais Graaf / Gravin] ; il existe environ 85 familles portant ce titre, dont 40 anciennes portant celui de Comte du Saint-Empire telles que: les d'Oultremont; d'Ursel  ; de Lannoy ; de Liedekerke; de Renesse, etc.
  • Vicomte [en néerlandais Burggraaf / Burggravin] ; il existe environ 35 familles portant ce titre.
  • Baron [en néerlandais Baron(es)] ; il existe environ 325 familles portant ce titre.
  • Chevalier [en néerlandais Ridder, pas d'équivalent féminin] ; il existe environ 120 familles portant ce titre.
  • Écuyer [en néerlandais Jonkheer / Jonkvrouw] : le titre ne se porte pas en français, mais l'état civil mentionne « Messire » au lieu de « Monsieur » et « Dame » au lieu de « Madame ». Ce titre signifie l'appartenance simple à la noblesse (environ 500 familles).

La politique d'annoblissement

Privilège royal, la politique d'annoblissement suit une série de règles subtiles qui peuvent varier suivant les circonstances où la sensibilité des souverains ou de l'entourage qui les conseille.

La majorité des familles de noblesse belge ont été anoblies par les rois des Belges après la victoire absolue du parti catholique en 1884 (gouvernement Malou-Woeste) dû à la suppression du vote censitaire ayant entraîné la prise de pouvoir des campagnes contre la suprématie des villes.

Liste complètes des familles subsistantes de noblesse belge

Princes

Ducs

Marquis

Comtes

Vicomtes

Barons

Chevaliers

  • Anciaux Henry de Faveaux
  • Annez de Taboada
  • de Bandt
  • Bauchau
  • de Beer de Laer
  • Behaghel de Bueren
  • de Behr
  • André Berger
  • van den Bergh Page d'aide sur l'homonymie
  • Biebuyck
  • de Biseau d'Hauteville
  • Bodart
  • de Matagne
  • Braas
  • de Brabandère
  • Brassine de la Buissière
  • Brialmont
  • Bribosia
  • de Brogniez
  • de Burbure de Wesembeek
  • Cartuyvels
  • de Chestret de Haneffe
  • Clément de Cléty
  • le Clément de Saint-Marcq
  • Cleenewerk de Crayencourt
  • de Codt
  • Coppieters de ter Zaele
  • de Crane d'Heysselaer
  • de Creeft
  • de Decker Page d'aide sur l'homonymie
  • Desprechins de Gaesebeke
  • Dessain
  • de Donnéa de Fologne
  • de Donnéa de Hamoir
  • Douxchamps Segesser de Brunegg
  • Eeckman
  • Everard de Harzir
  • de Fabribeckers de Cortils et Grâce
  • Fauvage
  • de Fontaine
  • de Geradon
  • de Ghellinck d'Elseghem
  • de Grady de Horion
  • de Granges de Surgères
  • Houben
  • de Hontheim
  • van den Hove d'Ertsenryck
  • Hynderick de Theulegoet
  • Hynderick de Ghelcke
  • le Jeune d'Allegeershecque
  • Kraft de la Saulx
  • Lagasse de Locht
  • Lamarche
  • Lambert de Rouvroit
  • de Laminne de Bex
  • Leyniers
  • de Limbourg
  • de Longrée
  • Malevez
  • Massange de Collombs
  • de Menten de Horne
  • Moreau de Bellaing
  • de Patoul
  • d'Oreye de Lantremange
  • van Outryve d'Ydewalle
  • van Praet d'Amerloo
  • Rosseeuw
  • de San[3]
  • de Schaetzen van Brienen
  • Schellekens
  • de Schietere de Lophem
  • de Selliers de Moranville
  • t'Serstevens
  • de Spirlet
  • de Spot
  • Stas de Richelle
  • de Stexhe
  • de Theux de Meylandt et Montjardin
  • Vercruysse
  • van de Walle Page d'aide sur l'homonymie
  • van Overloop Descendence d'Overloop

Écuyers

  • Assenmascher
  • Pouppez de Kettenis de Hollaeken
  • Limpens
  • André-Dumont
  • Beeckmans de West-Meerbeeck
  • van den Berg
  • Berger
  • Boucquéau
  • de Braconier Page d'aide sur l'homonymie
  • Cardon de Lichtbuer
  • Coart
  • Coget
  • Coomans de Brachène
  • Descampe
  • van Dievoet
  • Errembault du Maisnil et du Coutre
  • de Gheldere
  • Gilliot
  • d'Hennezel
  • Henry de Frahan
  • Hermanns
  • d'Hoop
  • d'Hoop de Synghem
  • Jacobs
  • Jacquet de Haveskercke
  • Janssen
  • Jacobs van Merlen
  • van de Kerchove
  • Limme van Overloop
  • Limme d'Altena
  • Linard de Guertechin
  • van Maldeghem
  • Morel de Westgaver
  • Nolf
  • de Prelle de la Nieppe
  • Scheppers de Bergstein
  • van der Schueren Devèze
  • de Smet
  • de Smet de Naeyer
  • de Smet d'Olbecke
  • de Thomaz de Bossierre
  • Timmermans
  • van der Vaeren
  • de Wilde d'Estmael
  • de Walque
  • de Wasseige
  • van Wassenhove
  • Waucquez
  • Watelet
  • Wittouck
  • Woronoff
  • van Zuylen

Autres

Certaines familles belges disposent de titres féodaux étrangers comme :

Voir aussi

Articles connexes

Notes

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o Ancienne famille régnante, maison médiatisée
  2. Cette Maison est toujours considérée comme princière en Belgique. Mais la réversibilité n'étant pas mentionnée dans les lettres patentes belges, le titre belge s'est éteint en 1976, contrairement à celui des anciens Pays-Bas autrichien, et à sa reconnaissance française. Ainsi donc, la Maison de Béthune se trouve dans la délicate position, en Belgique uniquement, d'une famille princière, sans prince.
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl, bm, bn, bo, bp, bq, br, bs, bt, bu, bv, bw, bx, by, bz, ca, cb, cc, cd, ce, cf, cg, ch, ci, cj, ck, cl, cm, cn, co, cp, cq, cr, cs, ct, cu, cv, cw, cx, cy, cz, da, db, dc, dd, de, df, dg, dh, di, dj, dk, dl, dm, dn, do, dp, dq, dr, ds, dt, du, dv, dw, dx, dy, dz, ea, eb, ec, ed, ee, ef, eg, eh, ei, ej, ek, el, em, en, eo, ep, eq, er, es, et, eu, ev, ew, ex, ey, ez, fa, fb, fc, fd, fe, ff, fg, fh, fi, fj, fk, fl, fm, fn, fo, fp, fq, fr, fs, ft, fu, fv, fw, fx, fy, fz, ga, gb, gc, gd, ge, gf, gg, gh, gi, gj, gk, gl, gm, gn, go, gp, gq, gr, gs, gt, gu, gv, gw, gx, gy, gz, ha, hb, hc, hd, he, hf, hg, hh, hi, hj, hk, hl, hm, hn, ho, hp, hq, hr, hs, ht, hu, hv et hw Titre attribué à la primogéniture mâle ou à titre individuel
  4. titre palatin

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste des familles nobles de Belgique de Wikipédia en français (auteurs)