Championnat du Japon de football 2010


Championnat du Japon de football 2010
J. League 1
2010
J.League.svg
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) JFA
Édition 18e
Lieu Drapeau du Japon Japon
Date du 4 mars 2010
au 4 décembre 2010
Participants 18 équipes professionnelles
Promu(s) Vegalta Sendai
Cerezo Ōsaka
Shonan Bellmare
Palmarès
Tenant du titre Kashima Antlers
Vainqueur Nagoya Grampus
Deuxième Gamba Ōsaka
Troisième Cerezo Ōsaka
Relégation FC Tokyo
Kyoto Sanga
Shonan Bellmare
Chronologie des compétitions
J. League 1 2009
J. League 1 2011

La J. League 2010 est la dix-huitième édition du championnat du Japon de football. Elle oppose les dix-huit meilleurs clubs japonais en une série de trente-quatre journées, chaque journée étant constitué de neuf matchs.

Le 27 février 2010 en préambule de la saison, fut disputée la supercoupe du Japon qui vit Kashima Antlers (champion en titre) s'imposer contre Gamba Ōsaka (vainqueur de la coupe nationale) aux tirs au but (1-1, 5-3 tab).

Le championnat a débuté le samedi 6 mars 2010 et s'est achevé le samedi 4 décembre 2010. En raison de la coupe du monde de football, une pause de deux mois a eu lieu entre la douzième et la treizième journée.

Les trois premières places de ce championnat sont qualificatives pour la compétition d'Asie qu'est la Ligue des champions de l'AFC. La dernière place est attribuée au vainqueur de la coupe de l'Empereur.

JEF United Ichihara, Oita Trinita et Kashiwa Reysol quittent la première division et sont remplacé par les promus Vegalta Sendai, champion de J. League 2 la saison précédente, Cerezo Ōsaka, vice-champion et Shonan Bellmare.

Sommaire


Les 18 clubs participants


Légende des couleurs

     Phase de groupes de la Ligue des champions 2010      Promu de J. League 2

Club Classement
2009
Stade Capacité
Kashima Antlers 1 Kashima Stadium 39 026
Kawasaki Frontale 2 Kawasaki Todoroki Stadium 25 000
Gamba Ōsaka 3 Osaka Expo '70 Stadium 21 000
Sanfrecce Hiroshima 4 Hiroshima Big Arch 50 000
FC Tokyo 5 Ajinomoto Stadium 50 000
Urawa Red Diamonds 6 Saitama Stadium 63 700
Shimizu S-Pulse 7 Nihondaira Sports Stadium 20 339
Albirex Niigata 8 Tohoku Denryoku Big Swan Stadium 42 279
Nagoya Grampus 9 Mizuho Athletics Stadium
Toyota Stadium
27 000
45 000
Yokohama F. Marinos 10 NHK Spring Mitsuzawa Football Stadium
Nissan Stadium
15 454
72 327
Júbilo Iwata 11 Yamaha Stadium 17 343
Kyoto Sanga F.C. 12 Nishikyogoku Athletic Stadium 20 349
Omiya Ardija 13 Omiya Football Stadium 12 500
Vissel Kobe 14 Kobe Wing Stadium
Universiade Memorial Stadium
34 000
60 000
Montedio Yamagata 15 Yamagata Park Stadium 20 315
Vegalta Sendai 1 (J. League 2) Sendai Stadium 19 694
Cerezo Ōsaka 2 (J. League 2) Nagai Stadium 50 000
Shonan Bellmare 3 (J. League 2) Hiratsuka Stadium 18 500

Classement

Source : Classement général mis à jour le 4 décembre 2010

Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Nagoya Grampus 72 34 23 3 8 54 37 +17
2 Gamba Ōsaka 62 34 18 8 8 65 44 +21
3 Cerezo Ōsaka P 61 34 17 10 7 58 32 +26
4 Kashima Antlers T C 60 34 16 12 6 51 31 +20
5 Kawasaki Frontale 54 34 15 9 10 61 47 +14
6 Shimizu S-Pulse 54 34 15 9 10 60 49 +11
7 Sanfrecce Hiroshima 51 34 14 9 11 45 38 +7
8 Yokohama F. Marinos 51 34 15 6 13 43 39 +4
9 Albirex Niigata 49 34 12 13 9 48 45 +3
10 Urawa Red Diamonds 48 34 14 6 14 48 41 +7
11 Júbilo Iwata 44 34 11 11 12 38 49 -11
12 Omiya Ardija 42 34 11 9 14 39 45 -6
13 Montedio Yamagata 42 34 11 9 14 29 42 -13
14 Vegalta Sendai P 39 34 10 9 15 40 46 -6
15 Vissel Kobe 38 34 9 11 14 37 45 -8
16 FC Tokyo 36 34 8 12 14 36 41 -5
17 Kyoto Sanga 19 34 4 7 23 30 60 -30
18 Shonan Bellmare P 16 34 3 7 24 31 82 -51
Ligue des champions 2011

     1er, 2e, 3e et C : phase de groupes

Relégation

     16e, 17e et 18e : J. League 2 2011

Abréviations

T : Tenant du titre
C : Vainqueur de la Coupe de l'Empereur 2010
P : Promu de J. League 2 2009

Meilleurs buteurs

Buteur Club Buts
Note 1
Pen.
Note 1
J
Note 2
1 Drapeau : Japon Ryoichi Maeda Jubilo Iwata 17 2 33
Drapeau : Australie Joshua Kennedy Nagoya Grampus 17 3 31
3 Drapeau : Brésil Edmilson Urawa Red Diamonds 16 0 34
Drapeau : Brésil Marcio Richardes Albirex Niigata 16 1 26
5 Drapeau : Brésil Juninho Kawasaki Frontale 14 0 19
Drapeau : Japon Shoki Hirai Gamba Ōsaka 14 0 30
Drapeau : Brésil Adriano Cerezo Ōsaka 14 0 27
8 Drapeau : Japon Jungo Fujimoto Shimizu S-Pulse 13 6 32
Drapeau : Japon Shinji Okazaki Shimizu S-Pulse 13 0 31
Drapeau : Japon Keiji Tamada Nagoya Grampus 13 0 29
11 Drapeau : Corée du Nord Ryang Yong-gi Vegalta Sendai 11 3 34
Drapeau : Brésil Marquinhos Kashima Antlers 11 0 27
Drapeau : Corée du Sud Cho Young Cheol Albirex Niigata 11 1 29
Drapeau : Japon Tadanari Lee Sanfrecce Hiroshima 11 0 30
15 Drapeau : Japon Yūzō Tashiro Montedio Yamagata 10 0 29
Drapeau : Japon Hisato Satō Sanfrecce Hiroshima 10 2 27
Total : 761
Moyenne par match : 2,64 buts
Source : Classement des buteurs

1 : Nombre de buts inscrits dont pénaltys
2 : Nombre de matchs joués par le buteur

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Championnat du Japon de football 2010 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires: