XFCE


XFCE

Xfce

Xfce
Xfce logo.png
Xfce-4.4.png
Un bureau sous Xfce 4.4.0
Développeurs The XFCE Team[1]
Dernière version 4.6.1 (le 19 avril 2009) [+/-]
Version avancée [+/-]
Environnements Linux, BSD, Mac OS X
Type Environnement de bureau
Licences GPL, LGPL et Licence BSD
Site Web www.xfce.org

Xfce est un environnement de bureau léger utilisant la boîte à outils GTK+ 2.x et destiné aux systèmes d'exploitation apparentés à UNIX.

Olivier Fourdan a démarré le projet XFce en 1996, souhaitant cloner CDE. Le nom "XFce" était à la base un acronyme de "XForms Common Environment", néanmoins Xfce a été réécrit deux fois et n'utilise plus cette boîte à outils. Le nom perdure, mais n'a plus de signification particulière et s'écrit à présent Xfce.

Sommaire

Philosophie

Xfce est basé sur trois principes de base qui sont la rapidité, l'économie de ressources et la simplicité d'utilisation. L'un des autres buts de Xfce est d'être conforme aux normes, plus particulièrement avec les spécifications du Freedesktop.org.

Afin de réaliser ces objectifs, Xfce est fidèle à la philosophie traditionnelle de modularité et de réutilisabilité d'UNIX. Il est constitué de plusieurs composants qui, assemblés, fournissent toutes les fonctionnalités d'un environnement de bureau. Ces composants sont disponibles séparément, ce qui permet à l'utilisateur de sélectionner ceux dont il a besoin afin de créer le meilleur environnement de travail possible. Il en va de même pour les applications associées à Xfce.

L'interface est épurée pour en faciliter l'utilisation et le choix des fonctionnalités disponibles est rigoureux, mais néanmoins reste souple. Ce principe sera repris aussi bien dans les logiciels du projet Xfce que sur d'autres applications externes au projet (Asunder par exemple). Pour agrémenter son environnement de travail, de nombreux Goodies sont disponibles.

Historique

  • 1996, première version disponible sur Sunsite (actuellement ibiblio.org) [2]. Dans la mesure où il utilise XForms (qui n'est pas libre), il n'est pas intégré dans les dépôts officiels des distributions majeures de l'époque.
  • 1998, version 2. Xfwm, le gestionnaire de fenêtres, fait son apparition.
  • 1999, version 3. XFce utilise à présent GTK+ et devient Xfce. Dans la mesure où il est devenu un logiciel libre à part entière, il est intégré dans les dépôts des principales distributions Linux de l'époque (Red Hat, Debian, Slackware...) et porté vers les systèmes BSD.
  • En janvier 2001, démarrent les versions 3.8.x, l'environnement de base est alors complètement terminé. Xfce est alors présent sur SourceForge.net[3]
  • En septembre 2003 apparaît la version 4.0, utilisant la version 2 de GTK+ et supporte Mac OS X. Toute l'interface a été renouvelée, prenant sa forme actuelle. Les logiciels associés restent identiques à la version 3.8.
  • En janvier 2005 sort Xfce 4.2. De nombreuses nouveautés ont été apportées, la plus remarquable étant l'ajout d'un compositeur intégré au gestionnaire de fenêtres Xfwm, dans un souci de fiabilité et légèreté.[4] De nouvelles icônes SVG sont disponibles.
  • Le 21 janvier 2007, la version 4.4 de Xfce est sortie. Elle dispose de nouveaux outils tels que Thunar (qui remplace Xffm) ainsi que de nombreuses améliorations de ses composants principaux. Par exemple, il est maintenant possible d'avoir plusieurs Panels et la gestion du glisser-déposer a été améliorée.
  • Le 27 février 2009, la version 4.6. Un nouveau système de configuration, un nouveau contrôleur de volume, des possibilités de sélection amélioré, un gestionnaire de session.[5]

Logiciels

  • Gestionnaire de fichiers : Thunar
  • Émulateur de terminal : Terminal
  • Lecteur multimédia : Xfmedia
  • Gestionnaire de fenêtres : Xfwm
  • Éditeur de texte : Mousepad
  • Visualisateur d'images : Ristretto
  • Logiciel de gravure : Xfburn
  • Gestionnaire d'archives : Xarchiver qui devrait être remplacé par Squeeze, mieux intégré à l'environnement.
  • Calendrier : Orage
  • Navigateur web : Midori

Lien externe

Notes et références


  • Portail des logiciels libres Portail des logiciels libres
  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
Ce document provient de « Xfce ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article XFCE de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Xfce — A typical Xfce 4.4 desktop. Various Xfwm effects are visible (drop shadows behind windows, alpha blended windows and panel) …   Wikipedia

  • Xfce — Xfce …   Википедия

  • Xfce — 4.8.0 Basisdaten …   Deutsch Wikipedia

  • XFCE — (Xfce4) Xfce 4.4 mit diversen Programmen Basisdaten …   Deutsch Wikipedia

  • XFce — (Xfce4) Xfce 4.4 mit diversen Programmen Basisdaten …   Deutsch Wikipedia

  • XFce — Un bureau sous Xfce 4.4.0 …   Wikipédia en Français

  • Xfce — Un bureau so …   Wikipédia en Français

  • Xfce — es un ligero entorno de escritorio para UNIX, Linux y derivados. Su configuración es manejada íntegramente con el mouse y los ficheros de configuración son ocultados al usuario. Diseñado para la productividad, se carga y ejecuta aplicaciones… …   Enciclopedia Universal

  • Xfce — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar al …   Wikipedia Español

  • XFCE — Обычный рабочий стол Xfce 4.4. Видны различные эффекты Xfwm4 (тени от окон, полупрозрачные окна и панель). Тип Среда рабочего стола Разработчик Проект Xfce …   Википедия