SourceForge.net


SourceForge.net
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SourceForge.
Sourceforge.net logo.png
URL http://sourceforge.net
Type de site forge logicielle
Langue(s) anglais
Propriétaire Geeknet
État actuel en activité

SourceForge.net est une forge logicielle, c'est-à-dire un site web hébergeant la gestion du développement de logiciels majoritairement libres, opéré par Geeknet (anciennement SourceForge, Inc.) et qui utilise une version du logiciel TeamForge (anciennement SourceForge).


Sommaire

Caractéristiques

Le site permet aux développeurs de stocker leurs projets et leur propose des outils pour la gestion de leurs projets. Il est mieux connu car il fournit plusieurs systèmes de gestion de versions comme : CVS, SVN, Bazaar, Git ou Mercurial. SourceForge.net propose aussi un wiki, et assure l’accès à une base de données MySQL, et offre un sous domaine pour chaque projet (comme http://nom-de-projet.sourceforge.net).

Environ 240 000 projets étaient hébergés sur le site en août 2010. En février 2011, SourceForge annonce 2,7 millions de développeurs utilisant leur plateforme, 260 000 projets hébergés, et 2 millions de téléchargement de logiciels par jour[1].

Polémique

Selon la politique de SourceForge[2], ses services ne sont pas disponibles pour les utilisateurs des pays qui sont sanctionnés par l’Office of Foreign Assets Control des Etats-Unis, comme Cuba, Iran, Corée du Nord, Soudan et la Syrie. Depuis 2008, l’accès au site est bloqué pour les utilisateurs de ces pays. En janvier 2010, tous les accès au site (téléchargements) sont bloqués pour ces utilisateurs. Ce qui veut dire que les personnes ayant des adresses IP appartenant à ces pays n'ont pas le droit d’utiliser les services du site[3].

SourceForge.net a été critiquée pour ses restrictions par la communauté des logiciels libres, qui a pour principe de rendre les logiciels disponibles pour tout le monde[4] .

Blocage

La république chinoise a bloqué l’accès au site pour ses habitants en 2002[5]. Le site devient disponible dans le pays en 2003.

Encore une fois en 2008, la chine a aussi bloqué l’accès au site pour un mois (26 juin 2008 –24 juillet 2008)[6],[7].

Attaques

Le site a été, pour plusieurs fois, la cible des attaques des hackers. En 2006, les hackers ont attaqué la base de données de site, et tous les utilisateurs ont été avertis de changer leurs mots de passe. En décembre 2007, le site a été en panne pour quelque temps à cause d’une attaque des pirates[8].

Attaque en justice

Société civile des Producteurs de Phonogrammes (SCPP) une société gestion des droits des producteurs, a intenté un procès contre SourceForge.net parce qu’elle héberge le logiciel Vuze.

Références

  1. (en) What is SourceForge.net?, SourceForge.net
  2. (en) Terms of Use. Consulté le 10 septembre 2011
  3. Sourceforge blog clarification for denial of access, SourceForge.net
  4. Blog entry discussing country-wide blocks
  5. China says asta la vista to Altavista, vnunet.com, 2002-09-06. Consulté le 2007-12-04
  6. (en) SourceForge Blocked In China, moon-blog.com. Mis en ligne le 26 juin 2008
  7. SourceForge Unblocked in China., Moonlight Blog.
  8. SourceForge Hacked !, Stofpedia

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article SourceForge.net de Wikipédia en français (auteurs)