Venissieux


Venissieux

Vénissieux

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la ville française. Pour les autres significations, voir Vénissieux (homonymie).
Vénissieux

Eglise Saint-Germain, au coeur du Vieux-Bourg.
Eglise Saint-Germain, au coeur du Vieux-Bourg.

Armoiries
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Lyon
Canton 2 Cantons
Vénissieux-Nord
Vénissieux-Sud
Code Insee abr. 69259
Code postal 69200
Maire
Mandat en cours
Michèle Picard (PCF)
2009 - 2014
Intercommunalité Communauté urbaine de Lyon
Site internet http://www.ville-venissieux.fr/
Démographie
Population 57 179 hab. (2006)
Densité 3 730 hab./km²
Gentilé Vénissianes, Vénissians
Géographie
Coordonnées 45° 41′ 52″ Nord
       4° 53′ 12″ Est
/ 45.697778, 4.886667
Altitudes mini. 171 m — maxi. 259 m
Superficie 15,33 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Vénissieux est une commune française, dans la banlieue sud de Lyon, dans le département du Rhône et la région Rhône-Alpes. C'est la troisième commune du département du Rhône et la septième ville de la région Rhône-Alpes par le nombre d'habitants. Ses habitants sont appelés les Vénissians.

Sommaire

Géographie

Vénissieux est une ville de France, dans la banlieue sud de Lyon.

Historiquement elle appartient à la province du Dauphiné jusqu'à ce que l'Isère cède, par décret du 2 mars 1852, la ville au département du Rhône. C'est une commune limitrophe avec celles de Lyon, Bron, Saint-Priest, Feyzin, Corbas et de Saint-Fons. Elle est considérée comme la « Porte sud de l'agglomération lyonnaise ».

La ville située sur la rive gauche du Rhône a un relief peu marqué, sauf la petite colline du Centre (Ancien Mas de la Roche) et celle de Parilly; le point le plus haut étant le plateau des Minguettes (229 m). On rencontre un dénivelé assez important en descendant à Saint-Fons et au « Vieux-Bourg » par le plateau des Minguettes.

Histoire

Place Léon Sublet de jour
Place Léon Sublet de nuit
Rue du Château

Une des premières traces crédibles de Vénissieux se situe au testament, probablement apocryphe, attribué à Ennemond, évêque de Lyon, dont le décès remonte à 656. Ce document mentionne la « Villa Véniciès » qui se situerait dans le décor du prieuré, de l'abbaye royale de Saint-Pierre-de-Lyon, antérieur au Xe siècle. Tous ces lieux ne laissent, depuis le XVe siècle, aucune trace précise de nos jours.

Le nom de la commune évolue de Venicies en Venissieu puis en Vénissieux.

Vénissieux était un territoire longtemps dominé par l'agriculture où s'étendait des champs à perte de vue, la structure urbaine se concentrait essentiellement autour de l'Eglise Saint-Germain (la rue du Château est la plus ancienne rue de Vénissieux).

Dès l'ouverture du XIIe siècle, le château de Chandieu, aux mains des comtes de Savoie, étend ses prérogatives sur la Prévôté de Vénissieux. On rend la « justice » au château de Saint-Symphorien d'Ozon. Le Rhône sert de limite naturelle aux seigneurs de Chandieu jusqu'en 1310 quand Jean de Chandieu, ruiné, se défait de ses « droits » sur la Paroisse de Béchevelin qui enchâsse, Vénissieux, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin. Amédée V de Savoie réunit, alors, ce territoire à Saint-Symphorien jusqu'en 1349.

Vénissieux, en 1355, se trouve dauphinoise grâce à un remaniement territorial savoyard où le Viennois est échangé contre le Faucigny.

L'alternat, au bénéfice ou au détriment du Dauphiné, est la règle des XVIe siècle et XVIIe siècle pour Vénissieux. Le Dauphiné perd Vénissieux en 1545, la recouvre en 1605 et, enfin, la cède à G. Dugue, trésorier de France au Bureau de Lyon en 1649.

Le château des Chandieu, implanté sur les lieux de l'actuelle Place Léon Sublet, est détruit à la fin du XVIIe siècle ; cinq siècles après son érection. Ses derniers vestiges ne voient pas se terminer le XIXe siècle, la dernière muraille est détruite car elle masquait la façade de l'ancienne mairie.

Quand le vent révolutionnaire secoue l'Hexagone Vénissieux devient chef lieu de canton en se détachant de Bron. Venissieux, en 1790, se trouve isérane et compte 2100 habitants. L'Isère cède, par décret du 2 mars 1852, Vénissieux, Bron, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne au département du Rhône. Aujourd'hui le canton vénissian est mono-cellulaire.

Vénissieux perd, après un débat, présumé houleux, le hameau de Saint-Fons qui, pris par son essor industriel, le 26 mars 1888, devint une commune à part entière.

En pleine guerre, en 1915, Marius Berliet qui travaille, en qualité de mécanicien, à Monplaisir depuis 1897, étend une cité de 400 hectares qui porte son nom. Soixante ans après sa firme compte vingt-et-un-mille emplois directs. Une vingtaine de pôles industriels complète le chantier Berliet.

En 1917, pendant la première guerre mondiale, trois bâtiments d'obus explosèrent détruisant une bonne partie de la ville (dont les vitraux médiévaux de l’église Saint-Germain), l'explosion se fit entendre jusqu'à Roanne.

Vénissieux la rebelle

En mai 1944, le potentiel industriel vénissian (notamment les Usines Berliet) sont endommagés par les bombardements. Le 2 septembre 1944, Vénissieux fut libéré des nazis.

L'explosion démographique de Vénissieux se poursuit entre 1963 et 1974, avec la construction des Minguettes.

En septembre 1981, des incidents, notamment dans le quartier des Minguettes, sont parmi les premiers signes français des limites et dérives des quartiers de banlieue.

Vénissieux est une cité qui revendique une assise populaire de son exécutif municipal, emmené par André Gerin, député-maire, réélu lors des échéances de 2001 et 2002, puis aux élections législatives de juin 2007 et aux municipales de mars 2008.

Lieux et monuments

Hôtel de Ville
Eglise Saint-Germain

La place Léon-Sublet est le cœur ancien du bourg de Vénissieux, au Moyen Âge, la place était défendue par un château fort, il concentre aujourd'hui :

  • L’ancienne mairie construite sur les fondations de la Maison Commune (XVIIIe siècle), aujourd'hui devenu musée communal de la Résistance et de la Déportation.
  • L’église Saint-Germain qui au Moyen Âge se trouvait dans l'enceinte de ce château, c'est le plus ancien édifice de la commune par sa chapelle de la Vierge et son clocher du XVe siècle, l’église abrite un crucifix en bois sculpté du XVIIIe siècle et le plus ancien tableau de la commune, le tableau de saint Germain l'Auxerrois, patron de cette église; peinture du XVIIIe siècle et son cadre doré du XVIIe siècle, ce bijou de la commune est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.
  • L'église Sainte Jeanne-d'Arc de Parilly (XIXe siècle) est inscrite elle aussi au titre des monuments historiques.
  • Le groupe scolaire Louis-Pasteur dans le quartier du Charréard est inscrit sur la liste des monuments historiques.
  • De même pour le groupe scolaire de Parilly dont sa façade est étonnante avec son buste de Marianne et l'inscription d'une devise républicaine: "Travail, Paix, Humanité".
  • L'auberge de jeunesse internationale.
  • Le Monument aux morts, parc Louis-Dupic.
  • La Maison du Peuple « Centre de résistance, revendications et d'actions ouvrières. Lieu de réflexion, de création et de fraternité devant la dureté des combats » André Gerin. Aujourd'hui centre des syndicats, théâtre municipal et lieu d'exposition d'art plastique.
  • Avec la présence sur son territoire des usines Renault Trucks (anciennes usines Berliet), la ville est un des berceaux de l'automobile française. Présence du musée Berliet présentant des véhicules anciens et modernes.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[1] et INSEE[2])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 118 1 967 1 958 2 370 2 714 3 021 3 078 3 176 3 338
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 681 3 820 4 411 4 750 5 224 5 355 5 884 3 502 3 394
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 867 4 417 4 939 8 050 11 506 16 157 16 337 15 283 20 374
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
29 040 47 613 74 347 64 804 60 444 56 061 57 179 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Urbanisme et cadre de vie

La médiathèque et la nouvelle ligne de tramway T4
Vénissieux, ville fleurie

Vénissieux a hérité son nom d'une ferme gallo-romaine se nommant Vénicies. Jusqu'aux premières révolutions industrielles Vénissieux fut un village agricole (aujourd'hui le « Vieux- Bourg » autour de la place Léon-Sublet), des vignes étaient principalement présentes sur le plateau des Minguettes.

La ville connut un accroissement très rapide de sa population : d'un peu plus de 20 000 habitants dans les années 1950, elle atteignit plus de 75 000 habitants dans les années 1970, grâce à la construction de grands ensembles, notamment la cité des Minguettes. Ce quartier est symbolique d'une forme d'urbanisation encouragée dans les années 1960 qui a donné, une vingtaine d'années plus tard, des quartiers défavorisés qui avaient perdu leur attrait d'origine. Dès les années 1980, d'importants programmes de rénovation urbaine ont transformé les Minguettes, réduisant la densité de population trop forte au profit d'un meilleur cadre de vie. Cette rénovation explique la forte baisse du nombre d'habitants à Vénissieux depuis lors. Ternie par sa mauvaise image de « ville chaude de banlieue », Vénissieux est devenue néanmoins une ville attractive et agréable.

Une médiathèque moderne a été construite au début des années 2000 par Dominique Perrault.

En 2009, le premier tronçon de la nouvelle ligne de tramway, la ligne T4, relie le jet d'eau de la place Mendès France (Lyon 8e) aux Minguettes en 25 minutes. A terme, elle sera prolongée jusqu'à la Part Dieu. Les 10 kilomètres de voies et les 18 stations permettront à 33000 habitants d'être desservis et créeront 6200 emplois[réf. nécessaire]. Ligne verte, le T4 a pour but l'embellissement de la ville et une circulation des piétons et des cyclistes plus aisée.

La ville affiche haut les couleurs dans son logo, illustrant sa population très diversifiée, résultat de plusieurs vagues d'immigrations succesives. On compte une importante communauté d'origine maghrébine, africaine, italienne, portugaise, espagnole ou encore asiatique.

Vénissieux est l'une des villes les plus fleuries du département avec 3 fleurs au Concours des Villes et des Villages fleuris de France Ville fleurie.svg Ville fleurie.svg Ville fleurie.svg et l'une des plus vertes avec ses espaces verts qui représentent une surface totale de 617 hectares soit 40 % de la superficie totale de la commune. Elle possède 60 % du parc de Parilly sur son territoire. Une rose est née à Vénissieux : la Vénissiane.

Quartiers de la ville

Coucher de soleil depuis les Minguettes
  • Le Centre-ville ou « Vieux-bourg » : Quartier autour de la place Léon-Sublet, la colline du Centre, le parc Louis-Dupic.
  • Les Minguettes ou « le Plateau » : Quartier le plus haut et le plus peuplé, au sud-ouest de la ville. Aujourd'hui en pleine phase de rénovation et de réhabilitations avec l'arrivée du tramway.
  • Le Village ou « les pentes » : Ce petit quartier se situe sur les pentes du plateau, c'est une zone résidentielle.
  • Le Moulin à Vent : Le nom fait référence à un ancien moulin à vent aujourd'hui disparu, ce territoire est situé au nord de la ville, limitrophe de Lyon et au-delà du périphérique lyonnais.
  • Parilly : l'un des plus grands quartiers de la ville qui occupe une bonne partie nord-est de la ville car il englobe le Parc de Parilly et les usines Renault Trucks. Le « noyau urbain » se trouve aux alentours de l’église Sainte Jeanne-d'Arc et de la place Grand-Clément.
  • Le Charréard : Tout le quartier qui occupe la partie sud-est de la ville.
  • Chêne-Velin : le quartier industriel et commercial de la ville. Limitrophe de Saint-Fons.
  • Les Grandes-terres : le grand plateau agricole occupant toute la partie sud de la ville.

Administration

  • Canton : Vénissieux Nord/ Vénissieux Sud.
  • 13 conseils de quartier, organisés en 6 territoires.
  • 2 mairies de quartiers: Moulin-à-Vent et Vénissy.
  • Maison de Justice et du Droit.
  • La ville est très tournée à gauche, c'est un des fiefs du parti communiste dont le député-maire emblématique fut André Gerin qui dirigea la commune durant près d'un quart de siècle.
Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
octobre 1944 1962 Louis Dupic PCF -
mai 1962 18 octobre 1985[3] Marcel Houël PCF député 1962-1981
26 octobre 1985 juin 2009 André Gerin PCF député 1993-
27 juin 2009 2014 Michèle Picard PCF -
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Transports

Gare de Vénissieux

La ville est bien située entre des axes routiers très fréquentés, du sud de la ville on peut rejoindre le boulevard urbain sud et du nord on peut rejoindre le périphérique lyonnais par trois portes qui donnent sur la commune: les portes de Parilly, de Vénissieux-centre et du Moulin à Vent.

La ville est aussi très bien desservie par les différents moyens de transports en commun, avec de nombreuses lignes de bus régulières (notamment les lignes 12, 35 et 93). Les deux dernières stations de la ligne D du métro lyonnais sont situées sur son territoire: les stations de Parilly et le terminus qu'est le pôle multimodal de la Gare de Vénissieux (connexion entre les lignes de bus, du REAL et la ligne T4 du tramway de Lyon)

Personnalités liées à la commune

  • Marcel Houel, ancien maire de Vénissieux.

Nombreux footballeurs ont grandi à Vénissieux en fréquentant le club de l'AS Minguettes dont :

  • Ludovic Giuly, footballeur français et ancien élève du collège Elsa-Triolet.

Vie économique

  • 2500 entités commerciales dont 10 de plus de 300 salariés, avec sur son territoire la présence de grands groupes industriels (Renault Trucks, Bosch, Aldès).
  • Zones d'activités: Parcs République, Arsenal, Boudarias, Carnot, Francis-de-Pressensé, Génie.
  • Associations de commerçants et d'entreprises.

Culture et éducation

Façade historique du groupe scolaire Parilly
Musée communal de la Résistance et de la Déportation

La ville propose un projet socio-éducatif fort avec près de 60 établissements. Elle propose un enseignement scolaire favorable avec une forte densité d'établissements scolaires à travers l'ensemble de la ville; la culture vénissiane s'exprime à travers l'action de ses 5 grands équipements culturels, des événements et des projets qui s'adressent à tous les publics et tous les quartiers autour des objectifs suivants: diffusion de la culture, formation éducative, animation culturelle et festive, soutien de la ville aux associations socio-culturelles (près de 500 en nombre). Enfin la direction des sports a pour mission de prendre en compte l'ensemble de la diversité sportive et de favoriser l'accès au plus grand nombre en travaillant en relation avec les secteurs associatif, scolaires, périscolaires et de loisirs.

Enseignement primaire

  • Ecoles publiques: Max-Barel, Centre, Charréard, Clos-Verger, Anatole-France, Jules-Guesde, Joliot-Curie, Léo-Lagrange, Paul-Langevin, Georges-Lévy, Jean-Moulin, Moulin à Vent, Parilly, Pasteur, Louis-Pergaud, Gabriel-Péri, Charles-Perrault, Ernest-Renan et Saint-Exupéry.
  • Ecoles privées: Jeanne-d'Arc et La Xavière.

Enseignement secondaire

  • Collèges: Elsa-Triolet, Honoré-de-Balzac, Paul-Eluard, Jules-Michelet et Louis-Aragon (publics); La Xavière (privée).
  • Lycées: Hélène-Boucher (professionnel), Jacques-Brel et Marcel-Sembat (enseignement général, technologique et professionnel).

Equipements culturels

  • Médiathèque Lucie-Aubrac
  • Musée communal de la Résistance et de la Déportation
  • Cinéma Gérard-Philippe (3 salles)
  • Ecole de musique Jean-Wiener
  • Théâtre de Vénissieux (Maison du Peuple)
  • Bibiothèques de quartier: Robert-Desnos, Anatole-France, La Pyramide.
  • Espaces Arts Plastiques: Henri-Matisse, mais aussi l'ensemble des ateliers d'écoles.

Evénements

De nombreux évènements culturels et sportifs ponctuent la vie des Vénissians :

  • Les Fêtes Escales avec ses concerts gratuits, ses animations, son feu d'artifice et son célèbre pique-nique républicain du 14 Juillet.
  • Nuits métisses en septembre.
  • Journées du Patrimoine.
  • J'images, au cinéma Gérard Philippe.
  • La Foulée vénissiane, évènement sportif.
  • Illuminations du 8 décembre.

Equipements sportifs et de loisirs

  • Gymnases: Jacques-Anquetil, Jean-Guimier, Jules-Guesde, Gabriel-Péri, Jacques-Brel, Charréard, Max-Barel, Micheline-Ostermeyer, Alain-Colas, Colette-Besson, Elsa-Triolet, Tola-Vologe.
  • Stades: Laurent-Gérin, Auguste-Delaune, Pierre-Albalate.
  • Piscines: Auguste-Delaune, Centre Nautique Intercommunal.
  • MJC le Cadran, Maisons du Département (MDR), Maisons de l'Enfance.
  • Centres de vacances gérées par l'APASEV: Daniel-Féry (Champagneux, Savoie), Elsa-Triolet (Noyer, Hautes-Alpes), Mas-Soleil (Bollène, Vaucluse) et le camping familial de Portiragnes dans l'Hérault.

Presse

  • Un journal local : Expressions, les nouvelles de Vénissieux, paraît un mercredi sur deux, tiré à 32 000 exemplaires, journal très apprécié par les habitants qui ont fêté son 400e numéro en juillet 2007.
  • Un magazine, « Singulier/ Pluriel » qui paraît deux fois par an, parle principalement des atouts de Vénissieux: ses projets, ses ambitions,... illustrés par des photos de la ville.
  • 13 journaux de quartiers. Parution communale 2 à 3 fois par an.

Marchés forains

  • Marché du Centre : place Léon-Sublet, connu pour son atmosphère villageoise, mercredi et dimanche matin.
  • Marché des Minguettes: rue Édouard-Herriot, le plus connu pour sa mixité sociale et raciale, jeudi et samedi matin.
  • Marché de Parilly : place Grandclément, samedi matin.
  • Marché du Charréard : av Jacques-Duclos, vendredi matin.
  • Marché du Moulin-à-Vent: place Ennemond-Romand, jeudi matin.

Jumelages

  • Oschatz Allemagne Allemagne, 16 292 habitants. L'avenue qui relie le Bourg et le plateau des Minguettes porte son nom.
  • Novy Jicin République tchèque République tchèque, 26 331 habitants. Un boulevard de Vénissieux porte son nom dans le quartier du Charréard.
  • Joal Sénégal Sénégal, 39 078 habitants.
  • Jodino Biélorussie Biélorussie. Un boulevard porte son nom dans le sud de la ville.
  • Manises Espagne Espagne, ville d'Espagne célèbre pour ses céramiques, d'ailleurs les plaques de rues en céramique de la place Léon-Sublet proviennent de cette ville.

Anecdotes

  • À la fête des mères, le maire, l'équipe municipale et les jardiniers ont la tradition de remettre aux enfants des écoles de la ville, la veille du jour de cette fête, une plante florale pour leur mère.
  • À Vénissieux, on dit souvent lorsqu'on est dans le bas de la ville, le mot "en haut" pour désigner le plateau des Minguettes.
  • Les communes de l'agglomération lyonnaise, à l'instar de Vénissieux ou Givors, ont développé tout une série de jargons qui leur sont propres comme par exemple le mot pélo qui est utilisé intensivement par les jeunes de cette aire géographique. A ce sujet voir également : Parler lyonnais.

Climat

Le climat à Vénissieux est comme le reste de la région de type continental, mais souvent avec des influences méditerranéennes (présences de pins parasols ou de cyprès); en hiver il peut beaucoup neiger (15 cm en moyenne), les étés sont chauds (jusqu'à 41,2°C le 6 août 2003 durant la canicule) et ensoleillés. Dans cette même saison il y a aussi beaucoup d'orages parfois violents (dont un épisode de gros grêlons en 2003) et le vent y souffle souvent en raison de la situation de la ville aux portes de la vallée du Rhône.

Voir aussi

Communes de la communauté urbaine du Grand Lyon

Albigny-sur-Saône  · Bron  · Cailloux-sur-Fontaines  · Caluire-et-Cuire  · Champagne-au-Mont-d'Or  · Charbonnières-les-Bains  · Charly  · Chassieu  · Collonges-au-Mont-d'Or  · Corbas  · Couzon-au-Mont-d'Or  · Craponne  · Curis-au-Mont-d'Or  · Dardilly  · Décines-Charpieu  · Écully  · Feyzin  · Fleurieu-sur-Saône  · Fontaines-Saint-Martin  · Fontaines-sur-Saône  · Francheville  · Genay  · Givors  · Grigny  · Irigny  · Jonage  · Limonest  · Lyon  · Marcy-l'Étoile  · Meyzieu  · Mions  · Montanay  · La Mulatière  · Neuville-sur-Saône  · Oullins  · Pierre-Bénite  · Poleymieux-au-Mont-d'Or  · Rochetaillée-sur-Saône  · Rillieux-la-Pape  · Saint-Cyr-au-Mont-d'Or  · Saint-Didier-au-Mont-d'Or  · Sainte-Foy-lès-Lyon  · Saint-Fons  · Saint-Genis-Laval  · Saint-Genis-les-Ollières  · Saint-Germain-au-Mont-d'Or  · Saint-Priest  · Saint-Romain-au-Mont-d'Or  · Sathonay-Camp  · Sathonay-Village  · Solaize  · Tassin-la-Demi-Lune  · La Tour-de-Salvagny  · Vaulx-en-Velin  · Vénissieux  · Vernaison  · Villeurbanne

Notes et références

Liens externes

  • Portail du Grand Lyon Portail du Grand Lyon
Ce document provient de « V%C3%A9nissieux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Venissieux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vénissieux — Vènissiœx …   Wikipedia Español

  • Vénissieux — Vénissieux …   Deutsch Wikipedia

  • Vénissieux —   [veni sjø], Gemeinde im Département Rhône, Südfrankreich, südöstlich von Lyon, 60 400 Einwohner; Bau von Lastkraftwagen, Maschinen, Eisenbahnwagen, Hydraulik und Metallindustrie …   Universal-Lexikon

  • Vénissieux — 45° 41′ 52″ N 4° 53′ 12″ E / 45.697778, 4.886667 …   Wikipédia en Français

  • Vénissieux — French commune nomcommune=Vénissieux région=Rhône Alpes département=Rhône arrondissement=Lyon canton=Vénissieux Nord / Vénissieux Sud|insee=69259|cp=69200 maire=André Gerin mandat=1985–2008|intercomm=Urban Community of Lyon longitude=4.886667… …   Wikipedia

  • Venissieux — Original name in latin Vnissieux Name in other language Venis e, Venis jo, Venisje, Venissieux, Venissioex, Vnissix, Vnissieux, vuVenissieuxenishu, wnysyw, Венисье, Венисьё, Венисје, Венісьє State code FR Continent/City Europe/Paris longitude… …   Cities with a population over 1000 database

  • Venissieux handball — Vénissieux handball Vénissieux handball Club fondé en 1965 Surnom …   Wikipédia en Français

  • Vénissieux handball — Vénissieux handball …   Wikipédia en Français

  • Gare de Vénissieux — Vénissieux La gare avec au premier plan les travaux du tramway T4. Localisation Pays …   Wikipédia en Français

  • Canton de Vénissieux-Nord — Vénissieux Administration Pays France Région Rhône Alpes Département Rhône Arrondissement Arrondissement de Lyon Code canto …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.