US Scare


US Scare

US Airways

US Airways.png
AITA
US
OACI
AWE
Indicatif d'appel
CACTUS
Repères historiques
Date de création 1939 (sous le nom All-American Aviation)
Fiche d’identité
Hub(s) Aéroport international Charlotte-Douglas
Hubs secondaires Aéroport international de Philadelphie
Aéroport international Sky Harbor de Phoenix
Programme de fidélité Dividend Miles
Alliance Star Alliance
Taille de la flotte 258
Nombre de destinations 230
Siège social Drapeau des États-Unis Tempe, Arizona
Société mère US Airways Group, Inc.
Société sœur {{{société_sœur}}}
Filiales {{{filiales}}}
Effectif {{{nb_employés}}}
Dirigeants Doug Parker (CEO), Derek Kerr (CFO)
Site internet http://www.usairways.com/awa/content/international/fr-FR/default.aspx
Le siège de US Airways

US Airways (code AITA : US ; code OACI : AWE) est une compagnie aérienne américaine. US Airways dessert plus de 92 destinations aux États-Unis, au Mexique, aux Antilles et en Europe avec 3 400 départs par jour.

Ses quatre filiales à 100 % sont : Allegheny Airlines, Inc., Piedmont Airlines, Inc., Potomac Air et PSA Airlines, Inc.

Chronologie

  • 4 mai 2004 : US Airways rejoint le réseau Star Alliance (16e compagnie).
  • 11 mai 2004 : À peine sorti de la faillite, le 31 mars dernier, US Airways a annoncé une énorme commande de 550 avions de transport régional, dont 170 commandes fermes, réparties également entre les constructeurs canadien Bombardier CRJ et brésilien Embraer, pour un montant estimé à 4,3 milliards de dollars US.
  • 13 septembre 2004 : C'est la 7e compagnie aérienne américaine à demander la protection de la loi américaine sur les faillites. Bien que considérablement restructurée et recentrée sur les liaisons régionales intérieures, elle a accumulé de lourdes pertes. Déjà placée une première fois, il y a 3 ans, sous la protection du « chapter 11 », elle semble aujourd'hui jouer sa dernière carte avant la liquidation.
  • 25 septembre 2004 : US Airways a demandé au juge chargé de son dossier de faillite d'imposer temporairement des sacrifices salariaux à ses employés, afin d'économiser 200 millions de dollars d'ici au début 2005.
  • 4 octobre 2004 : US Airways, en faillite, annonce avoir conclu un protocole d'accord avec le syndicat représentant ses 3 200 pilotes, portant sur des réductions de salaires lui permettant d'économiser 300 millions de dollars par an. Cet accord est fondamental pour atteindre l'objectif d'un milliard de dollars d'économies annuelles que s'est fixé la compagnie.
  • 19 mai 2005, US Airways et America West Airlines ont annoncé leur fusion, sous le nom commercial d'US Airways. Leur vocation est de se transformer en une compagnie à bas coûts, comme Southwest Airlines, mais avec une taille supérieure. Les certificats d'opérabilité sont restés dans un premier temps séparés pendant une intégration qui à duré deux ou trois ans. Doug Parker, le président d'America West est devenu le chef de l'ensemble, dont le quartier-général est à Tempe, en Arizona. US Airways (et sa filiale, US Airways Express) desservait 179 aéroports tandis qu'America West en desservait 96. Le nouvel ensemble à des hubs à Charlotte, Phoenix (Arizona) et Philadelphie avec des plateformes de correspondance secondaires à Las Vegas et Pittsburgh. L'ensemble opère 361 aéronefs principaux (contre 419 auparavant), aidés par 239 jets régionaux et 57 turbopropulseurs (prévision début 2006). Les deux compagnies emploient, avant cette fusion, respectivement 30 000 et 14 000 agents de bord.
  • 15 juin 2006 : US Airways cargo a voulu renforcer ses parts du marché européen en se séparant de Lufthansa, compagnie avec laquelle un accord récent existait, et en donnant ses opérations cargo à un nouveau GSA ambitieux : " Airborne International GmbH ", basé à Francfort sous la direction de M Joao Pires Ramos, et récemment (3 avril 2006) à Roissy Charles de Gaulle sous la direction d'un dynamique directeur, Samer Sfeir. Les résultats sont déjà encourageants.
  • Juillet 2008: Un contrat européen d'assistance fret et de manutention a été signé avec AVIAPARTNER Cargo, après plus de seize ans de collaboration avec SFS / WFS (Worldwide flight services). La première signature entre SFS et U.S Airways Cargo fut le 3 février 1992. US Airways espère pouvoir économiser plus de deux millions de US$ dollars sur ses factures de manutention de fret européen en 2009. Le contrat signé en avril 2008 prendra trois mois pour sa mise en place et débutera le 1er juillet 2008 à Francfort pour l'Allemagne, le 7 juillet 2008 à Roissy Charles De Gaulle pour la France, le 11 juillet 2008 à Zaventem pour la Belgique et le 14 juillet 2008 à Schiphol pour les Pays-Bas.
  • Le 15 janvier 2009, le vol 1549 assuré par un Airbus A320 de la compagnie fait un amerrissage d'urgence, sans faire de victimes, peu après son décollage dans la rivière Hudson longeant l'aéroport de New York La Guardia.

Liens externes

Ce document provient de « US Airways ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article US Scare de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Scare quotes — is a general term for quotation marks used for purposes other than to identify a direct quotation. For example, authors might use quotation marks to highlight special terminology, to distance the writer from the material being reported, to… …   Wikipedia

  • scare into — ˈscare ˌinto [transitive] [present tense I/you/we/they scare into he/she/it scares into present participle scaring into past tense …   Useful english dictionary

  • scare — [ skar ] n. m. • 1546; lat. scarus, gr. skaros ♦ Zool. Poisson osseux des mers tropicales, aux vives couleurs, appelé couramment poisson perroquet. ● scare nom masculin (latin scarus, du grec skairein, bondir) Poisson des récifs coralliens à… …   Encyclopédie Universelle

  • scare — [sker] vt. scared, scaring [ME skerren < ON skirra, to scare, make timid < skjarr, timid, prob. < IE base * (s)ker , to jump > L scurra, buffoon] to fill with fear or terror; esp., to frighten suddenly or startle; terrify vi. to… …   English World dictionary

  • Scare — Scare, v. t. [imp. & p. p. {Scared}; p. pr. & vb. n. {Scaring}.] [OE. skerren, skeren, Icel. skirra to bar, prevent, skirrask to shun, shrink from; or fr. OE. skerre, adj., scared, Icel. skjarr; both perhaps akin to E. sheer to turn.] To… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • scare — [n] frightened state alarm, alert, fright, panic, shock, start, terror; concepts 230,410 Ant. calmness, comfort, ease scare [v] frighten someone affright, alarm, awe, chill, daunt, dismay, freeze, give a fright, give a turn*, intimidate, panic,… …   New thesaurus

  • scare-head — scareˈ head, scareˈ heading or scareˈ line noun A newspaper heading designed to raise a scare • • • Main Entry: ↑scare …   Useful english dictionary

  • scare-heading — scareˈ head, scareˈ heading or scareˈ line noun A newspaper heading designed to raise a scare • • • Main Entry: ↑scare …   Useful english dictionary

  • scare-line — scareˈ head, scareˈ heading or scareˈ line noun A newspaper heading designed to raise a scare • • • Main Entry: ↑scare …   Useful english dictionary

  • scare the pants off you — scare the pants off (you) to frighten you very much. Spiders scare the pants off me. Usage notes: also used with other verbs to emphasize an extreme reaction: Sunbathing bores the pants off me. Hugh always beats the pants off me in tennis.… …   New idioms dictionary

  • scare the pants off — (you) to frighten you very much. Spiders scare the pants off me. Usage notes: also used with other verbs to emphasize an extreme reaction: Sunbathing bores the pants off me. Hugh always beats the pants off me in tennis. Related vocabulary: scare… …   New idioms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.