Thomas Morgan


Thomas Morgan

Thomas Hunt Morgan

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morgan.
Thomas Hunt Morgan

Thomas Hunt Morgan (25 septembre 18664 décembre, 1945[1]) était un généticien américain. Il étudia la zoologie et les variations phénotypiques chez la mouche du vinaigre Drosophile. Ses contributions à la génétique sont majeures et il reçoit le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1933 pour avoir démontré que les chromosomes sont les supports physiques de l'information génétique. Son travail contribua à l'adoption de la drosophile par les scientifiques comme l'un des principaux organismes modèle en génétique (voir par exemple http://flybase.net/). Il est également lauréat de la médaille Darwin en 1924 et de la médaille Copley en 1939.

Sommaire

Biographie

Morgan est né à Lexington (Kentucky) aux USA de Charlton Hunt Morgan et Ellen Key Howard, une nièce du général confédéré John Hunt Morgan. Il reçoit son baccalauréat de l'Université du Kentucky en 1886, où il obtient son Master deux ans plus tard. Il obtient son Doctorat (PhD) à l'Université Johns Hopkins en 1891. En suivant l'exemple de William E. Castle, il commence à étudier à l'Université de Colombia l'embryogenèse de Drosophile, la mouche du vinaigre, et s'intéresse à l'hérédité. Les théories du moine Gregor Mendel sur la génétique des pois avaient été récemment redécouvertes au début du siècle et Morgan souhaitait tester ces théories chez l'animal. Il poursuit son travail sans succès pendant deux ans avant de remarquer fortuitement un mâle mutant aux yeux blancs parmi les individus sauvages aux yeux rouge-brique. Il note que la descendance d'un croisement de ce mâle aux yeux blancs avec une femelle aux yeux rouges, suggérant que le caractère "yeux blancs" est récessif par rapport au caractère yeux rouges. Morgan nomme "white" le gène gouvernant ces caractères, inaugurant ainsi une tradition des généticiens de la drosophile qui consiste à nommer les gènes d'après le phénotype de leurs allèles mutants. Morgan remarque également que parmi les descendants d'un croisement de femelles mutantes aux yeux blancs avec des mâles sauvages aux yeux rouges, seuls les mâles présentent des yeux blancs. À partir de ce résultat, il conclut que (i) des traits phénotypiques sont liés au sexe (ii) le trait "couleur de l'œil" est probablement porté par le chromosome sexuel (iii) que d'autres gènes sont probablement portés par d'autres chromosomes. Morgan et ses étudiants analysent les caractères de milliers de drosophiles et étudient leur transmission. En se basant sur la recombinaison chromosomique, il construit avec Alfred Sturtevant les premières cartes de localisation des gènes sur les chromosomes, les cartes génétiques. Morgan termine sa carrière à l'Institut de Technologie de Californie (CalTech) et meurt à Pasadena (Californie).

Il laisse derrière lui un testament considérable en génétique. Certains de ses étudiants recevront après lui le prix nobel, dont George W. Beadle, Edward B. Lewis et Hermann J. Muller. Le prix nobel Eric Kandel a écrit de Morgan, "Beaucoup des découvertes de Darwin sur l'évolution des espèces animales donnèrent d'abord une cohérence en tant que science descriptive à la biologie du XIXe siècle. Les découvertes de Morgan sur les gènes et leur localisation chromosomique contribuèrent à transformer la biologie en une science expérimentale.". L'unité de fréquence de recombinaison utilisée en cartographie génétique a été baptisée en son honneur le centiMorgan.

Bibliographie

Thomas Hunt Morgan, Embryologie et génétique, éd. Gallimard, coll. L'avenir de la science, 1936.

Voir aussi

Liens internes


Liens externes

Références

  1. (en) Fondation Nobel, Nobel Lectures, Physiology or Medicine 1922-1941, Elsevier Publishing Company, 1965 
  • Portail de la biologie cellulaire et moléculaire Portail de la biologie cellulaire et moléculaire
  • Portail de l’origine et de l’évolution du vivant Portail de l’origine et de l’évolution du vivant
Ce document provient de « Thomas Hunt Morgan ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thomas Morgan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thomas Morgan — may refer to:*Thomas Morgan (of Llantarnam) (1546–1606), confident and spy of Mary Stuart, Queen of Scots *Sir Thomas Morgan, 1st Baronet (1604–1679), general of the English Civil War *Sir Thomas Morgan, 2nd Baronet (1684–1716), Member of… …   Wikipedia

  • Thomas Morgan — ist der Name folgender Personen: Thomas Morgan (Agent) (1546–1606), Vertrauter von und Spion für die schottische Königin Mary Stuart Thomas Morgan (General) (1604–1679), englischer General und Gouverneur Thomas Hunt Morgan (1866–1945), US… …   Deutsch Wikipedia

  • Thomas Morgan (of Llantarnam) — Thomas Morgan of Llantarnam (or Bassaleg, a branch of the Morgan of Tredegar) (1546 1606), of the Welsh Morgan of Monmouthshire, was a confidant and spy for Mary Stuart, Queen of Scots, and was involved in the Babington plot to kill Elizabeth I,… …   Wikipedia

  • Thomas Morgan (judge advocate) — Thomas Morgan (20 May 1702 ndash; 12 April 1769) was a Welsh politician and lawyer of the 18th century.He was the younger son of John Morgan and his wife Martha. Thomas received the estate of Rhiwpera upon his father s death in 1720. He entered… …   Wikipedia

  • Thomas Morgan (of Rhiwpera) — Thomas Morgan (8 June 1727 – 15 May 1771) was a Welsh politician, of the family of Morgan of Tredegar. He was the eldest son of Thomas Morgan and his wife Jane Colchester.cite web | url=http://myweb.tiscali.co.uk/ruperratrust/ruperra/family2 text …   Wikipedia

  • Thomas Morgan (deist) — Thomas Morgan (d. 1743) was an English deist. [cite book last = Orr first = John title = English Deism: Its Roots and Its Fruits publisher = Eerdmans date = 1934 pages = p. 144 ff] He was the author of a large three volume work entitled The Moral …   Wikipedia

  • Thomas Morgan (of Dderw) — Thomas Morgan, JP (7 September 1664 – 16 December 1700) was a Welsh Whig politician of the 17th century.The eldest son of William Morgan and his first wife Blanche, Morgan inherited his father s estate upon the latter s death in 1680. He married… …   Wikipedia

  • Thomas Morgan (footballer) — Football player infobox playername = Thomas Morgan fullname = Thomas Morgan dateofbirth = Birth date and age|1977|3|30|mf=y countryofbirth = Ireland cityofbirth = Dublin currentclub = Kildare County | position = Midfield years = 1994 1997 1997… …   Wikipedia

  • THOMAS, Morgan (c. 1818-1903) — public benefactor was born in Wales about the year 1818 (The Advertiser, Adelaide, which had been in touch with his executors stated that he was 85 when he died in March 1903). He qualified for the medical profession and came to Adelaide in 1851 …   Dictionary of Australian Biography

  • Sir Thomas Morgan, 1st Baronet — Major General Sir Thomas Morgan, 1st Baronet (1604 – 13 April 1679) was a soldier during the English Civil War, and Commander in Chief in Scotland during the Restoration. Early career The son of a minor Welsh landowner in Monmouthshire, Morgan… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.