Rita Levi-Montalcini


Rita Levi-Montalcini
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Levi.

« Que le corps fasse ce qu'il veut. Je ne suis pas mon corps. Je suis mon esprit[1]. »

— Rita Levi Montalcini

Rita Levi-Montalcini
Image illustrative de l'article Rita Levi-Montalcini
Rita Levi-Montalcini en 2009
Naissance 22 avril 1909 (1909-04-22) (102 ans)
Turin (Italie)
Nationalité Italienne
Champs Neurologie, Biologie cellulaire
Institution Université Washington à Saint-Louis
Diplômé de Université de Turin
Renommé pour Travaux les facteurs de croissance
Distinctions Prix Nobel de physiologie ou de médecine 1986

Rita Levi-Montalcini (née le 22 avril 1909 à Turin, Piémont), chevalier grand-croix de l'OMRI, est une neurologue juive italienne, lauréate avec Stanley Cohen du Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1986.

Elle est actuellement la lauréate vivante la plus âgée et, depuis le 5 janvier 2007, la lauréate ayant vécu le plus longtemps de tous les prix Nobel.

Sommaire

Biographie

Enfance

Née à Turin d'une famille juive sépharade, avec sa sœur jumelle Paola, elle était la plus jeune des quatre enfants. Ses parents étaient Adamo Levi, ingénieur électricien et mathématicien, et Adele Montalcini, peintre de talent décrite par Levi-Montalcini comme « un être humain exquis ».

Levi-Montalcini décida d'aller à l'école de médecine après avoir vu un ami intime de la famille mourir de cancer. Elle surmonta les objections de son père (qui croyait qu'une carrière professionnelle entrerait en conflit avec les devoirs d'épouse et de mère) et s'inscrivit à l'école de médecine de Turin en 1930, étudiant avec Giuseppe Levi. Après l'obtention de son diplôme en 1936, elle a travaillé comme assistante de Levi, mais sa carrière académique fut interrompue par le Manifeste de la race de Benito Mussolini de 1938 et l'introduction subséquente de lois interdisant aux juifs des carrières académiques et professionnelles.

Vie professionnelle

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle réalise ses premières expériences sur la croissance des fibres nerveuses dans un laboratoire de fortune aménagé dans une chambre, à son domicile de Turin, et à Florence de 1943 à 1945.

En septembre 1946, Levi-Montalcini accepte une invitation de l'Université de Washington à Saint-Louis dans le Missouri, de venir travailler sous la supervision du professeur Viktor Hamburger. Alors que l'invitation initiale prévoyait un séjour d'un semestre, elle se fixera dans cette ville et y mènera sa carrière durant trente ans. C'est là qu'elle réussit, en 1952, l'exploit d'isoler le facteur de croissance nerveux, grâce à ses observations de certains tissus cancéreux qui provoquent une croissance rapide des cellules nerveuses. Elle acquiert le titre de Full Professor en 1958, et en 1962 elle établit une unité de recherche à Rome, partageant dorénavant son temps entre la capitale italienne et la ville américaine de Saint-Louis.

De 1961 à 1969, elle dirige le Centre de recherche en neurobiologie du Consiglio Nazionale delle Ricerche (Rome), et de 1969 à 1978 le Laboratoire de biologie cellulaire.

Le 16 octobre 1999, Rita Levi Montalcini a été nommée Ambassadrice de bonne volonté[2] de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Sénateur à vie

En 2001 en Italie, elle a été nommée sénatrice à vie (Senato della Repubblica) par le Président de la République Carlo Azeglio Ciampi.

Les 28 et 29 avril 2006, Levi-Montalcini, alors âgée de 97 ans, fit l'ouverture de l'assemblée du Sénat fraichement élu, auquel le président du Sénat fut élu. Elle déclara sa préférence pour le candidat de centre-gauche Franco Marini. Levi-Montalcini, qui est un membre âgé de la chambre haute, choisit de ne pas être le président temporaire à cette occasion. Elle participe activement aux discussions de la chambre haute, bien qu'occupée à des activités académiques autour du monde. À cause de son appui au gouvernement de Romano Prodi, elle fut souvent critiquée par quelques sénateurs de l'aile droite qui l'accusent de « sauver » le gouvernement quand la majorité exigée du gouvernement était à risque. Elle fut fréquemment insultée en public, et dans des blogues, depuis 2006, aussi bien par des sénateurs de centre-droite comme Francesco Storace, et de bloggeurs d'extrême-droite de son âge et d'origines juives.

Rita Levi-Montalcini est également membre honoraire de l'ONG Green Cross International et présidente honoraire de Green Cross Italie.

Le dimanche 17 janvier 2010, elle assiste à la synagogue principale de Rome, à la visite du pape Benoît XVI[3].

Ouvrages

En italien
  • Elogio dell'imperfezione : Gli elefanti Saggi, Garzanti, 1999 (rééd. revue et augmentéé).
  • Origine ed Evoluzione del nucleo accessorio del Nervo abducente nell'embrione di pollo, Cuggiani, 1942
  • Elogio dell'imperfezione, Garzanti, 1987
  • NGF : apertura di una nuova frontiera nella neurobiologia, Rome-Naples, 1989
  • Sclerosi multipla in Italia : aspetti e problemi, AISM, 1989
  • Il tuo futuro, Garzanti, 1993
  • Per i settanta anni della Enciclopedia italiana : 1925-1995, Istituto della Enciclopedia italiana, 1995
  • Senz’olio contro vento, Baldini & Castoldi, 1996
  • L’asso nella manica a brandelli, Baldini & Castoldi, 1998
  • La galassia mente, Baldini & Castoldi, 1999
  • Cantico di una vita, Raffaello Cortina Editore, 2000
  • Un universo inquieto, 2001
  • Tempo di mutamenti, 2002
  • Abbi il coraggio di conoscere, 2004
  • Tempo di azione, 2004
  • Eva era africana, 2005
  • I nuovi Magellani nell’er@ digitale, 2006
  • Tempo di revisione, 2006
  • Rita Levi-Montalcini racconta la scuola ai ragazzi, 2007
  • Cronologia di una scoperta, 2009
En français
  • Éloge de l’imperfection, Éditions Plon
  • L’atout gagnant : À un âge avancé, notre cerveau garde des capacités exceptionnelles que chacun peut utiliser, Paris, Robert Laffont, 1999, 168 p. (ISBN 978-2-221-09018-3) 

Sources et références

  • (en) Rita Levi-Montalcini, In Praise of Imperfection: My Life and Work, New York, Basic Books, 1988.
  • (en) Lisa Yount, Twentieth Century Women Scientists New York, Facts on File, 1996 (ISBN 0-8160-3173-8).
  • (de) Myriam Muhm, « Vage Hoffnung für Parkinson-Kranke - Überlegungen der Medizin-Nobelpreisträgerin Rita Levi-Montalcini », Süddeutsche Zeitung, n° 293, décembre 1986, p. 22 (article en ligne).

Annexes

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rita Levi-Montalcini de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rita Levi-Montalcini — Born 22 April 1909 ( …   Wikipedia

  • Rita levi-montalcini — Pour les articles homonymes, voir Levi. Rita Levi Montalcini …   Wikipédia en Français

  • Rita Levi Montalcini — Rita Levi Montalcini, 2007 Rita Levi Montalcini, 1965 Rita Levi Montalcini (* 22. April 1909 in Turin, I …   Deutsch Wikipedia

  • Rita Levi-Montalcini — Saltar a navegación, búsqueda Rita Levi Montalcini Archivo:Rita Levi Montalcini in 1965.jpg Levi Montalcini en 1965 Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Rita Levi-Montalcini — Rita Levi Montalcini, 2009 Rita Levi Montalcini (* 22. April 1909 in Turin, Italien) ist eine italienische Neurologin und Neurobiologin. Sie wurde 1986 gemeinsam mit Stanley Cohen mit dem Albert Lasker Award for Basic Medical Research und dem… …   Deutsch Wikipedia

  • Rita Levi-Montalcini — nació en Turín Italia en 1909 y obtuvo la liecenciatura en Medicina doctorandose en Neurocirugía. POr su ascendencia judía se vio obligada a abandonar Italia poco antes del comienzo de la II guerra mundial. Emigró a Estados Unidos en donde… …   Enciclopedia Universal

  • Medizinnobelpreis 1986: Stanley Cohen — Rita Levi-Montalcini —   Die Wissenschaftler wurden für die Entdeckung hormonähnlicher Botenstoffe ausgezeichnet, die das Wachstum von Nervenzellen und Hautgewebe fördern.    Biografien   Stanley Cohen, * New York 17. 11. 1922; 1953 59 Associate Professor in St. Louis …   Universal-Lexikon

  • Levi-Montalcini, Rita — (1909– ). An eminent neurobiologist, Rita Levi Montalcini won the Nobel Prize in Medicine in 1986 for her groundbreaking work on nerve growth factor (NGF), a protein that governs the development and differentiation of nerve cells. The Nobel… …   Historical Dictionary of modern Italy

  • LEVI-MONTALCINI, RITA — (1911– ), neurobiologist, Nobel Prize winner. Levi Montalcini was born in Italy and grew up in Turin. She earned her degree in medicine at the University of Turin where she was employed until 1939 when she was barred by the Fascists from… …   Encyclopedia of Judaism

  • Levi-Montalcini — Rita …   Scientists


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.