Termonde


Termonde
Drapeau communal Termonde

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique
Termonde

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative
Termonde
Armoiries de la commune
DendermondeLocatie.png
Géographie
Pays Drapeau de Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau : Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Orientale
Arrondissement Termonde
Coordonnées 51° 01′ 00″ N 4° 05′ 00″ E / 51.016666666667, 4.083333333333351° 01′ 00″ Nord
       4° 05′ 00″ Est
/ 51.016666666667, 4.0833333333333
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
55,67 km² (2005)
52,75 %
5,64 %
36,60 %
5,01 %
Données sociologiques
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
43 618 (1er janvier 2008)
48,94 %
51,06 %
784 hab./km²
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2008)
18,86 %
63,09 %
18,05 %
Étrangers 2,06 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 5,36 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 14 656 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Piet Buyse CD&V
Majorité CD&V, SP.A
Sièges
CD&V
SP.A
Vlaams Belang
open VLD
Plus
35
13
8
7
5
2
Sections de commune
Section Code postal
Termonde
Appels
Baesrode
Grembergen
Mespelare
Audeghem
Schoonaarde
Saint-Gilles-lez-Termonde
9200
9200
9200
9200
9200
9200
9200
9200
Autres informations
Gentilé Termondois
Zone téléphonique 052
Code INS 42006
Site officiel www.dendermonde.be

Termonde (en néerlandais Dendermonde) est une ville néerlandophone de Belgique dans le Denderstreek située en Région flamande, chef-lieu d'arrondissement dans la province de Flandre-Orientale.
En 2008, elle comptait 43 342 habitants.

Ancienne église abbatiale.

La ville se situe au confluent de l'Escaut et de la Dendre d'où son nom en néerlandais Dendermonde qui signifie embouchure de la Dendre. Elle est située au centre du triangle Bruxelles - Anvers - Gand (la zone la plus densément peuplée de Belgique), et est le centre d'une conurbation (avec les communes de Buggenhout, Hamme, Lebbeke, Lokeren, Waasmunster et Zele) comptant environ 170.000 habitants.

Piet Buysse (CD&V) est le bourgmestre de Termonde depuis 2007.

Sommaire

Histoire

La seigneurie de Termonde a été acquise au XIe siècle, peut-être à la suite d'un mariage, par la famille gantoise qui exerçait l'avouerie de Saint-Bavon[1].

Reingot de Termonde, fils de Reingot le Chauve de Gand, mourut le 3 octobre 1106. On suppose qu'il laissa une fille qui fut mariée à Daniel, petit-fils de Baudouin Ier d'Alost. Tout comme son cousin Iwan, seigneur d'Alost, Daniel joua un grand rôle dans les événements qui assurèrent à Thierry d'Alsace l'héritage de la Flandre[2].

C'est probablement Thierry d'Alsace ou peut-être avant lui Charles le Bon qui accepta l'inféodation de Termonde en y ajoutant certaines terres de son propre domaine. La seigneurie devint donc un fief flamand[2].

La famille de Reingot s'est maintenue en possession pendant le XIIe siècle et la première moitié du XIIIe. Daniel eut pour successeur Gautier Ier, Gautier II, Mathilde, fille de Gautier II, qui épousa Guillaume II, seigneur de Béthune ; enfin, Robert, leur fils, qui mourut en 1248[3].

Mathilde, fille de Robert, épousa, probablement en 1245, Gui de Dampierre, et, comme elle n'avait qu'une sœur, Élisabeth, qui obtint une autre part de l'héritage, Termonde passa au comte en même temps que Béthune[3].

Par ce mariage, Gui s'était substitué aux seigneurs de cette terre et se trouvait propriétaire d'un alleu qui n'avait, dans sa partie essentielle, jamais été relevé de la puissance impériale[3].

Gui de Dampierre remit Termonde en apanage à son fils Robert et celui-ci le transmit, avec Richebourg, à son frère Guillaume (1286). Guillaume soutint que Termonde étant un alleu, il n'en devait point l'hommage à Robert ; le débat n'était pas terminé quand Guillaume mourut, mais son fils Guillaume (II de Termonde) fut amené à reconnaître, en 1313, que son grand-père Gui n'avait pas entendu se dessaisir du domaine direct de la seigneurie et que, par conséquent, son père Guillaume n'avait pu le recevoir de Robert qu'à titre de fief flamand[4].

Des trois fils de Guillaume, Gui obtint la seigneurie de Richebourg, Guillaume II mourut sans postérité, avant 1321, et Jean, héritier de Termonde, fut tué en 1325, lors de l'incendie de Courtrai. Il laissa pour lui succéder sa fille Marie, épouse d'Enguerrand d'Amboise. Philippe VI, à l'occasion du mariage de Louis de Male avec Marguerite de Brabant, promit de s'employer pour obtenir d'eux la rétrocession de Termonde. C'est ce qui se réalisa en 1355, le 3 juillet[5].

Marguerite de Male et les ducs de Bourgogne, ses descendants, conservèrent Termonde comme un alleu rattaché à la Flandre[5].

Patrimoine

Le reliquaire de Notre-Dame de Termonde, chef d'œuvre d'orfèvrerie du XIIIe siècle (vers 1220-1230), est fait d'argent doré, de nielle et pierres précieuses (rubis et saphirs).
  • L'hôtel de ville et son beffroi (ancienne Halle aux draps).
  • Le béguinage Saint-Alexius. On accède au béguinage par un pont qui enjambe la Dendre. Ses 61 maisons du XVIIe siècle s'ordonnent autour d'un jardin et d'une chapelle. Un musée expose du mobilier et des objets d'époque.
Eglise de St-Gillis-Binnen


Anciennes communes rattachées à Termonde

Les anciennes communes de Appels et Saint-Gilles-lez-Termonde ont fusionné avec Termonde en 1971. Baesrode, Grembergen, Mespelare, Audeghem et Schoonaarde ont fusionné en 1977.

# Nom Superficie
(km²)
Population
01/01/2008
I Termonde 8,20 9.207
II Appels 3,87 2.648
III Baesrode 8,23 5.964
IV Grembergen 9,92 6.273
V Mespelare 1,98 516
VI Audeghem 7,25 3.967
VII Schoonaarde 5,64 2.136
VIII Saint-Gilles-lez-Termonde 10,59 12.914
Source : Ville de Termonde

Tuerie de Termonde

Le 23 janvier 2009, un jeune Flamand, Kim De Gelder de Sinaai, a attaqué une crèche du centre-ville, tuant deux bébés de moins d'un an et une puéricultrice de 54 ans, et blessant une dizaine d'autres enfants, avec un couteau.

Personnalités nées à Termonde

Folklore

Termonde est le cadre d'un grand cortège carnavalesque le dimanche 42 jours avant Pâques. Musique : principalement du folk. Tous les dix ans a lieu l'ommegang, reconnue par l'Unesco comme patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Notes

  1. Léon Vanderkindere, La Formation territoriale des principautés belges au Moyen Âge, vol. I, Bruxelles, H. Lamertin, 1902 (réimpr. 1981) [lire en ligne], p. 228 
  2. a et b Léon Vanderkindere, op. cit., p. 229.
  3. a, b et c Léon Vanderkindere, op. cit., p. 231.
  4. Léon Vanderkindere, op. cit., p. 231-232, 254.
  5. a et b Léon Vanderkindere, op. cit., p. 254.

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Termonde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Termonde — Termonde, Stadt, so v.w. Dendermonde …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Termonde — Termonde, belg. Stadt, s. Dendermonde …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Termonde — Termonde, belg. Stadt, s. Dendermonde …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Termonde —   [tɛr mɔ̃d], Stadt in Belgien, Dendermonde.   …   Universal-Lexikon

  • Termonde — Dendermonde …   Deutsch Wikipedia

  • Termonde — geographical name see Dendermonde …   New Collegiate Dictionary

  • Arrondissement Administratif De Termonde —   Arrondissement de Termonde …   Wikipédia en Français

  • Arrondissement administratif de termonde —   Arrondissement de Termonde …   Wikipédia en Français

  • Arrondissement administratif de Termonde — 51° 03′ N 4° 03′ E / 51.05, 4.05 …   Wikipédia en Français

  • Saint-Gilles-lez-Termonde — Sint Gillis bij Dendermonde Pour les articles homonymes, voir Saint Gilles.   Sint Gillis bij Dendermonde …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.