Stade Karaiskaki


Stade Karaiskaki

Stade Karaiskaki

Le stade Karaïskaki (en grec : Γήπεδο Γεώργιος Καραϊσκάκης) est un stade grec situé à Neo Faliro dans le secteur du Pirée.

Conçu à l'origine pour servir de piste vélodrome lors des premiers Jeux olympiques de l'époque moderne en 1896, il est riche d'une longue histoire. Sa capacité actuelle est de 33 296 places. Son nom rappelle le héros de la guerre d'indépendance Yeóryios Karaïskákis tué au combat dans les environs.

C'est le stade habituel du club de football de l'Olympiakos Le Pirée. En 1981, 21 de ses supporters y sont morts écrasés suite à un mouvement de foule dans l'escalier de la Porte 7 (θύρα 7) restée fermée par erreur. Cette tragédie est commémorée chaque année, et les supporters y font très souvent allusion. Divers aménagements dans le stade rappellent cet incident.

L'enceinte a été entièrement rebâtie à l'occasion des Jeux olympiques et a accueilli à cette occasion des matches du premier tour, les quarts de finale, les demi-finales et la finale du tournoi olympique de football féminin.

Liens externes

  • Portail des Jeux olympiques Portail des Jeux olympiques
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la Grèce Portail de la Grèce
  • Portail du football Portail du football
Ce document provient de « Stade Karaiskaki ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stade Karaiskaki de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.