Stade Felix-Bollaert


Stade Felix-Bollaert

Stade Félix-Bollaert

Stade Félix-Bollaert
Stade Felix-Bollaert.jpg
Adresse Avenue Alfred-Maës
62 300 Lens
Début construction 1932
Ouverture 1934
Extension Possibilité en 2010
Propriétaire Ville de Lens
Surface Herbe
Clubs résidents Racing Club de Lens
Capacité 39 000 (1977) • 51 098 (1984) • 41 649 (1997) • 41 233 (2004) • 41 229 (2008)
Tribunes Officielle :
Max Lepagnot (7 980 places)
Latérales :
Tony Marek - Xercès Louis (8 494 places)
Populaire ouest :
Henri Trannin (12 178 places)
Populaire est :
Élie Delacourt (12 577 places)
Affluence record 48 912 spectateurs,
Lens - Marseille (15 février 1992)
Dimensions 105m × 68m

Le stade Félix-Bollaert (pron. /bolaʁt/) est le principal stade de football de Lens (Pas-de-Calais), où se déroule les matches de l'équipe de football du Racing Club de Lens. En 2008, le stade peut accueillir 41 229 spectateurs.

Il doit son nom au directeur commercial de la Compagnie des mines de Lens qui, soucieux de favoriser le développement des clubs sportifs, en décida la construction en 1931.

Sommaire

Histoire

Dans les années 1930, la puissante compagnie des mines de Lens veut doter le club de football d'un stade conforme à ses ambitions, en exploitant des terrains en friche entre deux fosses. Il sera inauguré en 1934, et prendra le nom de Félix Bollaert à la mort de celui-ci, en 1936. En 1937, le RC Lens accède pour la première fois de son histoire à l'élite du football français. Ce stade de forme ovale, construit et entretenu par des mineurs, et animé par eux les jours de match, fait déjà la fierté de la ville et acquiert une belle réputation. En 1954, l'éclairage permet de disputer des matches en nocturne. Mais en même temps que les mines, le club et le stade sont en déclin lors des années 1960. La mairie qui a pris en main la destinée du club hérite également du stade, qui montre des signes de vétusté.

À la fin des années 1970 et au début des années 1980, Bollaert change totalement de visage pour devenir un stade carré, l'un des plus modernes en France. Lens accueille en effet la Coupe UEFA pour la première fois en 1977, et deux rencontres du Championnat d'Europe des nations en 1984. Le stade atteint alors sa capacité maximale, soit 51 098 places. Le 15 février 1992, le record de spectateurs pour un match de Division 1 est battu, avec 48 912 personnes venues voir Lens - Marseille.

Quand Lens doit accueillir six matches de la Coupe du monde de football de 1998 (dont un de l'équipe de France), de nouveaux travaux sont lancés. Les installations du stade se modernisent encore (vestiaires, sécurité, équipements en télécommunications, loges ...). Conformément aux nouvelles normes de sécurité, Bollaert perd sa dernière tribune debout, la Marek. Le nombre de places se réduit à 41 649, puis à 41 233 en 2004.

Le terrain a par ailleurs été agrandi pour accueillir la Coupe du monde de rugby de 1999 (match de barrage entre l'Argentine et l'Irlande). Il a accueilli également trois matches de celle de 2007, dont un de l'Angleterre et un autre de l'Afrique du Sud.

Le prix des places et des abonnements se situe dans les plus bas de France, en particulier pour les tribunes populaires, souhait de Gervais Martel, président du club. En août 2007, les grilles du stade sont abaissées à 120 cm, ce qui augmente la visibilité mais surtout rapproche le public des joueurs. En 2008, sa capacité baisse de 4 places, et atteint désormais le chiffre de 41 229.

Le 9 juin 2009, Bollaert accueille son premier concert géant, avec la venue de Johnny Hallyday pour son Tour 66.

Aspect

L’architecture

Bollaert est disposé « à l'anglaise » avec quatre tribunes séparées, dédiées respectivement à :

  • Henri Trannin, gardien de but au club à 18 ans, directeur sportif du RCL de 1952 à 1956, décédé en juillet 1974 ; cette tribune fut inaugurée le 4 décembre 1976 ;
  • Tony Marek, ancien joueur et entraîneur du Racing et Xercès Louis, international dans les années cinquante ;
  • Élie Delacourt, ancien président des supporters ;
  • Max Lepagnot, ancien dirigeant et président du district d'Artois.

Le stade porte à la fois les marques de son histoire, et de la rénovation entreprise à l'occasion de la Coupe du monde de football. Toutes les places sont assises, mais les supporteurs les occupent pourtant debout dans la partie centrale de la Marek. La Marek, tribune latérale populaire, considérée comme le cœur du « kop » lensois, est d'ailleurs l'une des particularités de ce stade. Dans de nombreux stades, les supporteurs les plus fervents se placent derrière les buts. Enfin, les supporters lensois reçoivent régulièrement le titre honorifique de « meilleur public de France ».

Le bail emphytéotique

En 2002, la ville de Lens, propriétaire des lieux, a concédé un bail emphytéotique de 50 ans au club de Lens. C'est donc lui qui gère et entretient le stade à sa guise. Seuls les travaux les plus importants restent à la charge de la municipalité lensoise. Pour la saison 2004-2005, le club a ainsi décidé de construire une tour de bureaux et un PC sécurité entre les tribunes Lepagnot et Trannin, afin de libérer le bas de la tribune Lepagnot et y aménager des loges supplémentaires, abaissant la capacité du stade pour accroître les recettes.

Le club a créé une filiale, Bollaert Développement, pour sous-louer le stade, capable d'accueillir tout type d'événement.

Projet d’agrandissement

Le stade prévoit de nouveaux aménagements en vue de l'ouverture du Louvre-Lens. Les tribunes Delacourt, Lepagnot et Trannin devraient être aménagées, et la tribune Marek-Xercès devrait être entièrement reconstruite, pour être portée à une capacité de 17 000 places assises. La Marek (qui accueille le kop sang et or) devrait passer en configuration "debout" en championnat et "assise" dans les autres compétitions, conformément aux normes européennes en vigueur. La capacité totale du stade devrait donc passer la barre des 50 000 places assises. On parle également d'un projet de parking souterrain de 2 000 places, ainsi que d'un hôtel et d'un restaurent situés aux angles des tribunes Marek-Trannin et Trannin-Lepagnot. Les travaux sont évalués par Pierre Ferret, architecte, à 78 millions d'euros hors-taxes, et devraient prendre fin en 2011. Un projet de toit amovible à également été évoqué.

Le stade Félix-Bollaert pourrait également changer de nom en adoptant le naming, pratique qui consiste à louer le nom du stade à un sponsor comme en Angleterre ou en Allemagne.

Pierre Ferret, architecte et déja demandé pour le Grand stade Lille Métropole, a été choisi en décembre 2007 par le RC Lens pour la réfection du Stade Bollaert.

Affluences moyennes

Source : Les affluences au stade Bollaert sur SiteRCL.com

Accès

Bénéficiant du large réseau autoroutier desservant la région Nord-Pas-de-Calais, Lens est accessible depuis Paris, Amiens, Lille ou Calais. À chaque entrée de la ville, sur l'A21, la direction du stade est indiquée, ce qui facilite grandement son accession.

L'Aéroport de Lille - Lesquin se situe à une trentaine de kilomètres du stade. Celui de Roissy-Charles-de-Gaulle est quant à lui éloigné de 170 kilomètres, via l'autoroute A1.

Desservie par la ligne Paris-Dunkerque, la gare de Lens, est située à cinq minutes du stade Bollaert. Sa prochaine implantation à proximité du futur musée du Louvre-Lens ne fera que réduire cette distance, grâce au tramway de Lens.

Polémiques

  • En juillet 2006, Bollaert Développement loue le stade aux Témoins de Jéhovah, qui prévoient d'y tenir un rassemblement régional. Le maire de Lens, Guy Delcourt déplore publiquement que cette assemblée annuelle, qui s'était tenue à Douai les six années précédentes, revienne dans sa ville comme dans les années 1990, tout en reconnaissant qu'il n'a aucun fondement juridique pour l'interdire. Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy rappelle que l'association louant le stade est légalement reconnue, et que sa liberté de réunion ne peut être remise en cause. Le rassemblement se déroule normalement, du 21 au 23 juillet.
  • Le 20 février 2007, lors d'une rencontre de Ligue des Champions entre Lille et Manchester United, des incidents opposent la police française et les spectateurs anglais, massés dans une tribune visiteurs visiblement bondée. Une spectatrice aura une jambe cassée dans un mouvement de foule. Les spectateurs accuseront la police de brutalités excessives (coups de matraque, gaz lacrymogènes), estimant la sécurité du stade très insuffisante. Ils seront soutenus par le ministre britannique des Sports, Richard Casborn. Le club de Lille et la police française rejetteront la faute sur des spectateurs selon eux entrés dans le stade en fraude, grâce à des billets contrefaits. L'UEFA tiendra Lille pour le principal responsable, lui infligeant le 22 mars une amende près de sept fois supérieure à celle de Manchester.

Liens externes


  • Portail du football Portail du football
  • Portail du Nord-Pas-de-Calais Portail du Nord-Pas-de-Calais

50° 25′ 58″ N 2° 48′ 54″ E / 50.43278, 2.815

Ce document provient de « Stade F%C3%A9lix-Bollaert ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stade Felix-Bollaert de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stade Félix-Bollaert — Tribunes du stade Félix Bollaert vides, vues de la pelouse. Généralités Surnom Bollaert Adresse Avenue Alfred Maës, 62 3 …   Wikipédia en Français

  • Stade Félix Bollaert — Adresse Avenue Alfred Maës 62 300 Lens Début construction 1932 Ouverture …   Wikipédia en Français

  • Stade félix-bollaert — Adresse Avenue Alfred Maës 62 300 Lens Début construction 1932 Ouverture …   Wikipédia en Français

  • Stade Félix Bollaert — Localización Lens …   Wikipedia Español

  • Stade Félix-Bollaert — Daten Ort Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Stade Félix Bollaert — Daten Ort France …   Deutsch Wikipedia

  • Stade Félix-Bollaert — is a football stadium in Lens, France, that was built in 1932. It is the home of RC Lens. The stadium s capacity is 41,233 (larger than Lens current population of roughly 37,000). It takes its name from a commercial director of a local mining… …   Wikipedia

  • Félix Bollaert — Nom de naissance Félix Flavien André Bollaert Naissance 13 aôut 1855 Lille Décès 26 décembre 1936 (à 81 ans) Paris Nationalité  Fran …   Wikipédia en Français

  • Felix Bollaert — Félix Bollaert Félix Flavien André Bollaert (1855 1936) était un directeur de la compagnie des mines de Lens. Arrivé à Lens en 1856, il est le fils d un riche président du Conseil d administration des mines, Édouard Bollaert (1813 1876) qui avait …   Wikipédia en Français

  • Stade Bollaert — Stade Félix Bollaert Stade Félix Bollaert Adresse Avenue Alfred Maës 62 300 Lens Début construction 1932 Ouverture …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.