Snaga

Snaga

Liste des Orques de la Terre du Milieu

Voici une liste des Orques apparaissant dans l'œuvre fictionnelle de J. R. R. Tolkien ou dans ses adaptations sur d'autres supports.

Sommaire

Premier Âge

Le Silmarillion ne donne aucun nom d'Orque, mais divers individus de cette race sont mentionnés dans d'autres textes de Tolkien portant sur le Premier Âge. Dans La Chute de Gondolin, écrit vers 1916-1917, plusieurs de leurs chefs sont nommés : Balcmeg, dont le nom signifie « cœur de malheur », Lug et Othrod, tués par Tuor, et Orcobal, « leur principal champion », vaincu par Ecthelion[1]. La réécriture du Lai de Leithian, datant de 1949-1950, mentionne un Gorgol le Boucher, inconnu par ailleurs, tué par Beren Erchamion durant ses années de hors-la-loi en Dorthonion[2].

L'Orque le plus mentionné du Premier Âge est le capitaine Boldog. Il apparaît dans le chant VII du Lai de Leithian, où il est dit avoir été envoyé par Morgoth pour attaquer Doriath et lui ramener Lúthien, mais il périt lors de cette incursion, tué par le roi Thingol lui-même[3]. Il réapparaît dans le même rôle dans la Quenta Noldorinwa de 1930[4], puis disparaît des textes de Tolkien pendant plus de trente ans. Sa dernière mention se fait dans le cadre d'un essai sur l'origine des Orques, et Tolkien y émet l'hypothèse que le nom de Boldog ait en fait été un titre attribué au Orques les plus puissants, qui étaient à l'origine des Maiar[5].

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Troisième Âge

Azog

Azog, père de Bolg, est le chef des Orques de la Moria.

En 2790 T.A., il tue Thrór et lui grave son nom sur le front ; c'est ce meurtre qui déclenche la guerre des Nains et des Orques dans les Monts Brumeux. Les Nains pourchassent leurs adversaires de Gundabad jusqu'à la Moria, où Azog dirige les principales troupes des Orques dans la bataille d'Azanulbizar. Il parvient à tuer Náin, mais la bataille tourne à son désavantage. Il tente de fuir, mais le jeune Dáin Pied-d'Acier le rattrape et le décapite (2799 T.A.).

Bolg

Bolg est le fils d'Azog. Il mène les gobelins de Gundabad à la bataille des Cinq Armées, en 2941 T.A. Lui et sa garde personnelle parviennent à blesser mortellement Thorin, mais il est ensuite écrasé par Beorn.

Golfimbul

Golfimbul est un chef orque des Monts Brumeux. Il lance une attaque sur la Comté en 2747 T.A., mais est vaincu et tué par Bandobras Touque à la bataille des Champs Verts.

Grishnákh

Grishnákh est un Orque au service de Sauron, décrit comme « une créature de courte taille et de forte carrure, aux jambes torses et aux longs bras qui tombaient presque jusqu'à terre[6] »

Lors de la Guerre de l'Anneau, il est le capitaine d’une patrouille d'une cinquantaine d’Orques du Mordor dont la mission consiste à intercepter la Communauté de l'Anneau et à récupérer l’Anneau Unique pour leur maître. Il rejoignent une compagnie d'Uruk-hai de Saroumane et d'autres Orques de la Moria en Rohan. Après l'attaque de la Communauté à Amon Hen sur les bords de l’Anduin, au cours de laquelle Boromir est tué, ils parviennent à capturer Merry et Pippin.

La tension monte rapidement entre Grishnákh et Uglúk, le chef des Uruk-hai de Saroumane, dont les vues sont diamétralement opposées quant à ce qui doit être fait des deux hobbits. Grishnákh est au courant de la raison pour laquelle Sauron recherche des hobbits, et Merry et Pippin en profitent pour le tromper. Il les emporte à l'écart du camp pour les fouiller, mais est tué par un cavalier du Rohan.

Count Grishnackh est également un pseudonyme pris par Varg Vikernes, membre du groupe de black metal Burzum.

Lurtz

Statue à l'image de Lurtz, tel qu'il apparait dans l'adaptation cinématographique de Peter Jackson.

Lurtz n'apparaît que dans les films de Peter Jackson ; son nom n'est pas attesté dans l'œuvre de Tolkien. Il est interprété par l'acteur néo-zélandais Lawrence Makoare.

C'est le premier Uruk de Saroumane à être multiplié, et il est à la tête des Orques envoyés contre la Communauté de l'Anneau à Amon Hen. Il tue Boromir, puis est tué à son tour par Aragorn. Dans le livre, c'est Uglúk qui mène les Uruk-hai qui s'en prennent à la Communauté de l'Anneau, et Boromir est tué par un ou des Orques anonymes (il est décrit comme étant « mort transpercé par de nombreuses flèches »).

Lurtz est également un des « héros » de l'Isengard dans le jeu PC Le Seigneur des Anneaux : la Bataille pour la Terre du milieu.

Shagrat

Shagrat est un Orque du Mordor qui commande une troupe stationnée dans la tour de Cirith Ungol.

C'est lui qui a volé la chemise de mithril de Frodon Sacquet. Sa troupe connaît un violent conflit avec celle d'un autre capitaine, Gorbag. Shagrat finit par tuer ce dernier, et il s'échappe pour apporter les effets de Frodon à la Bouche de Sauron.

Dans son film, Peter Jackson a fait de Shagrat un Uruk qui méprise les Orques, mais est obligé de vivre avec eux dans la tour de Cirith Ungol, afin d'accentuer la différence entre les Uruks et les autres Orques.

Le chanteur du groupe de black metal Dimmu Borgir tire son nom ("Shagrath") de ce personnage.

Snaga

Snaga n'est pas un Orque particulier : c'est le nom donné aux Orques moindres par les Uruks. Deux Orques sont appelés ainsi dans Le Seigneur des anneaux : le premier provient de l'Isengard et suit Uglúk ; le second est un orque du Mordor en poste à Cirith Ungol.

Uglúk

Ugluk est un Uruk au service de Saroumane. Son nom a été improprement francisé en Ouglouk dans la traduction du Seigneur des anneaux.

Il est le chef de l'expédition d'Uruk-hai qui vise à récupérer les Hobbits, détenteurs de l'Anneau. Les Uruks enlèvent Merry et Pippin, croyant que l'un d'entre eux est le porteur de l'Anneau, et prennent le chemin de l'Isengard pour les mener devant Saroumane. Mais Uglúk n'atteint jamais Orthanc : il est tué à la lisière de la forêt de Fangorn par l'éored d'Éomer.

Dans l'adaptation de Peter Jackson, il n'est que le second de Lurtz, qu'il remplace à sa mort. Il dirige les Uruk-hai en route vers l'Isengard, mais est bientôt rejoint par les Orques de Mordor et de la Moria. Près de la forêt de Fangorn, tandis que Grishnakh suggère de manger les Hobbits, Uglúk déclare qu'ils ne sont pas à manger. Un Snaga sortant son couteau, l'Uruk le décapite. Les Uruks commencent alors à décimer les Orques, puis tous (Orques et Uruk-hai) sont exterminés peu de temps après par les Rohirrim.

Références

  1. J. R. R. Tolkien (éd. Christopher Tolkien, trad. Adam Tolkien), Le Second Livre des Contes perdus, Pocket, 2001 (ISBN 2-266-09549-8), p. 243-244 & 432
  2. J. R. R. Tolkien (éd. Christopher Tolkien, trad. Daniel Lauzon & Elen Riot), Les Lais du Beleriand, Christian Bourgois, 2006 (ISBN 2-267-01821-7), p. 344
  3. Les Lais du Beleriand, p. 310-313
  4. J. R. R. Tolkien (éd. Christopher Tolkien, trad. Daniel Lauzon), La Formation de la Terre du Milieu, Christian Bourgois, 2007 (ISBN 978-2-267-01921-6), p. 113
  5. J. R. R. Tolkien, Morgoth's Ring, HarperCollins, 2002 (ISBN 0-261-10300-8), p. 418
  6. Le Seigneur des Anneaux, Les Deux Tours, livre III, chapitre III
  • Portail de la Terre du Milieu Portail de la Terre du Milieu
Ce document provient de « Liste des Orques de la Terre du Milieu#Snaga ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Snaga de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Snaga — (* 1978; auch Pretty Snaga, bürgerlich Timm Zumbrägel) ist ein deutscher Battle Rap Hip Hop Musiker aus Gladbeck (Ruhrgebiet). Inhaltsverzeichnis 1 Leben 1.1 Timaxx Entertainment GbR 2 Diskografie …   Deutsch Wikipedia

  • snaga — snága ž <D L snázi, G mn ā> DEFINICIJA 1. opće dobro stanje koje daje punu mogućnost obavljanja fizičkog i duševnog rada [biti u (najboljoj, punoj) snazi biti zdrav i jak, biti u dobroj kondiciji]; jačina, opr. slabost 2. pren. a. pol. razg …   Hrvatski jezični portal

  • snagă — SNÁGĂ s.f. (Banat, Olt.) Putere, forţă. (din sb., bg. snaga) Trimis de tavi, 30.05.2004. Sursa: DER  SNÁGĂ s. v. dinamism, energie, forţă, impetuozitate, nărav, putere, robusteţe, tărie, vigoare, vitalitate, vlagă. Trimis de siveco, 13.09.2007.… …   Dicționar Român

  • snaga — snagà sf. (4) Š, NdŽ naga: Snãgos, kai perskelta – karvės ar kiaulės Dbč. Mūsų margoj apslaužė snagàs Vrn. Davė pasogėlio treigę telyčaitę, be ragų, be snagų ir be uodegaitės (d.) Vrn …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • snága — e ž (á) stanje brez umazanije, prahu: navajati, paziti na snago; ima smisel za red in snago; telesna snaga; snaga stanovanja ∙ ekspr. kuhinja se kar blešči od snage je zelo snažna …   Slovar slovenskega knjižnega jezika

  • snaga — piippu Se goisas täyttä häkää, mut snaga sil oli suussa …   Suomen slangisanakirjaa

  • snága — sná|ga ž 〈D L snázi, G mn ā〉 1. {{001f}}opće dobro stanje koje daje punu mogućnost obavljanja fizičkog i duševnog rada; jačina [biti u (najboljoj, punoj) ∼zi biti zdrav i jak, biti u dobroj kondiciji], opr. slabost 2. {{001f}}pren. a. {{001f}}pol …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • snaga — [maybe akin to Gre nasso, stamp] : cloak …   Gothic dictionary with etymologies

  • Snaga —    A name for lesser Orcs.    A contemptuous term for the lesser Orcs of Mordor and Isengard, used especially among the larger and stronger Uruk hai. It comes from a word in the Black Speech meaning slave …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Snaga & Pillath — Snaga Pillath Pillath Gründung 2005 Genre Deutscher Hip Hop Gründungsmitglieder Rap Pretty Snaga (Timm Zumbrägel) …   Deutsch Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»