San Gimignano


San Gimignano
San Gimignano
Image illustrative de l'article San Gimignano
Vue des tours de San Gimignano
Administration
Pays Drapeau d'Italie Italie
Région Flag of Tuscany.svg Toscane 
Province Sienne  
Code ISTAT 052028
Code postal 53037
Préfixe tel. 0577
Maire Marco Lisi (2004)
Site web www.comune.sangimignano.si.it/
Culture et démographie
Population 7 806 hab. (31-12-2010[1])
Densité 57 hab./km²
Gentilé sangimignanesi
Saint patron San Gemignano
Fête patronale 31 janvier
Géographie
Coordonnées 43° 28′ 00″ N 11° 03′ 00″ E / 43.46667, 11.0500043° 28′ 00″ Nord
       11° 03′ 00″ Est
/ 43.46667, 11.05000
  
Altitude 324 m
Superficie 138 km²
Code cadastral H875
Voir la carte administrative
San Gimignano
Voir la carte topographique
San Gimignano

San Gimignano est une commune de la Province de Sienne en Toscane (Italie).

Sommaire

Géographie

San Gimignano est une des villes les plus pittoresques et suggestives de la Toscane.
Elle s'étend, toute embrassée dans sa double enceinte de murailles et parsemée de hautes tours, dans la mer d'oliviers qui recouvrent une colline dominant le Valdelsa.
Elle figure dans la liste du patrimoine mondial en Europe de l'UNESCO.

Histoire

San Gimignano, d'origine très ancienne, a reçu son nom de l'évêque de Modène qui a vécu pendant le IVe siècle.

La ville conserve presque intactes ses caractéristiques architectoniques des XIIIe et XIVe siècles.

Ancien siège d’un petit village étrusque de la période hellénistique, San Gimignano commence son histoire aux alentours du Xe siècle où elle prend le nom du saint évêque de Modène, saint Gimignano, qui aurait sauvé le bourg des hordes barbares. San Gimignano connaît un grand développement durant le Moyen Âge grâce à la Via Francigena qui la traverse. Y fleurissent nombre d'œuvres d’art qui décorent les églises et les couvents.

En 1199, San Gimignano devient une commune libre, avec son premier podestat après avoir rompu son asservissement aux évêques de Volterra. Elle prend alors le nom de San Gimignano delle belle Torri avec ses 75 maisons-tours mais elle souffre de luttes intestines qui la divisent en deux factions : celle des Ardinghelli (guelfes) et celle des Salvucci (gibelins). Le 8 mai 1300, elle héberge Dante Alighieri, ambassadeur de la ligue guelfe en Toscane.

La terrible peste de 1348 et le dépeuplement qui s'ensuit, jettent San Gimignano dans une crise grave et la petite ville doit se soumettre à Florence en 1353.

Elle subit ensuite autant les influences artistiques florentines, siennoises que pisanes.

Économie

La ville est aujourd'hui un centre de fabrication de meubles et surtout célèbre par son vin le Vernaccia di San Gimignano (1re DOCG dénomination d'origine contrôlée italienne décernée en mars 1966).

Le tourisme est très actif dans ce fleuron de la Toscane, ville médiévale ceinte de murailles (borgo) réputée par ses tours.

Culture

Personnalités nées à San Gimignano

  • Giovanni Antonio Dosio, architecte et sculpteur (San Gimignano 1533 - Rome vers 1609)
  • Filippo Buonaccorsi (en latin Philippus Callimachus Experiens), humaniste italien réfugié en Pologne, historien et écrivain de langue latine, conseiller politique et diplomate (San Gimignano 1437 - Cracovie 1496)

Monuments

Panorama depuis la tour du Palazzo del Popolo
Place de la Cisterna
Piazza del Duomo et la Collégiale
Tour

La ville est close de remparts et reste d'une architecture médiévale :

Les monuments les plus intéressants de la ville sont le Dôme, l'hôtel de ville (le palais du peuple) et l'église Sant'Agostino.

Les tours au nombre de 75, passent à 25 la fin de l'an 1500 et aujourd'hui, 13 demeurent intactes.

  • Sur la Piazza della Cisterna, place triangulaire avec son puits du XIIIe siècle qui lui donne son nom :
    • la Casa Salvestrini du XIIIe siècle,
    • le Palazzo Tortoli-Treccani, de 1300,
    • le Palazzo dei Cortesi avec une tour imposante,
    • le Palazzo Ardinghelli, avec ses deux tours (l'une tronquée) encadrant le bâtiment central.
Article détaillé : Collégiale de San Gimignano.
  • L'église Sant'Agostino (1298) romano-gothique :
    • La chapelle San Bartolo et son autel en marbre de Benedetto da Maiano (1494)
    • Le chœur et son grand retable du Couronnement de la Vierge de Piero del Pollaiolo ; les fresques de Benozzo Gozzoli sur la vie de Sant'Agostino.
  • Les maisons-tours :
    • Torre Rognosa, 52 m
    • Torre Grossa, 54 m
    • Torri dei Salvucci, tours jumelles de 51 m
    • Torri degli Ardinghelli
    • Torre dei Becci
    • Torre Chigi (1280)
    • Torre dei Cugnanesi
    • Torre del Diavolo
    • Torre di palazzo Pellari

La ville est inscrite au patrimoine de l'humanité de l’UNESCO depuis 1990.

Complexe muséal

  • Spedale di Santa Fina
    • La Spezieria di Santa Fina,
    • le Museo archeologico,
    • la Galleria d'arte
  • Le musée SanGimignano1300[3] : Situé au cœur de la ville, le musée propose une imposante reproduction en céramique décorée de la ville de San Gimignano telle qu’elle était entre les XIIIe et XIVe siècles. La réplique permet d’observer l’harmonieuse structure urbaine de 72 maisons-tours qui ont symbolisé la puissance de la cité médiévale et comprendre le fonctionnement de la vie à l’intérieur d’une cité médiévale et d’apprécier de plus près ce qui fut préservé durant des siècles d’histoire.

Administration

Liste des maires (sindaci) successifs
Période Identité Parti Qualité
14 juin 2004 Marco Lisi Centre gauche  
Toutes les données ne nous sont pas encore connues.

Hameaux

Pancole, Badia a elmi, Villa del Monte, Sant'Andrea, Ulignano, Casaglia, San Donato,

Communes limitrophes

Barberino Val d'Elsa (FI), Certaldo (FI), Colle di Val d'Elsa, Gambassi Terme (FI), Poggibonsi, Volterra (PI)

Évolution démographique

Habitants recensés


Jumelage

Notes et références

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. après sa mort accidentelle d'une chute sur le chantier
  3. Site du musée

Sources

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article San Gimignano de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • San Gimignano — San Gimignano …   Deutsch Wikipedia

  • San Gimignano — Saltar a navegación, búsqueda San Gimignano Archivo:San Gimignano Stemma.png Escudo …   Wikipedia Español

  • San Gimignano —   [ dʒimi ɲaːno], Stadt in der Toskana, Provinz Siena, Italien, 332 m über dem Meeresspiegel, 7 100 Einwohner; Bibliothek; Fremdenverkehr.   Stadtbild:   Die Stadt zeigt eine von Geschlechtertürmen bestimmte Silhouette: Torre Chigi (1280); …   Universal-Lexikon

  • San Gimignano — (spr. dschiminjahno), Stadt in der ital. Prov. Siena, (1901) 9848 E., Kastell, alte Paläste (Palazzo Pubblico, Palazzo del Podestá), Dom, Kirche San Agostino (berühmte Fresken) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • San Gimignano — (spr. dschiminjāno), Stadt in der ital. Provinz und dem Kreise Siena, 332 m ü. M., hat alte Mauern, 13 gotische Türme, ehemalige Adelspaläste (einst über 50), einen Dom (Collegiata, aus dem 13. Jahrh., im 15. Jahrh. umgebaut), mit berühmten… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • San Gimignano — Infobox CityIT img coa = San Gimignano Stemma.png official name = Comune di San Gimignano region = Tuscany province = Siena (SI) elevation m = 324 area total km2 = 138 population as of = December 31, 2005 population total = 7105 name=San… …   Wikipedia

  • San Gimignano — ▪ Italy       town, west central Toscana (Tuscany) regione (region), central Italy. It lies about 20 miles (32 km) northwest of Siena. Originally called “City of Silva,” it later took its name from the Bishop of Modena (d. 397), who liberated the …   Universalium

  • San Gimignano — Original name in latin San Gimignano Name in other language San Gimignano, State code IT Continent/City Europe/Rome longitude 43.46924 latitude 11.04272 altitude 312 Population 7114 Date 2012 02 15 …   Cities with a population over 1000 database

  • San Gimignano — geographical name commune central Italy NW of Siena …   New Collegiate Dictionary

  • SAN GIMIGNANO —    An important medieval settlement in the Elsa Valley with probable Etruscan origins …   Historical Dictionary of the Etruscans