SAAB JAS 39 Gripen


SAAB JAS 39 Gripen

Saab JAS 39 Gripen

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jas.
Pix.gif Saab JAS 39 Gripen Silhouette d'un avion militaire
Swedish JAS-39 Gripen landing.jpg Vue de l'avion

Constructeur Flag of Sweden.svg Saab
Rôle Avion multirôle
Premier vol 9 décembre 1988
Mise en service 1996
Nombre construit plus de 180 livrés sur 262 commandés
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Volvo Aero RM12/General Electric F414G (Gripen NG)
Nombre 1
Type turboréacteur avec postcombustion
Puissance unitaire 50.4 kN à sec, et 80.5 kN avec PC
Dimensions
Envergure 8,40 m
Longueur 14,10 m
Hauteur 4,50 m
Surface alaire 25,54 m2
Masses
À vide 6 600
6 990 (Gripen NG) kg
Avec armement 8 720 kg
Maximale 13 971
15 970 (Gripen NG) kg
Performances
Vitesse maximale km/h (Mach 2,0)
Plafond 15 000 m
Rayon d'action 800 km
Armement
Interne 1 canon de 27 mm
Externe 3 600 kg de charge sur 6 pylônes (8 pour le Gripen NG) et 2 rails de missiles en bout d'aile

Le JAS 39 Gripen (« griffon ») est un Avion multirôle de quatrième génération développé par la Suède dans les années 1980. Mis en service en 1996 dans l'armée de l'air suédoise, il a pour l'instant été exporté en Hongrie, République tchèque, Afrique du Sud et Thaïlande avec plus de 240 exemplaires commandés au total.

Sommaire

Conception

A la fin des années 1970, la Suède commença à réfléchir au successeur des J35 Draken et J37 Viggen qui équipaient alors son armée de l'air. Après avoir examiné la possibilité d'acheter des avions d'origine américaine comme le F-16 ou le F-18, un cahier des charges à destination des industriels suédois est finalement émis en 1980. Le 14 octobre 1981, le commandant suprême des forces armées suédoises remet un rapport au gouvernement recommandant le développement et l'acquisition du projet SAAB 2110[1]. Le projet est accepté en 1982.

Le développement du projet et la construction du premier prototype entraînent des retards et dépassement de coût qui manquent de faire annuler le programme. Le premier prototype fait finalement son vol inaugural le 9 décembre 1988 sur l'aéroport de Linköping, mais est sérieusement endommagé lors d'un atterrissage moins de deux mois plus tard, le 2 février 1989, suite à un dysfonctionnement des commandes de vol électriques[2].

Ces problèmes de jeunesse sont résolus avant le premier vol du second des cinq prototypes, le 4 mai 1990. Le développement de la version biplace JAS 39B est lancé en 1992, alors que 110 exemplaires du Gripen sont déjà commandés par la Suède (96 monoplaces et 14 biplaces). Le premier avion de série décolle en mai 1993 mais, à son tour, s'écrase quelques mois plus tard de nouveau à cause d'un problème sur les commandes de vol électriques. Tous les Gripen sont alors temporairement interdits de vol, le temps de corriger le défaut.

Le premier exemplaire biplace sort d'usine le 29 septembre 1995 : le JAS 39B est allongé de 67 centimètres par rapport au monoplace et dispose de la même capacité en carburant, mais est dépourvu de canon de 27 mm. Le premier exemplaire monoplace amélioré (Batch 2, avec un nouveau générateur électrique, un système de contrôle de vol amélioré et un affichage tête haute (head up display ou HUD) modifié) est livré fin 1996 et déclaré opérationnel en 1997, alors qu'une nouvelle série Batch 3 est déjà commandée.

Cette nouvelle série (version Gripen C) dispose d'une perche de ravitaillement en vol, d'un tableau de bord modernisé avec écrans couleurs et compatibles avec les systèmes de vision nocturne, un nouveau système de navigation, un réacteur RM12UP avec Fadec, et d'autres améliorations des systèmes électroniques.

Enfin, le Gripen NG ou « Demo », présenté le 23 avril 2008, effectue son premier vol le 27 mai 2008. Cette version est ainsi équipée d'un nouveau réacteur General Electric F414G d'une poussée de 100 kN lui permettant d'atteindre la supercroisière qui a nécessité un léger agrandissement des entrées d'air. De plus son train d'atterrissage principal a été déplacé au niveau de l'emplanture des aile permettant d'augmenter la capacité en carburant de 1 000 l et l'ajout de 2 points d'emport supplémentaires. À ces modifications s'ajoutent l'intégration - prévue pour mi-2009 - d'un radar à balayage électronique actif (AESA) similaire au RBE2 du Rafale. Il reçoit aussi un détecteur d'approche missile infrarouge, un système de communication par satellite, une liaison de donnée en bande large UHF et une remise à niveau du système de guerre électronique EWS39 [3].

Selon Aviation Week[4] ,le Gripen block 19 doit être équipé de la liaison 16.

Variantes

Un Gripen biplace tchèque
  • JAS 39 A : première version monoplace de série (Batch 1 et 2)
  • JAS 39 B : version biplace du JAS 39 A
  • JAS 39 C : version monoplace améliorée (Batch 3)
  • JAS 39 D : version biplace du JAS 39 C
  • JAS 39 NG: version très améliorée pour la démonstration.

Utilisateurs

Des Gripen suédois

Parmi les autres pays qui s'intéressent au Gripen, on citera le Danemark (48 appareils), le Brésil (36)[6], l'Inde (126)[7], la Roumanie (48), la Bulgarie (16), les Pays-Bas (85)[8] et la Croatie (12)[9]. Enfin, la Suisse évalue actuellement le Gripen[10]. Dans ce cadre, des essais au sol et en vol ont lieu à partir du 28 juillet 2008 sur la base d'Emmen[11]. En novembre 2008, le Gripen, en lice en Norvège pour 48 appareils, est retoqué face au F-35[12].

Depuis 1999, le Royaume-Uni envoie des élèves pilotes (anglais ou étrangers) de l'Empire Test Pilots’ School faire un stage en Suède, stage durant lequel ils effectuent 11 heures de vol sur Gripen en plus de séances sur simulateur[13].

Accidents

  • Le 2 février 1989, le premier prototype du Gripen est endommagé à l'atterrissage suite à un défaut des commandes de vol électriques. Le pilote est légèrement blessé
  • Le 8 août 1993, le second Gripen de série s'écrase lors d'un meeting aérien, après être devenu incontrôlable suite à un défaut des commandes de vol électriques. Le pilote s'éjecte à temps. [14]
  • Le 20 septembre 1999, lors d'un entraînement au combat aérien entre deux Gripen, le pilote de l'avion attaquant reçoit une alarme de collision avec le sol après être passé dans les turbulences produites par l'avion poursuivi et, conformément aux procédures, s'éjecte.[15]
  • Le 1er juin 2005, lors d'un entraînement au combat aérien, le pilote d'un Gripen est contraint à l'éjection, car il n'arrive pas à sortir son avion de sa situation de décrochage.
  • Le 19 avril 2007, le pilote d'un Gripen est involontairement éjecté de son avion lors de la phase d'approche. Il semble qu'un élément de sa combinaison anti-G ait accroché la commande d'éjection.[16]

Autres caractéristiques

Le Gripen a été baptisé ainsi à l'issue d'un concours public qui eut lieu en 1982. Le griffon est à la fois l’animal héraldique qui orne le logo de Saab, le constructeur, et qui convenait aux caractéristiques multirôles de l'avion (l'animal chimérique est en effet un mélange d'aigle et de lion).

Le réacteur RM12 est dérivé du General Electric F404 du F-18 Hornet avec diverses améliorations apportées par Volvo pour augmenter sa puissance et sa résistance.

Le Gripen présente de nombreux avantages :

  • sa polyvalence : les trois initiales JAS renvoient (en suédois) aux missions qu'il peut accomplir : Chasse, Attaque, Reconnaissance ;
  • son prix : (27 millions de dollars pour sa version de base) en fait l'un des avions de chasse moderne les plus abordables ;
  • son envergure moindre : utile avec l'étroitesse des hangars et des cavernes militaires.
  • sa rusticité : il est capable de décoller à partir d'une portion de route droite d'à peine 800 mètres de long.
  • sa modernité : son système d'armes est presque aussi efficace que celui de ses concurrents.
  • il est moins bruyant.

Voir aussi

Notes et références

  1. « Actualités du monde aérospatial : Suède », dans Le moniteur de l'aéronautique, no 49, novembre 1981, p. 7 
  2. « Le chasseur léger suédois », dans Air et cosmos « Hors série : Avions de combat », 2007, p. 30-35 (ISSN 1240-3113) 
  3. Guillaume Steuer, « Le "Gripen NG" décolle », dans Air et Cosmos, no 2144, 24 octobre 2008, p. 24-27 (ISSN 1240-3113) 
  4. Robert Wall, « For Saab, the Challenge Is Gaining Traction for the Gripen NG », 16 novembre 2008, Aviation Week. Consulté le 22/09/2009
  5. «  », dans Air et Cosmos, no 2097, 26 octobre 2007 (ISSN 1240-3113) 
  6. Communiqué de presse de Saab AB du 2 octobre 2008 [lire en ligne]
  7. Communiqué de presse de Saab AB du 10 septembre 2008 [lire en ligne]
  8. Communiqué de presse de Saab AB du 25 août 2008 [lire en ligne]
  9. Communiqué de presse de Saab AB du 14 juillet 2008 [lire en ligne]
  10. Le Gripen de Saab AB, associé à Rheinmetall Schweiz et Pilatus Aircraft, est en concurrence avec l'Eurofighter Typhoon et le Rafale selon « Suisse, remplacement des F-5 : Boeing se retire », dans Défense & Sécurité Internationale (ISSN 1772-788X), no 38 (juin 2008)
  11. (fr) Essais en vol et au sol du Gripen en cours sur news.admin.ch, 4 août 2008, Département fédéral de la Défense, de la protection de la population et des sports. Consulté le 7 septembre 2008
  12. (en) The Joint Strike Fighter recommended to replace the F-16 sur regjeringen.no, 20 novembre 2008, Ministère de la Défense norvégien. Consulté le 20 novembre 2008
  13. Saab signs new agreement with UK’s test pilots’ school
  14. JAS 39 Gripen crash in Stockholm 1993 Aug 08 report summary
  15. About the Gripen crash in 1999
  16. Gripen crash caused by pilot's outfit

Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg


Ordre de désignation

Saab B3 - Saab B5 - Saab 17 - Saab 18 - Saab 21 - Saab 29 - Saab 32 - Saab 35 - Saab 37 - Saab 39


  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique

Ce document provient de « Saab JAS 39 Gripen ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article SAAB JAS 39 Gripen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saab JAS-39 Gripen — Saab JAS 39 Gripen …   Deutsch Wikipedia

  • Saab JAS 39 Gripen — JAS 39 Gripen Тип многоцелевой истребитель …   Википедия

  • Saab JAS-39 Gripen — Pour les articles homonymes, voir Jas. Saab JAS 39 Gripen …   Wikipédia en Français

  • Saab jas 39 gripen — Pour les articles homonymes, voir Jas. Saab JAS 39 Gripen …   Wikipédia en Français

  • Saab JAS-39 Gripen — Назначение: многоцелевой истребитель  Первый полёт: 9 декабря 1988 года  …   Википедия

  • Saab JAS 39 Gripen — Pour les articles homonymes, voir Jas. Saab JAS 39 Gripen …   Wikipédia en Français

  • Saab JAS-39 — Gripen …   Deutsch Wikipedia

  • Saab JAS 39 — Gripen …   Deutsch Wikipedia

  • JAS-39 Gripen — Saab JAS 39 Gripen Pour les articles homonymes, voir Jas. Saab JAS 39 Gripen …   Wikipédia en Français

  • JAS 39 Gripen — Saab JAS 39 Gripen Pour les articles homonymes, voir Jas. Saab JAS 39 Gripen …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.