Guerre electronique


Guerre electronique

Guerre électronique

La guerre électronique consiste en l'exploitation des émissions radioélectriques d'un adversaire et, inversement consiste à l'empêcher d'en faire autant. Il s'agit donc de toutes les opérations qui visent à acquérir la maîtrise du spectre électromagnétique.

La guerre électronique se subdivise en trois branches : l'attaque, le soutien et la protection.

Le Grumman EA-6 Prowler est un avion de guerre électronique utilisé par l'US Navy
EF-18 destiné à la relève des EA-6 à partir de la fin des années 2000

Sommaire

L'attaque électronique

L'attaque électronique consiste à empêcher l'adversaire d'utiliser le spectre électronique : il s'agit donc pour l'essentiel de mesures de brouillage de ses émissions et de mesures de leurrage ou d'intrusion. Le brouillage rend inexploitable les émissions de l'adversaire ; le leurrage et l'intrusion lui donnent de fausses indications ou de fausses pistes. L'ensemble de ces moyens était autrefois appelé contre-mesures électroniques (CME), en anglais ECM pour Electronic Counter Measures.

L'attaque électronique inclut également l'emploi d'armes à énergie dirigée, destinées à détruire les systèmes électroniques adverses ou pour aveugler par laser le personnel (pilote d'avion de combat, infanterie...). L'attaque électronique implique donc l'utilisation de moyens actifs, donc indiscrets. Voir par exemple l'article Wild Weasel.

Le soutien électronique ou la détection électronique

Des RC-135 utilisés par l'US Air Force pour la guerre électronique

Le soutien électronique ou renseignement électronique rassemble tous les moyens passifs de la guerre électronique. On employait autrefois le terme de mesures de soutien électronique, en anglais ESM pour Electronic Support Measures (maintenant Mesures de renseignements électroniques). Il s'agit d'utiliser les émissions électroniques de l'adversaire pour détecter sa présence, identifier ses unités, les localiser (goniométrie), obtenir des informations sur les systèmes qu'il utilise et écouter ses communications.

Le renseignement d'origine électromagnétique (ROEM), aussi appelé SIGINT, selon son sigle anglais pour Signal Intelligence, comprend :

  • le COMINT (pour Communication Intelligence), l'interception et l'écoute des communications radio
  • et l'ELINT (pour Electronic Intelligence), les activités de recueil et d'analyse des émissions non discursives par exemple l'interception radar.

La protection électronique

La protection électronique inclut tous les dispositifs et toutes les procédures permettant de contrer les attaques électroniques et les moyens de renseignement électronique de l'adversaire. On parlait autrefois de mesures de protection électronique et de contre contre-mesures électroniques (en anglais ECCM pour Electronic Counter Counter Measures).

Il s'agit soit :

  • de concevoir des bâtiments ou des aéronefs de combat furtifs, c'est-à-dire avec une « signature » radar réduite en utilisant des formes dispersant les ondes et des revêtements absorbants ;
  • d'appliquer des plans d'utilisation de fréquences et des procédures de silence radio et radar ;
  • d'utiliser des systèmes d'identification électronique ;
  • d'utiliser des systèmes électroniques à évasion ou à saut de fréquence, ou encore, pour les communications, des systèmes à émissions brèves ;
  • d'utiliser, pour les communications, des codes et du chiffrement.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’électricité et de l’électronique Portail de l’électricité et de l’électronique
Ce document provient de « Guerre %C3%A9lectronique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guerre electronique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guerre Électronique — La guerre électronique consiste en l exploitation des émissions radioélectriques d un adversaire et, inversement consiste à l empêcher d en faire autant. Il s agit donc de toutes les opérations qui visent à acquérir la maîtrise du spectre… …   Wikipédia en Français

  • Guerre électronique — ● Guerre électronique ensemble des actions menées par les armées pour limiter l efficacité des matériels radioélectriques de l adversaire …   Encyclopédie Universelle

  • Guerre électronique — La guerre électronique consiste en l exploitation des émissions radioélectriques d un adversaire et, inversement consiste à l empêcher d en faire autant. Il s agit donc de toutes les opérations qui visent à acquérir la maîtrise du spectre… …   Wikipédia en Français

  • guerre électronique — elektroninė kova statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Kariniai elektromagnetinių bangų naudojimo veiksmai: elektromagnetinės spinduliuotės paieška, aptikimas ir atpažinimas; elektromagnetinės energijos, pvz., kryptingosios energijos naudojimas… …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • Mesures de soutien de guerre électronique — Mesures de renseignements électroniques Le bateau français Monge, spécialisé en ROEM Les mesures de soutien électronique (MSE) ou mesures de renseignements électroniques (MRE) est la branche des télécommunications militaires qui s occupe de la… …   Wikipédia en Français

  • 21e Régiment de guerre électronique — Le 21e Régiment de guerre électronique (21e GE) est une unité de guerre électronique des Forces canadiennes basée à la Base des Forces canadiennes Kingston (BFC Kingston) à Kingston en Ontario[1]. Le 21e Régiment de guerre électronique fait… …   Wikipédia en Français

  • Brigade de renseignement et de guerre électronique — Brigade de renseignement Pour les articles homonymes, voir BR. Brigade de renseignement Insigne de la brigade de renseignement …   Wikipédia en Français

  • Brigade de Renseignement et de Guerre Electronique — Die BRGE (Brigade de Renseignement et de Guerre Electronique) ist ein am 1. September 1993 gegründeter französischer Aufklärungsdienst und untersteht dem Verteidigungsministerium. Aufgaben elektronische Aufklärung und Kampfführung Links… …   Deutsch Wikipedia

  • Brigade de Renseignement et de Guerre Électronique — Die Brigade de Renseignement et de Guerre Electronique, kurz BRGE, ist ein am 1. September 1993 gegründeter französischer Aufklärungsdienst und untersteht dem Verteidigungsministerium. Aufgaben elektronische Aufklärung und Kampfführung Weblinks… …   Deutsch Wikipedia

  • mesures de soutien de guerre électronique — elektroninės kovos paramos priemonės statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Elektroninės kovos priemonės elektromagnetinei spinduliuotei ieškoti, aptikti, jos šaltiniui nustatyti, siekiant nedelsiant įvertinti grėsmę. Šiais veiksmais gaunama… …   NATO terminų aiškinamasis žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.