Rétinite


Rétinite

Rétinite pigmentaire

Les rétinites pigmentaires sont un ensemble de maladies génétiques de l'œil. Le nom de retinitis pigmentosa aurait été proposé en 1855 par le Néerlandais Franz Donders.

Cet ensemble est génétiquement hétérogène impliquant les photorécepteurs (cônes et bâtonnet) et l'épithélium pigmentaire. Elles se manifestent d'abord par une perte de la vision nocturne suivie d'un rétrécissement du champ visuel. La perte de la vision centrale est tardive. Elle est provoquée par une mutation génétique dans les cellules de la rétine : les bâtonnets. Quand les cônes, d'autres cellules de la rétine, suivent la même évolution, c'est la cécité.

La rétinite pigmentaire peut être divisée en rétinite pigmentaire non syndromique, syndromique ou systémique atteignant d'autres organes. Cet article ne traite que des rétinites pigmentaires non syndromiques.

Sommaire

Incidence & prévalence

1 personne atteinte sur 5000. C'est la cause la plus fréquente de cécité chez la personne d'âge intermédiaire dans les pays développés.

Description

Dans 30% des cas, la rétinite est associée à des lésions d'autres organes formant une trentaine de syndromes. Le plus fréquent est le syndrome d'Usher associant une surdité. Le syndrome de Bardet-Biedl et la maladie de Refsum sont des syndromes plus rares.

Diagnostic

L'atteinte oculaire survient à des âges variables mais débute généralement tôt (10 à 20 ans) par une diminution de la vision nocturne (lésions préférentielles des bâtonnets, cellules du fond d'œil plus adaptées à la pénombre) . Dans un second temps, le champ visuel se rétrécit pouvant aboutir à une vision « en tunnel ». Les difficultés majeures (déplacements, lecture, incapacité à la conduite...) surviennent généralement à la trentaine. La cécité arrive avec la destruction des batonnets souvent vers les 40 ans.

Le diagnostic se fait donc essentiellement par l'analyse du champ visuel retrouvant des scotomes périphériques (« trous » dans le champ de vision non central). Suivant le syndrome, peuvent y être associés un trouble de la vision des couleurs, un trouble de la réfraction.

L'ophtalmoscope peut détecter une cataracte, typiquement sous-capsulaire, dans la moitié des cas. Le fond d'œil montre une hyperpigmentation de la périphérie de la rétine, témoin de la mort cellulaire.

L'électrorétinogramme permettrait un dépistage de la maladie avant que cette dernière se manifeste.

Diagnostic différentiel

Différents types

On distingue selon leur mode de transmission différents types de rétinite pigmentaire. Près de 45 types différents d'atteinte génétique ont été décrits, la plupart des gènes codant des protéines photo-sensibles des bâtonnets.

RÉPARTITION DES RÉTINITES PIGMENTAIRES NON SYNDROMIQUES EN FONCTION DE LEUR TRANSMISSION
Transmission Fréquence
Récessive 5 à 20 %
Dominante 15 à 25 %
Récessive liée à l'X 5 à 15 %
Inconnue 40 à 50 %
Digénique Très rare

Traitement & prise en charge

Maladie génétique, elle est jusqu'à aujourd'hui incurable. Des essais encourageants ont été réalisés en 1998 par l'équipe du Pr José-Alain Sahel de l'université de Strasbourg. Chez la souris, des bâtonnets d'individus sains ont été isolés et transplantés chez des individus atteints d'une forme de rétinite pigmentaire. Les bâtonnets greffés sécrètent une substance qui protège les cônes de la destruction. Cette technique devrait être applicable à l'homme.

Une supplémentation en vitamine A pourrait freiner l'évolution de la maladie[1]. De même, un régime enrichi en Oméga-3 retarderait l'apparition de la cécité[2].

Certains syndromes (rares) ont également un traitement spécifique efficace : un régime pauvre en acide phytanique, peut stopper l'évolution de la maladie de Refsum.

Conseil génétique

Notes et références

  1. (en)A randomized trial of vitamin A and vitamin E supplementation for retinitis pigmentosa, Berson EL, Rosner B, Sandberg MA, et al. Arch Ophthalmol 1993; 111: 761–72.
  2. (en)A randomized, placebo-controlled clinical trial of docosahexaenoic acid supplementation for X-linked retinitis pigmentosa, Hoffman DR, Locke KG, Wheaton DH, Fish GE, Spencer R, Birch DG. Am J Ophthalmol 2004; 137: 704–18.
  • (en) Roberta A Pagon, Stephen P Daiger, Retinitis Pigmentosa Overview In : GeneReviews at GeneTests: Medical Genetics Information Resource (database online). Copyright, University of Washington, Seattle. 1997-2005. [1].
  • (en)Retinitis pigmentosa, Dyonne T Hartong, Eliot L Berson, Thaddeus P Dryja, Lancet 2006; 368: 1795–809.

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « R%C3%A9tinite pigmentaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rétinite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rétinite — [ retinit ] n. f. • 1830; de rétine et ite ♦ Méd. Inflammation de la rétine. ● rétinite nom féminin (de rétine) Inflammation de la rétine, due à une infection ou à une inflammation des tissus voisins (choroïde). ● rétinite (expressions) nom… …   Encyclopédie Universelle

  • rétinite — 1. (ré ti ni t ) s. f. Terme de médecine. Inflammation de la rétine. ÉTYMOLOGIE    Rétine, et la finale médicale ite, indiquant inflammation. rétinite 2. (ré ti ni t ) s. f. Terme de géologie. Lave vitreuse, à éclat moins vif que l obsidienne, d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Retinite — Ret i*nite, n. [Gr.??? resin: cf. F. r[ e]tinite.] (Min.) An inflammable mineral resin, usually of a yellowish brown color, found in roundish masses, sometimes with coal. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Retinite — a general name applied to various resins, particularly those from beds of brown coal, which are near amber in appearance, but contain little or no succinic acid. It may conveniently serve as a generic name, since no two independent occurrences… …   Wikipedia

  • retinite — s. f. 1.  [Medicina] Inflamação da retina. 2. Variedade de meláfiro.   ‣ Etimologia: retina + ite …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • retinite — /ret n uyt /, n. Mineral. any of various fossil resins, esp. one derived from brown coal. [1815 25; < F rétinite, equiv. to rétin (comb. form of Gk rhetíne RESIN) + ite ITE1] * * * …   Universalium

  • retinite — ˈretənˌīt noun ( s) Etymology: French rétinite, from rétin , retin (I) + ite : a fossil resin of variable composition …   Useful english dictionary

  • retinite — noun Any of various resins, similar in appearance to amber, associated with brown coal …   Wiktionary

  • retinite — 1re·ti·nì·te s.f. TS med. processo infiammatorio della retina {{line}} {{/line}} DATA: 1875. 2re·ti·nì·te s.f. 1. TS mineral. resina fossile pregiata di aspetto simile all ambra, che si trova nella torba e nella lignite in forma di noduli 2. TS… …   Dizionario italiano

  • retinite — pl.f. retiniti …   Dizionario dei sinonimi e contrari


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.