Pringy (Seine-et-Marne)


Pringy (Seine-et-Marne)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pringy.

48° 31′ 19″ N 2° 33′ 35″ E / 48.5219, 2.5597

Pringy
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
(Melun)
Arrondissement Melun
(Melun)
Canton Perthes
Code commune 77378
Code postal 77310
Maire
Mandat en cours
Eric Bonnomet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Seine-École
Démographie
Population 2 578 hab. (2008)
Densité 629 hab./km²
Gentilé Pringiaciens
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 19″ Nord
       2° 33′ 35″ Est
/ 48.5219, 2.5597
Altitudes mini. 40 m m — maxi. 79 m m
Superficie 4,10 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Pringy est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France.

Les habitants de Pringy se nomment les Pringiaciens et les Pringiaciennes

Sommaire

Géographie

À gauche, la voie 1 en direction de Melun ; à droite la voie 2 en direction de Corbeil-Essonnes.
À gauche, la voie 1 en direction de Melun ; à droite la voie 2 en direction de Corbeil-Essonnes.

La commune de Pringy, intégrée au parc régional du Gâtinais, se situe à 45 km au sud de Paris sur La D607 (ex-RN7).

Elle est desservie par la ligne D du RER Paris - Juvisy - Melun avec la gare de Ponthierry - Pringy, située à Saint-Fargeau-Ponthierry.

Communes limitrophes

Les communes limitrophes sont[1] :

Administration

Liste des maires successifs
Date d'élection Identité Qualité
Les données antérieures à 2001 ne sont pas encore connues.
mars 2008 Eric Bonnomet Capitaine de sapeur-pompier professionnel

Blasonnement

D'azur aux trois monts d'argent soutenus d'une onde du même, le mont du milieu sommé d'un geai au naturel, au chef cousu de gueules chargé de deux clefs d'or passées en sautoir, accostées de deux fragments de chaines brisées du même, posés en pal[2].

Démographie

Évolution démographique

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
317 395 397 385 499 458 501 526 504
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
459 489 463 486 522 538 518 503 518
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
549 519 535 572 648 751 770 720 754
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
917 1 045 1 317 1 792 2 253 2 316 2 541 2 554 2 578

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Patrimoine religieux

L'église de Pringy, située rue de l'église juste à côté de la mairie, est très ancienne. On ne sait pas précisément quand elle a été construite, mais on sait qu'elle existait en 1096[3].

Économie

Monuments et lieux touristiques

  • Le Château de Montgermont, propriété d'une branche de la maison de Gontaut-Biron. Le château a été profondément remanié à la fin du XVIIIe siècle et au XIXe siècle pour les Gontaut-Biron afin de lui ôter son aspect féodal, puis à la fin du XIXe pour la famille Poulain qui fait ajouter deux ailes en avancée et deux tours d'angle, l'une de forme ronde, l'autre de forme hexagonale. L'ensemble du bâtiment est exemplaire du style néo-Louis XIII, au même titre que le château de Courances. Le château est aujourd'hui divisé en plusieurs appartements(48°30′50.86″N 2°32′43.16″E / 48.5141278, 2.5453222).
  • Le Temple d'Amour, construit en 1786 dans le parc du château de Montgermont par François Soufflot le Romain pour la marquise de Gontaut-Biron, alors retenue à Parme par une forte fièvre, à l'initiative de ses amis (48°30′50.42″N 2°33′02.54″E / 48.5140056, 2.5507056).
  • Ruines de l'église Notre-Dame de Corbeil, vendues en 1814 par la municipalité, rachetées en 1823 par Charles de Gontaut-Biron et installées dans le parc de Montgermont dans une mise en scène romantique. Ces vestiges comportent une travée de la nef, un encadrement sculpté de fenêtre et l'un des piédroits du portail comprenant une colonne torse et quatre chapiteaux historiés (48°30′52.88″N 2°32′49.44″E / 48.5146889, 2.5470667).
  • Parc de la mairie : La mairie est une maison bourgeoise dominant un parc de 9 ha. La municipalité a la volonté de garder ce parc comme un écrin de verdure au milieu de la ville. Ce parc est composé d'une partie dégagée et en pente partant de la mairie vers la rivière École, aujourd'hui utilisée pour accueillir les spectateurs du spectacle pyrotechnique de la fête patronale, d'une clairière plate comprenant un kiosque accueillant aujourd'hui les figurants du spectacle et les stands de la broquante. Le reste du parc est composé de bois[4].

Événements

  • Brocante dans le parc de la mairie durant le mois de juin.
  • Fête patronale le deuxième week-end du mois de septembre :
Lors de ce week-end, une fête foraine est installée sur le parking du foyer rural, et un spectacle pyrotechnique, son et lumière gratuit est produit dans le parc de la mairie. Ce spectacle, faisant appel à environ 200 figurants réuni quelque 10.000 spectateurs[5].

Jumelages

Références

  1. (fr) Cartes des départements d'Île-de-France - Seine-et-Marne (77) sur http://www.iau-idf.fr/, IAU (Institut d'aménagement et d'urbanisme). Consulté le 25 août 2010
  2. (fr) Commission municipale chargée de la communication - Coordinatrice de rédaction : Béatrice BERTHOUT, « Pringy info N°14 » sur http://www.mairie-pringy77.fr, Juin 2011, p. 23. Consulté le 25 août 2010
  3. (fr) Alain SAURET, « Il était une fois ... les rues de pringy, chapitre Le village » sur http://www.mairie-pringy77.fr/, p. 1. Consulté le 25 août 2010
  4. (fr) la mémoire romantique du 19e siècle sur http://www.mairie-pringy77.fr/. Consulté le 25 août 2010
  5. (fr) Pringy, la légende sur http://www.larepublique.com. Mis en ligne le 4 septembre 2000

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pringy (Seine-et-Marne) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.