Dammarie-Les-Lys


Dammarie-Les-Lys

Dammarie-lès-Lys

Dammarie-lès-Lys
Pays
drapeau de la France
     France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Melun
(Melun)
Canton Perthes
Code Insee 77152
Code postal 77190
Maire
Mandat en cours
Jean-Claude Mignon (UMP)
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine
Coordonnées
géographiques
48° 31′ 04″ Nord
       2° 38′ 25″ Est
/ 48.517741, 2.640152
48° 31′ 04″ N 2° 38′ 25″ E / 48.517741, 2.640152
Altitudes moyenne : 51m (centre ville)
minimale : 43m
maximale : 65m
Superficie 10,23 km² (1 023 ha)
Population sans
doubles comptes
20 838 hab.
(2006)
Densité 2 080 hab./km²
Carte de localisation de Dammarie-lès-Lys

Dammarie-lès-Lys est une commune de Seine-et-Marne, appartenant à la Communauté d'agglomération Melun Val de Seine. Ses habitants sont appelés les Dammariens.

Sommaire

Communes limitrophes

Géographie

Dammarie est située dans un méandre de la Seine, sur la rive sud, la ville de Melun occupant la rive nord et la pointe de la rive sud. Le Mée-sur-Seine borde l'autre rive (à l'est) mais n'a pas de frontière terrestre avec Dammarie. Elle est bordée par la forêt de Fontainebleau au sud. La commune est desservie par le RER et le Transilien à la gare de Vosves.

Histoire

Dammarie est mentionnée dès le Xe siècle. Son nom vient d'un oratoire dédié à la Vierge Marie (Dame Marie). Le village était formé de plusieurs hameaux : Dammarie, Lys, Vosves et Farcy. La ville comporte les ruines de l'abbaye royale du Lys, abbaye cistercienne pour femmes, fondée en 1251 par Blanche de Castille et Saint Louis. Sa construction débuta en 1244 et se termina vers 1253 sur une ancienne parcelle de vigne. En 1252 Blanche de Castille y fît sa dernière aumône. L'abbaye fut saccagée par les révolutionnaires vers 1793. Vendue en 1797, elle continua à se délabrer malgré les différentes restaurations entreprises.

Dammarie-lès-Lys entrera définitivement dans le XXe siècle avec l'apparition de l'industrie sur ses terres. La ville connaîtra une première mutation pendant l'entre deux guerres avec l'arrivée d'industries lourdes et après 1960 avec l'urbanisation à outrance. D'un petit bourg (1700 hab.) est né une ville (+/-20 000).


En 1959, un arrêté ministériel met en place la Zone à urbaniser en priorité (ZUP) de la Plaine du Lys : 2359 logements sont construits de 1965 à 1973. Louis Arretche, architecte ayant déjà officié dans les quartiers nord de Melun, en est l'urbaniste en chef. Elle regroupe de nos jours près de la moitié des habitants de la ville. Les premières constructions se cantonnèrent aux alentours de l'abbaye puis sur le site des anciennes cités de l'usine DELATTRE et FROUARD à partir de 1972. Plutôt que de réhabiliter le quartier le maire de l'époque a préféré y édifier un ensemble d'immeubles à l'image des villes voisines alors que le tissus industriel était déjà sur le déclin avec la fermeture définitive des fonderies DELATTRE et FROUARD (+/- 800 pers) en 1965, IDEAL STANDARD (+/- 1200 pers) en 1975 et le déménagement de la confiserie JACQUIN en 1971.

En 1997, le quartier de la Plaine du Lys connaît de violentes émeutes suite au décès d'un jeune de la cité (Abdelkader Bouziane) lors d'une intervention de police. En 2002, deux autres jeunes de la ville décédèrent à deux jours d'intervalle (Xavier Dem puis Mohamed Berrichi), toujours dans le cadre d'opérations de police. S'ensuit alors une longue bataille judiciaire et médiatique entre la municipalité et l'association Bouge qui bouge notamment, qui a fait l'objet d'un reportage sur Canal+, dans l'émission 90 minutes. Tour à tour, l'OPHLM puis la mairie et son maire Jean-Claude Mignon, sont condamnés à l'issue des actions en justice intentées par l'association Bouge qui bouge.

Article détaillé : Bavure policière en France.

Blasonnement

Blason ville fr DammarielesLys.svg parti, au premier d'azur semé de fleurs de lys d'or, au second de gueules semé de châteaux donjonnés de trois tours d'or maçonnées de sable.


Administration

Liste des maires successifs
Date d'élection Identité Qualité
1790 Charles VIENOT de MAUBLANC  ?
1790-1792 Pierre VRILLIAUX  ?
1792-1793 Laurent BOURGOIN  ?
1793 Jean CESSE  ?
1793-1795 Louis PARMENTIER  ?
1795 Laurent BOURGOIN  ?
1795-1800 Nicolas MAMAN  ?
1800-1801 Etienne TURLURE  ?
1801-1804 Jean-Pierre TOURE  ?
1804-1806 Anne Bernard RAIGECOURT GOURNAY  ?
1806-1809 M DANGLEJAN  ?
1809-1814 Athanase VIALATTE de MALACHELLES  ?
1814-1815 Jean Marie VERGEZ  ?
1815-1817 FALLETANS DAMPIERRE  ?
1817-1823 Antoine ARDENNE  ?
1823-1831 M MAS (de)  ?
1831-1846 Jean-Jacques CHRISTMANN  ?
1846-1848 Casimir MEUNIER  ?
1848-1874 Paul BARLATIER de MAS  ?
1874-1878 François SERTIER  ?
1878-1879 Jean-Louis BOUCHER  ?
1879-1888 Pierre HARLAY  ?
1888-1891 François SERTIER  ?
1891-1892 Mammes SERTIER  ?
1892-1904 Pierre HARLAY  ?
1904-1912 François COUILLON  ?
1912-1919 Jules BALOCHARD  ?
1919-1921 Auguste CAILLEAUX  ?
1925-1935 Léon JACQUIN Droite
1935-1935 René CONRAD SFIO
1935-1939 Henri MOREL SFIO
1939 Auguste MARCEAU SFIO puis PCF
octobre 1947 Jean SAURET  ?
mars 1959 Marcel POUVREAU PCF
mars 1970 Maryvonne POUVREAU PCF
mars 1976 Robert LAPORTE PCF
mars 1983 Jean-Claude Mignon RPR
mars 1989 Jean-Claude Mignon RPR
mars 1995 Jean-Claude Mignon RPR
mars 2001 Jean-Claude Mignon UMP
9 mars 2008 Jean-Claude Mignon UMP

Culture

Dans la ville sont implantées les Archives départementales de Seine-et-Marne

Monuments, curiosités touristiques

  • Ruines de l'Abbaye du Lys
  • Château des Bouillants : centre culturel municipal
  • Château Saint-Ange
  • Château de Bel-Ombre
  • La fonderie DELATRE&FROUARD fût édifiée en 1911 par Pierre Courtier et inaugurée en 1917. Elle se situait à l'emplacement de l'ancienne fonderie FREBAULT. En 1949 elle se changea en laminoir. Sa fermeture définitive intervînt en 1965. De cette société naîtra un ensemble de maisons individuelles construites après la Première Guerre mondiale en 1919.
  • La confiserie-chocolaterie JACQUIN fut inaugurée en 1872. Elle se situait avenue de Chailly. L'entreprise fut cédée au groupe PERRIER en 1962 puis une fusion d'entreprise s'opéra 1968 avec un déménagement sur Le Mée-sur-Seine en 1971. Sa fermeture définitive intervînt en 1980.
  • EVIRITUBE fut édifié en 1927. Sa fermeture définitive intervînt en 1996.

Jumelages

  • Drapeau de l'Allemagne Eppelheim (Allemagne)Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge/Modèle Lien absent
  • Italie Montbelluna  (Italie)Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge/Modèle Lien absent
  • Drapeau de la Hongrie Tata  (Hongrie)
  • Portugal Arcos de Valdevez (Portugal)

Notes et références


Liens externes

  • Portail de Seine-et-Marne Portail de Seine-et-Marne
  • Portail de l’Île-de-France Portail de l’Île-de-France
Ce document provient de « Dammarie-l%C3%A8s-Lys ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dammarie-Les-Lys de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dammarie-lès-Lys — Dammarie lès Lys …   Wikipedia

  • Dammarie-les-Lys — Dammarie lès Lys Dammarie lès Lys Pays      France Région …   Wikipédia en Français

  • Dammarie lès Lys — Pays      France Région …   Wikipédia en Français

  • Dammarie-lès-Lys — Dammarie les Lys DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Dammarie-lès-Lys — Saltar a navegación, búsqueda Dammarie lès Lys País …   Wikipedia Español

  • Dammarie-les-Lys — Dammarie les Lys …   Deutsch Wikipedia

  • Dammarie-lès-Lys — Pour les articles homonymes, voir Dammarie (homonymie). 48° 31′ 04″ N 2° 38′ 25″ E …   Wikipédia en Français

  • Dammarie-les-Lys — Original name in latin Dammarie les Lys Name in other language Dammarie, Dammarie les Fontaines State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.51667 latitude 2.65 altitude 61 Population 21066 Date 2011 11 02 …   Cities with a population over 1000 database

  • Campanile Melun Sud - Dammarie les Lys — (Даммари ле Ли,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес …   Каталог отелей

  • Budget Hotel - Melun Sud Dammarie Les Lys — (Даммари ле Ли,Франция) Категория отеля: Адрес: 32 avenue …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.