Pithiviers


Pithiviers
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pithiviers (homonymie).

48° 10′ 21″ N 2° 15′ 09″ E / 48.1725, 2.2525

Pithiviers
La place du Martroi et l'église Saint-Salomon-et-Saint-Grégoire
La place du Martroi et l'église Saint-Salomon-et-Saint-Grégoire
Armoiries
Détail
logo
Administration
Pays France
Région Centre
Département Loiret
(sous-préfecture)
Arrondissement Pithiviers
(chef-lieu)
Canton Pithiviers
(chef-lieu)
Code commune 45252
Code postal 45300
Maire
Mandat en cours
Marie-Thérèse Bonneau
2008-2014
Site web www.ville-pithiviers.fr
Démographie
Population 8 839 hab. (2006)
Densité 1 274 hab./km²
Aire urbaine 16 811 hab. ()
Gentilé Pithivériens[1]
Géographie
Coordonnées 48° 10′ 21″ Nord
       2° 15′ 09″ Est
/ 48.1725, 2.2525
Altitudes mini. 97 m — maxi. 130 m
Superficie 6,94 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Pithiviers est une commune française située dans le département du Loiret et la région Centre. Bordée par l'Essonne, elle se situe sur le socle calcaire de l'ancien lac de Beauce et présente peu de reliefs. Un camp de prisonniers, puis de transit, fut installé dans la commune sous Vichy. Aujourd'hui, les secteurs de l'agroalimentaire et de la pharmacie sont développés, mais la ville perd régulièrement de la population depuis 1975.

Sommaire

Géographie

Localisation

La ville est située à 43 kilomètres au nord d'Orléans et à 84 kilomètres au sud de Paris, entre les régions naturelles de la Beauce et du Gâtinais, dans la vallée de l'Essonne. Elle constitue le centre de l'aire urbaine de Pithiviers.

Communes limitrophes

Géologie et relief

Situé dans le Bassin parisien, le territoire est inclus dans le périmètre de l'ancien lac de Beauce. Les formations géologiques calcaires datent d'il y a environ 23 à 20 millions d'années, au début du Miocène, période de l'ère géologique actuelle. Elles sont très homogènes sur tout le territoire, les roches issues des dépôts de sédiment successifs au sein du lac n'ayant pas été déformées par d'autres phénomènes géologiques majeurs.

Sur le territoire communale, l'altitude varie de 97 au sud à 130 mètres au nord.

Hydrographie

L'Essonne, affluent de la Seine passe en limite sud[2].

Climat

Le climat de la commune est tempéré et océanique dit dégradé, ou à nuance continentale. La commune se situe à une quarantaine de km au nord de la Loire, qui constitue une frontière naturelle pour les nuages (orages). L'hiver est doux, mais avec une période de gel, l'été peut être chaud.

Voies de communication et transports

Voies routières, ferroviaires et pédestres

L'ex route nationale 152, les routes départementales 22, 726, 921 et les lignes ferroviaires Les Aubrais - Malesherbes et Étampes - Beaune-la-Rolande traversent le territoire de la commune. La ville est desservie par la sortie n°7 de l'autoroute A19.

Le GR 32 passe en limite sud[2].

Transports

L'aérodrome de Pithiviers est situé sur le territoire de la commune de Pithiviers-le-Vieil.

La commune est desservie par le service d'autocars départemental du réseau Ulys (réseau interurbain du Loiret) :

  • Ligne 11

Montargis<>Pithiviers

Correspondances : SNCF et Transilien Ligne R du Transilien Gare de Montargis

  • Ligne 22

Pithiviers<>Malesherbes

Correspondance : (RER) (D) Gare de Malesherbes

Pithiviers<>Puiseaux<>Nemours

Correspondances : SNCF, Transilien Ligne R du Transilien et (BUS) STILL Gare de Nemours - Saint-Pierre

  • Ligne 24

Pithiviers<>Outarville

  • Ligne 25

Pithiviers<>Étampes

Correspondance : (RER) (C) Gare d'Étampes

  • Ligne 20

Orléans<>Neuville-aux-Bois<>Pithiviers

Correspondances : SNCF Gares d'Orléans et des Aubrais - Orléans

Urbanisme

Morphologie urbaine

La place du Martroi.

Logement

Histoire

Le camp de Pithiviers en 1941
Article détaillé : Pithiviers (camp de transit).

Pithiviers fut un village gaulois (d'où il tire son nom), puis gallo-romain.

Durant la huitième guerre de religion, la ville est prise par les deux Henri (le roi de France Henri III et Henri de Navarre) en 1589[3].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Pithiviers abrita un camp de prisonniers puis un camp de transit avant le départ pour les camps de concentration.

Après la guerre, en 21 ans, la ville gagna rapidement 3 000 habitants en passant de près de 7 000 habitants en 1954 à plus de 10 000 en 1975. Mais la population baissa depuis.

Héraldique

Blason de Pithiviers

Les armes de Pithiviers se blasonnent ainsi :

D'azur à trois chardons, tigés et feuillés d'or, au chef cousu de gueules chargé d'une fleur de lys aussi d'or[4].

On peut également trouver : D'azur, à trois chardons montant et feuillés d'or, deux et un ; au chef d'azur chargé d'une fleur de lis d'or[5].

Administration

La ville fut le chef-lieu du district de Pithiviers et est le chef-lieu de l'arrondissement de Pithiviers et du canton de Pithiviers.

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 en cours Marie-Thérèse Bonneau PS professeur
2001 2008 Philippe Pintaux UDF puis UMP expert comptable
1989 2001 Henry Berthier PS instituteur
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Jumelages

Population et société

Évolution démographique

En 2008, Pithiviers comptait 8 719 habitants (soit une diminution de 6 % par rapport à 1999). La commune occupait le 1 080e rang au niveau national, alors qu'elle était au 968e en 1999, et le 12e au niveau départemental sur 334 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Pithiviers depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[6], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[7]. Pour Pithiviers, le premier recensement a été fait en 2008[8], les suivants étant en 2013, 2018, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Pithiviers, est une évaluation intermédiaire[9].

Le maximum de la population a été atteint en 1975 avec 10 097 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 3 020 3 071 3 038 3 706 3 957 4 023 3 772 3 955 4 158
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 4 432 4 778 4 928 4 585 5 006 5 181 5 509 5 480 5 821
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 6 225 6 293 6 556 5 726 5 995 5 984 6 661 7 111 6 944
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 7 318 8 686 10 097 9 392 9 327 9 235 8 839 8 719 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[10], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[11],[12]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (25 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (21,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 19,9 %, 15 à 29 ans = 23 %, 30 à 44 ans = 18,6 %, 45 à 59 ans = 17 %, plus de 60 ans = 21,4 %) ;
  • 52,2 % de femmes (0 à 14 ans = 18,3 %, 15 à 29 ans = 19,8 %, 30 à 44 ans = 17,7 %, 45 à 59 ans = 15,9 %, plus de 60 ans = 28,3 %).
Pyramide des âges à Pithiviers en 2007 en pourcentage[13]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,7 
7,9 
75 à 89 ans
13,2 
13,1 
60 à 74 ans
13,4 
17,0 
45 à 59 ans
15,9 
18,6 
30 à 44 ans
17,7 
23,0 
15 à 29 ans
19,8 
19,9 
0 à 14 ans
18,3 
Pyramide des âges du département du Loiret en 2007 en pourcentage[14]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,2 
6,2 
75 à 89 ans
9,1 
12,6 
60 à 74 ans
13,2 
20,5 
45 à 59 ans
20,2 
20,8 
30 à 44 ans
20,1 
19,7 
15 à 29 ans
18,1 
19,7 
0 à 14 ans
18,1 

Enseignement

Pithiviers est situé dans l'académie d'Orléans-Tours et dans la circonscription de Pithiviers. La commune possède quatre écoles maternelles publiques, quatre écoles primaires, deux collèges et deux lycées[15].

Les établissements :

  • Les écoles maternelles publiques Denis Poisson et Antoine Beaurieux ;
  • Les écoles maternelles et primaires publiques Saint Aignan et Clos Beauvoys ;
  • Les écoles primaires Général de Gaulle et Abbé Régnard ;
  • Le collège public Denis Poisson ;
  • Le collège privé Saint Grégoire ;
  • Le lycée général et technologique public Duhamel du Monceau ;
  • Le lycée professionnel privé Blanche de Castille ;
  • Le lycée professionnel public Jean de la Taille

Services

  • Centre hospitalier de Pithiviers[16]

Sport

  • Union Sportive Pithiviers Rugby[17]
  • Club Amateur Pithivériens

Économie

Culture et patrimoine

Patrimoine

L'église Saint-Salomon-et-Saint-Grégoire
Le musée municipal
  • Le château de l'Ardoise dont l'élévation, la toiture et le bâtiment furent inscrits à l'inventaire des monuments historiques le le 31 janvier 1956[A 1] ;
  • Les vestiges de la collégiale Saint-Georges du XIe siècle sont inscrits à l'inventaire des monuments historiques depuis 1928 ; certaines parties furent classées en 1986[A 2] ;
  • L’église Saint-Salomon-et-Saint-Grégoire. Entièrement classée aux Monuments Historiques par arrêté du 2 mai 1912, mais un décret du 7 mars 1920 en retire la flèche et la partie haute du clocher; ceux-ci sont de nouveau rajoutés par un arrêté du 22 octobre 1998, puis déclassés de nouveau par arrêté du 8 septembre 2000[A 3]. Salomon de Bretagne, dit aussi saint Salomon, est le saint patron de la ville. En 932, la dépouille de Saint Salomon, roi de Bretagne et martyr, y fut déposée ;

Cadre de vie

Compositions florales rue de la Couronne

La commune possède le label ville fleurie avec deux fleurs attribuées par le conseil national des villes et villages fleuris de France au concours des villes et villages fleuris[20].

Gastronomie

  • Le Pithiviers, gâteau de pâte feuilletée fourré à la crème d'amande. Il existe aussi une version glacée (sans pâte feuilletée) appelée « Pithiviers fondant » décorée de fruits confits ;
  • Le Bondaroy au foin appelé aussi le Pithiviers au foin, est un fromage de la région de Pithiviers ;
  • Les Croquignoles, biscuits secs.

Personnalités liées à la commune

Siméon Denis Poisson

Naissance à Pithiviers

Pithiiviers à l'écran

Notes et références

  1. Gentilés des communes du Loiret sur www.habitants.fr. Consulté le 9 septembre 2010
  2. a et b Carte topographique
  3. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980 (ISBN 978-2-7242-0785-9) p 353.
  4. Gaso. Pithiviers. Consultation :
  5. Malte-Brun, La France illustrée (1882).
  6. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  7. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009
  8. Calendrier des recensements des communes du département du Loiret sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 22 février 2011
  9. Par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 d’afficher dans le tableau des recensements : la population 2006, première population légale connue post-1999, les populations légales suivantes correspondant aux années réelles de recensement et enfin la dernière population légale publiée par l’INSEE. Dans le graphique sont par contre représentés l’ensemble des populations légales connues
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 22 février 2011
  11. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 22 février 2011
  12. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 22 février 2011
  13. Évolution et structure de la population à Pithiviers en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 22 février 2011
  14. Résultats du recensement de la population du Loiret en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 22 février 2011
  15. liste des écoles de la circonscription de Pithiviers sur www.ac-orleans-tours.fr. Consulté le 9 septembre 2010 ; liste des collèges du Loiret sur www.ac-orleans-tours.fr. Consulté le 9 septembre 2010 ; liste des lycées du Loiret sur www.ac-orleans-tours.fr. Consulté le 9 septembre 2010
  16. Site officiel du centre hospitalier de Pithiviers
  17. Site officiel de l'union sportive Pithiviers rugby
  18. Gourmandes ambitions pour Brossard, Reflets du Loiret, juillet-août 2009, p 9.
  19. Site officiel du Jardin de roses anciennes André Ève et article sur le site du conseil général du Loiret. Consultations : mars 2009.
  20. www.villes-et-villages-fleuris.com. Pithiviers, ville fleurie, palmarès 2007. Consultation : octobre 2008.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Léon de la Tour, Études sur l'histoire de Pithiviers : fortifications de la ville, Orléans, 1864, 76 p. 

Article connexe

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pithiviers de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pithiviers — Pithiviers …   Deutsch Wikipedia

  • pithiviers — [ pitivje ] n. m. • fin XIXe; n. d une ville du Loiret 1 ♦ Petit pâté d alouette. 2 ♦ Gâteau feuilleté à la frangipane. ● pithiviers nom masculin (de Pithiviers, nom propre) Gâteau rond feuilleté, fourré d une crème aux amandes. ⇒PITHIVIERS,… …   Encyclopédie Universelle

  • Pithiviers — (spr. Pitiwieh), 1) Arrondissement im französischen Departement Loiret; 21,5 QM., 60,000 Ew.; 2) Hauptstadt darin an der Oeuf, Korbflechterei, Gerberei, Wein u. Safranbau, Handel mit Lerchenpasteten u. Mandelkuchen; P. ist der Geburtsort des… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pithiviers — (spr. tiwjē), Arrondissementshauptstadt im franz. Depart. Loiret, 102 m ü. M., am Oeuf (Quellfluß der Essonne), Knotenpunkt der Orléansbahn, hat eine Kirche aus dem 12.–17. Jahrh., Denkmäler des Mathematikers Poisson und des Botanikers Duhamel du …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Pithiviers — (spr. wĭeh), Stadt im franz. Dep. Loiret, am Oeuf, (1901) 6225 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Pithiviers — French commune nomcommune=Pithiviers région=Centre département=Loiret ( sous préfecture ) arrondissement=Pithiviers canton=Pithiviers (chief town) insee=45252 cp=45300 maire=Philippe Pintaux mandat=2001 2008 intercomm= longitude=2.2525… …   Wikipedia

  • Pithiviers — Original name in latin Pithiviers Name in other language Pithiviers, Pitiv e, pi di wei ye, pitivuPithiviersie, Пітів є State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.16667 latitude 2.25 altitude 118 Population 9659 Date 2011 11 02 …   Cities with a population over 1000 database

  • pithiviers — ¦pētē¦vyā, vē¦ā noun (plural pithiviers) Usage: usually capitalized Etymology: French, from Pithiviers, town in north central France : a usually round puff pastry with a sweet or savory filling …   Useful english dictionary

  • pithiviers — pi·thi·viers …   English syllables

  • Pithiviers-le-vieil — Pour les articles homonymes, voir Pithiviers (homonymie). Pithiviers le Vieil Administration Pays France Région Centre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.