Pierre Monteux


Pierre Monteux
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monteux.
Pierre Monteux
Pierre Monteux, Conductor of the Ballets Russes (c1911-1914) - Gallica.jpg
Naissance 4 avril 1875
Paris, Drapeau de France France
Décès 1er juillet 1964
Hancock, Maine, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chef d'orchestre

Pierre Monteux, né à Paris le 4 avril 1875 et mort à Hancock (Maine, États-Unis), le 1er juillet 1964, est un chef d'orchestre français naturalisé américain (1942).

Biographie

Originaire d'une famille juive du Comtat Venaissin, Pierre Monteux étudie le violon dès l'âge de six ans. Trois ans plus tard, il entre au Conservatoire de Paris. En 1896, il obtient le premier prix de violon, la même année que Jacques Thibaud. De quatorze à dix-sept ans, poussé par son frère aîné, il travaille comme deuxième violon aux Folies Bergères.

À dix-sept ans, il rejoint le Quatuor Geloso au poste d'altiste et voyage ainsi dans la France entière, mais aussi en Belgique, en Suisse, en Italie, en Allemagne et en Autriche. À la même époque, il fréquente aussi les jeunes Pablo Casals, Georges Enesco et Alfred Cortot - avec lequel il effectue une tournée et qui restera un grand ami.

Tout en restant au sein du quatuor jusqu'en 1911, de 1893 à 1912, il est alto solo aux Concerts Colonne, l'orchestre parisien le plus réputé de l'époque, fondé et dirigé par Édouard Colonne. C'est avec ce dernier que Monteux apprend l'essentiel de sa technique de direction, toujours à son poste d'altiste. Il participe à de nombreuses créations, notamment Pelléas et Mélisande de Claude Debussy à l'Opéra-Comique où il est l'assistant d'André Messager.

Après une courte période militaire, il obtient un poste de direction au Théâtre de l'Odéon, où il donne des œuvres de Bizet, Pierné ou Bruneau.

À partir de 1902, chaque été, il est également violoniste dans l'orchestre du Casino de Dieppe, où, pour la saison 1904, on lui propose de diriger de grandes œuvres du répertoire lyrique ou de ballet et quelques œuvres symphoniques qui seront les bases de son large répertoire. En 1906, il y obtient un premier poste de chef titulaire.

En 1911, il est engagé par Serge Diaghilev à la tête de l'orchestre des Ballets russes, en remplacement de Gabriel Pierné, et donne la première de Petrouchka d'Igor Stravinski (13 juin 1911). Puis, sous sa baguette, se succèdent les chefs-d'œuvre : Prélude à « l'Après-midi d'un faune » de Debussy (29 mai 1912), Daphnis et Chloé de Ravel (8 juin 1912), Le Sacre du printemps de Stravinski (29 mai 1913)... Tout au long de sa carrière, Monteux sera particulièrement apprécié pour la qualité de ses interprétations des musiques française et russe.

Durant la saison 1913-1914, il dirige à l'Opéra de Paris, notamment la première française de l'opéra de Rimski-Korsakov, le Coq d'or. En 1914, il est mobilisé et participe à la première bataille de la Marne. En 1916, les Ballets Russes doivent partir en tournée aux États-Unis. Après d'âpres discussions avec les autorités militaires, un sursis permet à Monteux d'accompagner la troupe aux États-Unis, où il séjournera finalement jusqu'en 1924.

Invité pour deux saisons au Metropolitan Opera de New York, il y dirige plusieurs œuvres du répertoire français ainsi que la première américaine du Coq d'or. À partir de 1919, il réorganise l'Orchestre symphonique de Boston privé de ses musiciens allemands (et sujet à des conflits syndicaux), ce qui lui vaut une réputation de « bâtisseur d'orchestre ». Ces deux périodes contribueront fortement à l'immense prestige du maestro aux États-Unis.

En 1924, de retour en France, il dirige à nouveau pour les Ballets Russes puis accepte la codirection de l'Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam à l'invitation de Willem Mengelberg. En 1929, il participe, avec Alfred Cortot, à la création de l'Orchestre symphonique de Paris dont il sera le chef permanent jusqu'en 1938. Dès la première année, il donne en création la Troisième Symphonie de Sergueï Prokofiev (17 mai 1929).

En 1934, Monteux, de retour aux États-Unis pour une série de concerts à Los Angeles, se voit proposer, à la suggestion de Otto Klemperer, la direction de l'Orchestre symphonique de San Francisco, poste qu'il conservera de 1934 à 1952. En 1937, il participe, à New York, à la fondation de l'Orchestre symphonique de la NBC, qu'il prépare pour Arturo Toscanini.

En 1942, il adopte la citoyenneté américaine. En 1943, il fonde une école de direction d'orchestre à Hancock, dans le Maine, où il s'est installé avec sa femme, la cantatrice Doris Hodgkins. Lorin Maazel, Neville Marriner sont passés par cette école. Au début des années 1950, il eut aussi pour élève à San Francisco le jeune André Previn, qui y faisait alors son service militaire.

Pour son quatre-vingtième anniversaire, Igor Stravinski lui dédie son Greetings Prelude.

En 1961, à quatre-vingt-six ans, il accepte la direction du prestigieux Orchestre symphonique de Londres.

Il meurt en 1964 à Hancock, entouré des membres de sa famille.

Il est le père du flûtiste et chef d'orchestre Claude Monteux.

Contrairement à Furtwängler ou Toscanini, il laisse quantité d'enregistrements stéréophoniques, techniquement irréprochables.

Bibliographie

Liens externes


Précédé de :
Henri Rabaud
Directeur musical, Orchestre symphonique de Boston
1919–1924
Suivi de :
Serge Koussevitzky
Précédé de :
Basil Cameron et Issay Dobrowen
Directeur musical, Orchestre symphonique de San Francisco
1935–1954
Suivi de :
Enrique Jordá
Précédé de :
Josef Krips
Chef principal, Orchestre symphonique de Londres
1960–1964
Suivi de :
István Kertész

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Monteux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre Monteux — (April 4, 1875 ndash; July 1, 1964) was an orchestra conductor. Born in Paris, France, rue de la Grange Batelière. Monteux later became an American citizen.Life and careerMonteux studied violin from an early age, entering the Paris Conservatoire… …   Wikipedia

  • Pierre Monteux — Saltar a navegación, búsqueda Pierre Monteux (París, 4 de abril de 1875 Hancock, Maine, 1 de julio de 1964) fue un director de orquesta francés, posteriormente nacionalizado estadounidense. Biografía Monteux estudió violín desde pequeño,… …   Wikipedia Español

  • Pierre Monteux — (* 4. April 1875 in Paris; † 1. Juli 1964 in Hancock, Maine, USA) war ein französisch US amerikanischer Dirigent, der sich durch sehr vitale, lebensfreudige Interpretationen auszeichnete. Leben Monteux war nach einem Violinstudium am Pariser… …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre Monteux School — The Pierre Monteux School for conductors and orchestra musicians, founded by the famous conductor Pierre Monteux, is a 6 week summer orchestra program located in Hancock, Maine.Notable alumni include Lorin Maazel, André Previn, Sir Neville… …   Wikipedia

  • MONTEUX (P.) — MONTEUX PIERRE (1875 1964) Chef d’orchestre français naturalisé américain dont le nom est lié aux grandes créations des Ballets russes de Diaghilev, notamment Petrouchka et Le Sacre du printemps de Stravinski, dont il dirigea la première audition …   Encyclopédie Universelle

  • Monteux — For the orchestra conductor, see Pierre Monteux. Monteux Old city gate …   Wikipedia

  • Monteux — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Pierre Monteux (1875 1964), chef d orchestre français ; Claude Monteux, flûtiste et chef d orchestre américain, fils du précédent. Jean… …   Wikipédia en Français

  • Monteux — Monteux …   Deutsch Wikipedia

  • MONTEUX, PIERRE — (1875–1964), conductor. Born in Paris, Monteux studied at the Paris Conservatoire where he won the first prize for violin in 1896. He played the viola in various orchestras and founded an orchestra of his own, the Concerts Berlioz. From 1911 to… …   Encyclopedia of Judaism

  • Pierre Guerin de Tencin — Pierre Guérin de Tencin Cardinal Pierre Paul Guérin de Tencin de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français