Concerts Colonne


Concerts Colonne

Concerts Colonne

Orchestre Colonne
Édouard Colonne, fondateur des Concerts Colonne
Édouard Colonne, fondateur des Concerts Colonne

Ville de résidence Paris France France
Lieux d'activité Salle Pleyel, Salle Gaveau, Maison de Radio France,
Opéra Garnier
Années d'activité Depuis 1873
Type de formation Orchestre symphonique
Genre Musique symphonique,
opéra, ballet
Style Périodes classique
à contemporaine
Direction Laurent Petitgirard
Fondateur Édouard Colonne
Circonstances de la création Après l'échec du Concert national de Georges Hartmann
Structure de rattachement Association des concerts Colonne
Statut Société coopérative de production
Effectif 82 musiciens
Collaborations Chœur de l'orchestre Colonne,

chef de chœur Patrick Marco

Site internet www.orchestrecolonne.fr

L’Orchestre Colonne (ou Concerts Colonne) est un orchestre symphonique français.

Sommaire

Histoire

L'orchestre est intimement lié à la carrière de son fondateur, le violoniste et chef d'orchestre Édouard Colonne.

Alors premier violon à l’orchestre de l’Opéra de Paris, il est remarqué par l’éditeur de musique Georges Hartmann, qui l’engage aussitôt à la tête du « Concert National » qu’il fonde en mars 1873 au Théâtre de l’Odéon avec comme objectif assigné de faire connaître à un large public les compositeurs français contemporains.

La première saison remporte un succès triomphal et marque le renouveau, en France, de la musique symphonique. Mais malgré cette indéniable réussite auprès du public, le bilan financier catastrophique oblige Hartmann à renoncer.

Fort de son succès personnel, Édouard Colonne crée son propre orchestre, l’Association artistique des Concerts Colonne qui, dès novembre 1873, s’installe au Théâtre du Châtelet. Les Concerts Colonne servent alors avec passion la musique contemporaine de l’époque : ils imposent de nombreux musiciens français (Saint-Saëns, Massenet, Charpentier, Fauré, d'Indy, Debussy, Ravel, Widor, Dukas, Chabrier), intègrent dans leur répertoire Wagner et Richard Strauss, redécouvrent des œuvres oubliées comme la Damnation de Faust, qu’Hector Berlioz avait créée en 1846 à l’Opéra-Comique.

L’orchestre invite les plus grands solistes de l’époque (Sarasate, Pugno, Ysaÿe...), et est l’un des premiers à faire appel à des chefs étrangers, tels que Mottl ou Weingartner. Mahler, Tchaïkovsky, Debussy, Grieg, Richard Strauss et Prokofiev viennent y diriger leurs œuvres. L’Orchestre Colonne peut donc s’enorgueillir d’avoir accueilli, depuis ses débuts, les plus grands chefs d’orchestre. Plus récemment, il a été dirigé par Sylvain Cambreling, Dennis Russel Davis, Michel Corboz, Kent Nagano, Mauricio Kagel, Lovro von Matačić, Armin Jordan, Günter Neuhold, Edmon Colomer, Antonello Allemandi, Stéphane Denève.

En 1910, Gabriel Pierné succède à Édouard Colonne. Il est suivi de Paul Paray (1932), Charles Münch (1956), Pierre Dervaux (1958), tous présidents - chefs d’orchestre, assurant à la fois la direction musicale et la responsabilité administrative. Marcel Landowski, puis Armin Jordan présideront ensuite aux destinées de l’Association artistique des Concerts Colonne, sans toutefois en assurer la direction musicale.

L'actuel directeur musical est Laurent Petitgirard élu initialement en décembre 2004 puis, « seul chef français directeur musical d'un orchestre parisien »[1], réélu pour encore trois ans en octobre 2007.

Organisation

L'orchestre Colonne est une association officiellement dénommée Association artistique des concerts Colonne.

Elle se compose d'un orchestre d'une centaine de musiciens professionnels non salariés. Depuis 1982, l'association est à nouveau dotée d'un chœur symphonique, actuellement dirigé par Patrick Marco qui est également directeur de la Maîtrise des petits chanteurs de Paris. Ce chœur est composé d'une centaine de choristes non professionnels.

Prestation cinématographique

Dans le film Fauteuils d'orchestre de Danièle Thompson, c'est l'Orchestre Colonne dirigé par Laurent Petitgirard qui interprète le célèbre concerto pour piano et orchestre no 5 L'Empereur de Ludwig van Beethoven avec le soliste François-René Duchâble dans les traits d'Albert Dupontel à l'écran.

Directeur musical

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Concerts Colonne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Concerts Colonne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Concerts Colonne — The Colonne Orchestra is a French symphony orchestra, founded in 1873 by the violinist and conductor Édouard Colonne. Contents 1 History 2 Musical Directors 3 References 4 External links …   Wikipedia

  • COLONNE, JULES EDOUARD — (Judah; 1838–1910), French violinist and conductor. Born in Bordeaux, he learned to play several instruments there. In 1855 he went to Paris and in 1857 entered the Paris Conservatory, where he won first prize for harmony and for violin. He… …   Encyclopedia of Judaism

  • Colonne —  Pour l’article homophone, voir Colón. Cet article possède un paronyme, voir : Kowloon …   Wikipédia en Français

  • Colonne — Édouard Colonne (* 23. Juli 1838 in Bordeaux; † 28. März 1910 in Paris) war ein französischer Dirigent. Édouard Colonne im Jahr 1900 Colonne besuchte ab 1856 das Conservatoire de Paris und wurde danach erster Violinist des Orchesters der …   Deutsch Wikipedia

  • Concerts — Concert Concert de musique classique Un concert est une représentation musicale d un ou plusieurs musiciens chanteurs et/ou instrumentistes , sur scène et en public, gratuite ou non, dans un lieu aménagé à cette occasion une …   Wikipédia en Français

  • COLONNE (É.) — COLONNE ÉDOUARD (1838 1910) Né à Bordeaux dans une famille de sept enfants, Judas Colonna, dit Édouard Colonne, affronte très tôt les réalités de la vie qu’il domine avec un courage et un esprit d’entreprise qui ne le quitteront pas. Il entre au… …   Encyclopédie Universelle

  • Colonne — (spr. lonn ), Edouard, Dirigent, geb. 23. Juli 1838 in Bordeaux, erhielt seine musikalische Ausbildung am Pariser Konservatorium und ist besonders bemerkenswert als der Begründer (1874) und Leiter der Concerts du Châtelet zu Paris, die namentlich …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • COLONNE, EDOUARD —    musical conductor, born at Bordeaux, conductor of what are known as Colonne Concerts ; b. 1838 …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Salle Colonne — Pour les articles homonymes, voir Colonne. Salle Colonne Type Salle de concerts classique …   Wikipédia en Français

  • Orchestre Colonne — « Colonne conduit » (1905), lithographie d Hector Dumas Ville de résidence …   Wikipédia en Français