Marcel Landowski


Marcel Landowski
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Landowski.

Marcel Landowski est un compositeur français né le 18 février 1915 à Pont-l'Abbé (Finistère) et mort le 23 décembre 1999 à Paris.

Sommaire

Biographie

Fils du sculpteur d'origine polonaise Paul Landowski et par sa mère arrière-petit-fils du compositeur Henri Vieuxtemps, frère de la peintre Nadine Landowski (1908–1943)ainsi que de la pianiste et peintre Françoise Landowski-Caillet (1917–2007), il montre très jeune d’évidentes dispositions pour la musique et prend des leçons de piano avec Marguerite Long. Il entre au Conservatoire de Paris en 1935, où il compose ses premières pièces et travaille la direction d'orchestre avec Pierre Monteux. Une autre rencontre déterminante sera celle du compositeur Arthur Honegger dont l'influence se ressentira dans plusieurs des ses œuvres.

De 1962 à 1965, il est directeur de la musique de la Comédie-Française. En 1966, il est nommé par André Malraux directeur de la musique, de l'art lyrique et de la danse (premier directeur de la musique en France depuis Lully) au Ministère des Affaires Culturelles, fonction qu'il exercera jusqu'en 1975. On lui doit notamment la définition d'un plan décennal pour la musique, la création de l'orchestre de Paris en 1967 dont la direction est confiée à Charles Münch, la modernisation de l'enseignement dans les conservatoires, la mise en place de grands orchestres de régions, de classes à horaires aménagés pour la danse et pour la musique. Puis il est nommé inspecteur général de la musique en 1975 et directeur des Affaires culturelles de la ville de Paris de 1977 à 1979[1].

Conseiller municipal de Boulogne Billancourt durant deux mandats de Georges Gorse, il y veille au développement du conservatoire municipal, aujourd'hui "à rayonnement régional", et y nomme en 1972 directeur Alain Louvier, tout juste lauréat du prix de Rome. Il a été Secrétaire Perpétuel de l'Académie des Beaux-Arts, où il est entré en 1975, puis Chancelier de l'Institut de France.

Il a fondé en 1991 l'association Musique nouvelle en liberté.

Le langage musical de Landowski est d'inspiration tonale. Le compositeur a toujours été opposé aux dogmes du sérialisme. Son langage est subordonné à des préoccupations humanistes et philosophiques héritées de son père, inséparables de son engagement politique pour l'éducation artistique de la jeunesse. Respectueux des formes classiques, il donne le meilleur de lui-même dans ses œuvres orchestrales et vocales, nourries d'une méditation sincère sur les pièges du matérialisme et de l'intolérance. C'est peut-être dans l'opéra Montségur et dans la Messe de l'Aurore que Landowski s'est exprimé avec le plus de force. Il reconnaissait lui même à sa musique une certaine mélancolie, une expression de joie impossible.

Avec sa femme Jacqueline, pianiste réputée, il eu trois enfants : Manon, danseuse de ballet, chanteuse et comédienne ; Marc, architecte et artiste peintre ; Anne, nommée entre autres directeur de la musique et la danse au Ministère de la Culture[1].

Musicographie

- 1940 : Premier concerto pour piano

- 1944-1948 : Le rire de Niels Halerius.

- 1949 : Symphonie n° 1 « Jean de la Peur ».

- 1954 : concerto pour ondes Martenot et orchestre à cordes.

- 1956 : Le Fou, opéra.

- 1962 : Opéra de poussière.

- 1963 : Deuxième concerto pour piano

- 1963 : Symphonie n° 2.

- 1964 : Symphonie n° 3 « des Espaces ».

- 1977 : Messe de l'Aurore.

- 1979 : Un enfant appelle, composé pour le violoncelliste Mstislav Rostropovitch et sa femme, la soprano Galina Vichnevskaïa.

- 1982 : Symphonie n° 4 « l'horloge ».

- 1985 : Montségur, opéra.

- 1987 : La vieille maison, conte musical en 2 actes et 11 tableaux.

- 1990 : Sorcière du placard aux balais, enregistré avec le chœur des enfants du conservatoire de Boulogne-Billancourt.

- 1995 : L'interrogation, quatuor à cordes.

On lui doit aussi des musiques de films.

Notes et références

  1. a et b Domitille de Veyrac, [PDF]Marcel Landowski le géomètre saltimbanque, magazine Grand Angle de Boulogne-Billancourt, février 2010

Bibliographie

  • Marcel Landowski, La Revue Musicale no 372-373-374 (1984), avec un catalogue raisonné des œuvres établi par François Fabiani, musicologue et ami du compositeur.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marcel Landowski de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marcel Landowski — Marcel François Paul Landowski (18 February 1915 – 23 December 1999) was a French composer, biographer and arts administrator. Born at Pont l Abbé, Finistère, Brittany, he was the son of French sculptor Paul Landowski and great grandson of the… …   Wikipedia

  • Marcel Landowski — (* 18. Februar 1915 in Pont l’Abbé; † 23. Dezember 1999 in Paris) war ein französischer Komponist und Kulturpolitiker. Sein Vater war der seinerzeit weltbekannte Bildhauer Paul Landowski, seine Mutter eine Nachfahrin des Geigers und Komponisten… …   Deutsch Wikipedia

  • Marcel Landowsky — Marcel Landowski Marcel Landowski est un compositeur français né le 18 février 1915 à Pont l Abbé (Finistère) et mort le 23 décembre 1999 à Paris. Biographie Fils du sculpteur d origine polonaise Paul Landowski et par sa mère, arrière petit fils… …   Wikipédia en Français

  • LANDOWSKI (M.) — LANDOWSKI MARCEL (1915 ) Compositeur français né à Pont l’Abbé, Marcel Landowski fait ses études musicales au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. D’abord critique musical, il consacre en 1957 un ouvrage à Arthur Honegger. Il est …   Encyclopédie Universelle

  • Landowski — Marcel Landowski (1915 1999), compositeur français. Nadine Landowski(1908 1943) est une artiste peintre française. Paul Landowski (1875 1961), sculpteur français, issu d une famille polonaise. Tomasz Landowski (1987 ) est un joueur de hockey sur… …   Wikipédia en Français

  • Landowski — or Landowsky is a surname which may refer to:* Marcel Landowski, French composer * Paul Landowski, Polish sculptor * Klaus Rüdiger Landowsky, German politician and manager, former member of city parliament in Berlin (West) …   Wikipedia

  • Landowski — ist der Familienname von: Marcel Landowski (1915–1999), französischer Komponist Paul Landowski (1875–1961), französischer Bildhauer, Vater des Vorhergehenden Siehe auch: Landowska, Landowsky, Landovský …   Deutsch Wikipedia

  • Marcel-Armand Gaumont — Nacimiento 1880 Sorigny Centro Fallecimiento 1962 París …   Wikipedia Español

  • Landowski —   [lãdɔfs ki], Marcel François Paul, französischer Komponist, * Pont l Abbé (Département Finistère) 18. 2. 1915, ✝ Paris 23. 12. 1999; war Schüler von Henri Busser, C. Münch und P. Monteux. Er war in Paris 1962 65 Musikdirektor der Comédie… …   Universal-Lexikon

  • Marcel Bucard — (December 7, 1895, Saint Clair sur Epte – March 13, 1946, Fort of Châtillon) was a French Fascist politician. Contents 1 Early career 2 World War II 3 Death 4 …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.