Phonologie


Phonologie

La phonologie, ou phonématique, est une branche de la linguistique qui étudie l'organisation des sons d'une langue afin de former un énoncé. Il ne faut pas confondre phonologie et phonétique qui, elle, s'intéresse aux sons eux-mêmes, indépendamment de leur fonctionnement les uns avec les autres. La phonétique s'intéresse aux sons en tant qu'unités physiologiques, la phonologie aux sons en tant que parties d'une structure.

Sommaire

Exposé de la méthode phonologique

Distinguer le son du phonème

Article détaillé : Commutation (linguistique).

Le phonème /r/ en français peut servir de bon exemple. Un francophone peut prononcer le mot « rat » avec un /r/ roulé, grasseyé ou normal (dit « parisien ») ; la phonologie n'y verra cependant qu'un seul phonème /r/ car il n'est pas possible, en français, d'opposer trois mots qui débuteraient chacun par une de ces sortes de /r/ et seraient suivi de /a/ : cette distinction n'intéresse que la phonétique. En sorte, [ra] (avec /r/ roulé), [ʀa] (avec /r/ grasseyé comme les prononçait Édith Piaf) et [ʁa] (avec un /r/ normal), se réduisent tous trois à la suite de phonèmes /ra/ et ces suites de phonèmes désignent tous le même mot. On dira alors que les sons [r], [ʀ] et [ʁ] sont des variantes libres du phonème /r/, c'est-à-dire diverses possibilités de réalisation qui ne contrastent pas en français (alors que [r] et [ʀ] s'opposent dans la prononciation de l'arabe et constituent deux phonèmes distincts).

La phonologie n'ayant pas besoin de viser à une aussi grande précision que la phonétique, elle n'utilise pas autant de symboles que cette dernière et suit souvent des notations qui sont propres à l'étude de chaque langue. Ainsi, dans l'exemple précédent, si [ʀ], [ʁ] et [r] (notation phonétique) désignent des sons différents, /r/ (notation phonologique) servira à dénoter n'importe lequel des allophones tant que ceux-ci ne s'opposent pas dans la langue.

De plus, si l'on peut décrire phonétiquement les sons comme ils se présentent, à la suite, il faut, en phonologie, respecter la règle un signe = un phonème. Par exemple, dans le mot anglais choose, ce qu’un francophone analyserait spontanément comme une succession de deux sons [t] + [ʃ] (« ch »), correspond en fait à un seul son : une affriquée. Ce son, représenté par un seul symbole /t͡ʃ/, a également statut de phonème parce qu’il permet d’opposer des paires minimales contenant /t/ ou /ʃ/ (tat et chat). Dans la phrase anglaise, on peut parfaitement trouver une succession /t/ + /ʃ/. Ici, /t͡ʃ/ s’oppose à /tʃ/ et suffit à modifier le sens de la phrase ; comparer en anglais :

/wai't͡ʃu:z/ why choose?
/wait'ʃu:z/ white shoes

Notons cependant qu'un tel exemple ne constitue pas une paire minimale, car d'autres phonèmes (intonation, hauteur) les différencient.

Mais la succession de phonèmes non affriqués est parfois nécessaire aussi en français (note: contrairement à l'anglais, le ton n'est pas noté en phonologie française et réalisé phonétiquement au gré de l'interlocuteur suivant l'intention, il en est de même pour la longueur phonétique des voyelles françaises):

/sɛtʃãkəʒɛm/ sept chants que j'aime, au minimum réalisé [sɛt ʃãk(ə)ʒɛm]

pour distinguer de:

/sɛt͡ʃã(ŋ)kəʒɛm/ c'est Chang que j'aime, au minimum réalisé [sɛ t͡ʃãk(ə)ʒɛm]

La première version nécessite de marquer une pause entre les deux phonèmes phonologiques /t/ et /ʃ/ pour éviter l'affrication, alors que dans les autres cas les pauses entre mots ne sont souvent non marquées ni phonétiquement ni phonologiquement et l'affrication phonétique est réalisée automatiquement dans le discours usuel rapide. Cette affrication qui crée un seul phonème en phonétique ne change pas la phonologie des mots. Un tel cas où la distinction phonologique est nécessaire ne se produit que pour les emprunts de mots étrangers commençant par des affriquées après un mot finissant par une voyelle, et l'usage français est d'allonger la voyelle, ou de marquer la pause, ou marquer le ton en prononçant l'affriquée du mot emprunté. On note ici qu'une nasale finale /ŋ/ est souvent omise phonétiquement dans la prononciation rapide française avant une consonne plosive initiale, même si elle est reconnue implicitement phonologiquement par l'auditeur[réf. nécessaire].

La paire minimale

Article détaillé : Paire minimale.

Traits distinctifs, traits pertinents et unités discrètes

En phonétique on appelle trait distinctif un son qui permet à l'auditeur de distinguer deux phonèmes de prononciation proche; en phonologie, on appelle trait pertinent un trait distinctif qui, dans l'organisation d'une langue particulière, sert effectivement à distinguer deux phonèmes; enfin une unité discrète est la séquence sonore minimale qu'un auditeur-locuteur peut identifier comme phonème dans une séquence sonore.

Les corrélations

Lorsque le même distinctif permet d'opposer une série de phonèmes, on parle de corrélation phonologique . Et le trait distinctif en question s'appelle la marque de corrélation. Ex : Le trait de sonorité est une marque de corrélation, car il permet d'opposer des phonèmes sourds à des phonèmes sonores de la façon suivante :

                     /-sonorité/= /p/ , /t/, /k/, /f/ ,/s/ ,/ʃ/
                     /+sonorité/= /b/ , /d/, /g/, /v/ ,/z/ ,/ʒ/

La distribution

Le problème des phonèmes composés

Notation de système phonologique

Par convention, une transcription phonologique se place entre barres obliques : /ra/ est la transcription phonologique du mot français rat. Chaque symbole utilisé doit ne renvoyer qu'à un seul phonème et chaque phonème ne doit être codé que par un seul symbole. Les symboles utilisés sont souvent ceux de l'API mais on trouve de nombreuses méthodes de transcription, selon les langues, les auteurs, les époques. Entre autres, pour le français, la notation Alfonic initiée par André Martinet. Ces notations sont largement inspirées des archigraphèmes tels que révélés par Nina Catach.

Liste de termes propres à la phonologie

Pathologies du système phonologique

Les troubles phonologiques sont des troubles qui atteignent la constitution du système phonologique, et par conséquent la construction du système phonologique des mots. Il s'agit de troubles centraux, qui touchent l'intégrité des représentations d'un niveau linguistique dans le système cognitif.

Bibliographie

  • Henriette Walter, Phonologie du français, Coll. Le Linguiste, paris, PUF, 1977, 162p.
  • Desportes, Yvon  : Phonologie du français,,Nouveaux Cahiers de la Sorbonne, Paris, 4/2010 (54 pages)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Phonologie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PHONOLOGIE — La linguistique a vécu, dans les années 1960, des heures de gloire qu’elle n’avait jamais connues auparavant. Considérée comme science pilote, elle était susceptible d’offrir, à l’ensemble des sciences humaines, des concepts généraux et des… …   Encyclopédie Universelle

  • Phonologie — Sf strukturelle Lautlehre per. Wortschatz fach. (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. phonologie, das zunächst noch keine derart festgelegte Bedeutung hat. Dann festgelegt besonders durch F. de Saussure und N. Trubetzkoy.    Ebenso nndl.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Phonolŏgie — (v. gr.), 1) so v.w. Lautlehre überhaupt, s. u. Laute II. B) c); bes. 2) so v.w. Phonetismus …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Phonologie — (griech.), soviel wie Lautlehre (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Phonologie — Phonologīe (grch.), Lautlehre …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Phonologie — Die Phonologie (aus griech. φωνή, phōnḗ, Stimme, Laut and griech. λόγος, lógos hier: Wort, Gesprochenes ) ist ein Teilgebiet der Sprachwissenschaft, im Speziellen der Theoretischen Linguistik, und stellt zusammen mit der Phonetik die Lautlehre… …   Deutsch Wikipedia

  • Phonologie — Lautstruktur * * * Pho|no|lo|gie 〈f. 19; unz.; Sprachw.〉 Wissenschaft von den Lauten u. Lautgruppen im Hinblick auf ihre Bedeutung für die Wörter, Lautlehre; oV Fonologie; Sy Phonematik (1), Phonemik; →a. Phonetik; → Lexikon der Sprachlehre… …   Universal-Lexikon

  • phonologie — См. fonologìa …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • Phonologie — См. fonologìa …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • phonologie — (fo no lo jie) s. f. Terme de grammaire. Science de la phonétique, ou partie de la grammaire comparée qui traite des sons, des lettres et de leur permutation. ÉTYMOLOGIE    Du grec, voix, et, traité …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré