Patrimoine de lille


Patrimoine de lille

Patrimoine de Lille

Le faîte de la porte de Paris

Les diverses guerres mais aussi l’indifférence des habitants, la priorité donnée au développement industriel et les nécessités immédiates du logement ouvrier ont par le passé causé d'importants dégâts au patrimoine de Lille. Une certaine prise de conscience de la richesse de ce patrimoine à partir des années 1960-70 a abouti à d’importantes opérations de rénovation. Particulièrement dans le Vieux-Lille, quartier dont le bâti vétuste tombait pratiquement en ruines, et qui est aujourd’hui une zone touristique.

Sommaire

Musées

Le palais des Beaux-Arts de Lille est considéré comme le second musée des Beaux-Arts de France en nombre d'œuvres exposées, après le palais du Louvre. Il contient une collection de peintures qui présente de nombreuses œuvres d'artistes majeurs, notamment Brueghel, Rubens, Antoine van Dyck, Francisco de Goya, Jacob Jordaens, Jean Siméon Chardin, Jacques Louis David, Eugène Delacroix, Gustave Courbet, Édouard Manet, Pablo Picasso. Il contient également un cabinet de dessins, une galerie de sculptures, une collection de céramiques et une quinzaine de plans en relief de villes fortifiées du nord de la France et de Belgique.

Le musée de l'hospice Comtesse est consacré à la vie dans les Flandres du Moyen Âge à la Révolution. Il présente une collection de peintures et de nombreux objets d'époque. Le musée en lui-même est un bâtiment dont les origines remontent à 1237.

Installé dans un ancien couvent, le musée des canonniers retrace l'histoire militaire de la ville et en particulier celle de ses nombreux sièges. Le musée présente des objets militaires mais aussi des témoignages de la vie quotidienne des Canonniers Sédentaires de la ville.

Fondé en 1816, le musée d'histoire naturelle et de géologie présente 4 grandes collections : zoologique, géologique, industrielle et ethnographique. Il présente également en moyenne deux expositions temporaires par an.

  • Le musée de l'Institut Pasteur

Le Musée de l'Institut Pasteur retrace la vie et l'œuvre de Louis Pasteur, d'Albert Calmette et de Camille Guérin. Le bâtiment est un ancien dispensaire créé en 1901 par Albert Calmette.

La musée comporte deux parties séparées par une cour-jardin : le logis familial et la "Fabrique d'histoire". La première permet au visiteur de se situer à l'époque de la naissance de Charles de Gaulle ; la seconde, installée dans l'ancienne fabrique de tulle de son grand-père maternel, est aménagée en centre culturel.

Situé dans la crypte moderne de la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille, le Centre d'art sacré contemporain présente des œuvres de la collection Delaine sur le thème de la Passion.

  • L'Écomusée des Écoles Publiques de Lille

Situé dans l'ancienne école Récamier, au 4 de la rue Frédéric Mottez, il reconstitue une salle de classe des années 1930. Dans une pièce adjacente, la bibliothèque du musée contient une collection d'ouvrages d'école.

Architecture religieuse

Les principaux édifices religieux de la ville peuvent être répartis par quartier.

  • Vauban Esquermes
    • L'église Saint-Martin d'Esquermes
    • L'église Notre-Dame-de-Consolation
    • La chapelle Notre-Dame-de-Réconciliation (Construite au XIIIe siècle).
  • Lille-Sud
    • L'église du Cœur-Immaculé-de-Marie
    • L'église Sainte-Germaine
    • L'église Saint-Philibert
    • La grande Mosquée
  • Fives
    • L'église Notre-Dame-de-Fives
    • L'église Saint-Louis
    • L'église Saint-Sacrement
    • La chapelle d'Elocquès
  • Hellemmes
    • L'église Notre-Dame-de-Lourdes
    • L'église Saint-Denis
  • Lomme
    • L'église Notre-Dame-de-la-Visitation
    • L'église Notre-Dame-de-Lourdes
    • L'église Sacré-Cœur
    • L'église Saint-Christophe

Architecture civile

Antérieure à la conquête française

Ainsi que de très nombreuses maisons de style Lillois du XVIIe siècle et XVIIIe siècle ou se mêlent racines flamandes et influences françaises.

De la conquête française à la révolution

  • Les façades du quartier du Vieux-Lille
  • De nombreux hôtels particuliers parmi lesquels :
    • L'Hotel de Wambrechies élevé vers 1685 et agrandi à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe.
    • L'Hotel d'Ailly d'Aigremont (1702 - 1703) aujourd'hui résidence du général commandant la Force d'Action terrestre du territoire national.
    • L'Hotel Vrau et les Salons lillois du Pont Neuf (début du XVIIIe siècle)
    • L'Hotel Scrive (élevé au début du XVIIIe siècle, il a été remanié de nombreuses fois jusqu'à la Belle époque), siège depuis 1979 de la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Nord - Pas-de-Calais.
  • Le Théâtre du Nord (1717)
  • L'ancien Hôpital général de Lille (1738 - 1743), qui accueille depuis 1996 l'IAE de Lille.

De la révolution à la première guerre mondiale

Postérieure à la première guerre mondiale

Architecture militaire

La porte de Gand

Statuaire

Article détaillé : Statues de Lille.

La statue la plus marquante de Lille est certainement la colonne de la Déesse qui occupe le centre de la Grand place. Érigée en 1845, elle commémore la résistance victorieuse au siège autrichien de 1792 grâce à laquelle la ville de Lille recevra la légion d'honneur en 1900.

Près de l'entrée du 43e RI dans le parc de la citadelle de Lille se trouvent de nombreux monuments dont le monument aux fusillés lillois de la première guerre mondiale, érigé en 1929 et le monument au Pigeon voyageur. Lille rend aussi hommage à ses hommes illustres : Louis Pasteur sur la place Philippe Lebon, Faidherbe sur la place de la République ou Alexandre Desrousseaux et Le p'tit quinquin dans l'hôtel de ville et à l'entrée du square Foch.

De nombreuses statues lilloises érigées au XIXe siècle ont disparu pendant l'occupation allemande entre 1914 et 1918, par suite des réquisitions de métal pour l'effort de guerre.

Jardins, espaces verts

Autres

Frise chronologique


  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du Nord-Pas-de-Calais Portail du Nord-Pas-de-Calais
  • Portail de Lille Métropole Portail de Lille Métropole
Ce document provient de « Patrimoine de Lille ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Patrimoine de lille de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Patrimoine de Lille — Le faîte de la porte de Paris Les diverses guerres mais aussi l’indifférence des habitants, la priorité donnée au développement industriel et les nécessités immédiates du logement ouvrier ont par le passé causé d importants dégâts au patrimoine… …   Wikipédia en Français

  • Lille — Pour les articles homonymes, voir Lille (homonymie). 50° 38′ 14″ N 3° 03′ 48″ E …   Wikipédia en Français

  • Lille Metropole Communaute urbaine — Lille Métropole Communauté urbaine Lille Métropole Administration Pays France Région Nord Pas de Cal …   Wikipédia en Français

  • Lille Métropole — Communauté urbaine Lille Métropole Administration Pays France Région Nord Pas de Cal …   Wikipédia en Français

  • Lille Métropole Communauté Urbaine — Lille Métropole Administration Pays France Région Nord Pas de Cal …   Wikipédia en Français

  • Lille Métropole Communauté urbaine — Lille Métropole Administration Pays France Région Nord Pas de Calais D …   Wikipédia en Français

  • Lille métropole communauté urbaine — Lille Métropole Administration Pays France Région Nord Pas de Cal …   Wikipédia en Français

  • Lille 2004 — est un projet culturel mené par la municipalité de Lille à l occasion de sa désignation, avec Gênes, comme Capitale européenne de la culture en 2004. Sommaire 1 Genèse 2 Déroulement 3 Les lieux de Lille 2004 …   Wikipédia en Français

  • Lille-centre — est un quartier de la ville de Lille comptant environ 23 000 habitants. Sommaire 1 Généralités 2 Édifices notables 2.1 Édifices d origine civile 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Lille 2 University of Health and Law — Infobox University name = Université de Lille II native name = Université de Lille II image size = caption = established = 1562 1971 (current campus) type = Public, Health, Sports, Management, Law president = staff = 1,050 students = 24,000… …   Wikipedia