Parti social-chrétien (francophone)


Parti social-chrétien (francophone)

Centre démocrate humaniste

Centre démocrate humaniste
CdH.svg
Présidente
Vice-présidents

Secrétaire politique
Secrétaire général
Administrateur général
Joëlle Milquet
André Antoine
Melchior Wathelet
Jean-Jacques Viseur
Eric Poncin
Clément Crohain
Fondation 1945 (PSC-CVP)
1972 (PSC)
2002 (cdH)
Siège Rue des Deux Églises 41
1000 Bruxelles
Au niveau fédéral
Chambre[1]
Chef de groupe Christian Brotcorne
Sénat[2]
Chef de groupe Francis Delpérée
Ministres fédéraux[3]
Joëlle Milquet
Melchior Wathelet (fils)
{{{option-6}}} {{{valeur-6}}}
Flag of Wallonia.svg Flag Belgium brussels.svg Dgbelgiens.svg
Dans les entités fédérées
Parl. wallon[4]
Ministres wallons[5]

André Antoine
Benoît Lutgen
Parl. Comm. française[6]
Ministres francophones[7]
André Antoine
Marie-Dominique Simonet
Parl. bruxellois[8]
Ministre bruxellois[9] Benoît Cerexhe
Parl. Comm. germanophone[10]
{{{option-14}}} {{{valeur-14}}}
{{{option-15}}} {{{valeur-15}}}
{{{option-16}}} {{{valeur-16}}}
Au niveau européen
Représentants
{{{option-17}}} {{{valeur-17}}}
Affiliation européenne Parti populaire européen
Affiliation internationale
Idéologie(s) Centrisme
Démocratie chrétienne
Couleur Orange
Site officiel www.lecdh.be
voir aussi

Constitution belge
Politique de la Belgique
Monarques de Belgique
Gouvernement fédéral belge
Premiers ministres belges
Partis politiques belges
Élections belges

Le Centre démocrate humaniste (cdH), anciennement Parti social chrétien (PSC), est un parti démocrate humaniste francophone de Belgique, dont le projet politique s'enracine dans une lecture actualisée de l'humanisme ou personnalisme d'Emmanuel Mounier. Il participe actuellement aux gouvernements fédéral belge, de la Région de Bruxelles-Capitale, de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique.

Sommaire

Historique

Le parti est issu de la scission du PSC unitaire en une aile francophone et une aile néerlandophone suite à la crise de Louvain.

La crise de Louvain de 1968, née de la volonté flamande d'expulser la section francophone de l'Université catholique de Louvain, a en effet conduit le PSC à s'imposer comme parti francophone autonome.

Depuis 1972, le PSC et le CVP sont deux partis totalement indépendants.

Depuis qu'il est autonome, le PSC s'est affirmé comme un parti au fonctionnement démocratique. En 1969, le PSC a été le premier parti belge à introduire l'élection de son président national, de ses présidents d'arrondissements et de ses présidents de sections locales au suffrage universel de l'ensemble de ses membres. Le PSC n'a cessé de renforcer la démocratie interne en organisant de nombreux débats largement ouverts sur les problèmes d'actualité et en consacrant des efforts importants à la formation de ses responsables.

Aux élections régionales et législatives de 1999, le parti connaît une crise, due à deux faits externes, mais extrêmement médiatisés : l'Affaire Dutroux et la crise de la dioxine. Cela conduit le PSC à rejoindre l'opposition à tous les niveaux de pouvoir. Joëlle Milquet devient la nouvelle présidente du PSC.

Le 9 juin 2001, le congrès du PSC a approuvé la Charte de l'Humanisme démocratique.

Le 18 mai 2002, au terme d'un long processus de discussion mené par Joëlle Milquet dans tous les arrondissements, le congrès du PSC a adopté les nouveaux statuts et la nouvelle dénomination du parti : Centre Démocrate Humaniste (cdH). Suite à l'abandon explicite de la référence chrétienne et à l'adoption d'une politique plutôt marquée à gauche, certains de ses membres fondèrent un nouveau parti : Les Chrétiens démocrates francophones (CDF) devenus Chrétiens démocrates fédéraux.

Aux élections législatives de 2003, le parti ne progresse pratiquement pas et reste donc dans l'opposition au niveau fédéral. Joëlle Milquet est réélue présidente du cdH à l'automne 2003.

Le succès aux scrutins régionaux et communautaires de juin 2004 ont permis au cdH de revenir au pouvoir à la Région wallonne, à la Communauté française et à la Région de Bruxelles-Capitale, en coalition avec le Parti socialiste et le parti écologiste à la Région de Bruxelles-Capitale.

Suite aux élections législatives du 10 juin 2007 où le cdH gagne 5 sièges (3 à la Chambre des représentants, 2 au Sénat], les humanistes-centristes participent au gouvernement Leterme I après un très long processus de négociation mené par Joëlle Milquet et Melchior Wathelet.

Personnalités liées au cdH/PSC

Notes et références

Bibliographie

  • Paul Wynants, « Du PSC au CDH. I. 1981-1999 » dans Courrier hebdomadaire, n° 1889, CRISP, Bruxelles, 2005
  • Paul Wynants, « Du PSC au CDH. II. 1999-2004 » dans Courrier hebdomadaire, n° 1895-1896, CRISP, Bruxelles, 2005

Liens externes


  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
Ce document provient de « Centre d%C3%A9mocrate humaniste ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parti social-chrétien (francophone) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parti Social-Chrétien (Belgique) — Parti social chrétien (unitaire) Pour les articles homonymes, voir Parti social chrétien. Le Parti social chrétien (PSC) (en néerlandais : Christelijke Volkspartij ou CVP) est un parti unitaire belge démocrate chrétien, qui exista de 1945 à… …   Wikipédia en Français

  • Parti social-chretien (unitaire) — Parti social chrétien (unitaire) Pour les articles homonymes, voir Parti social chrétien. Le Parti social chrétien (PSC) (en néerlandais : Christelijke Volkspartij ou CVP) est un parti unitaire belge démocrate chrétien, qui exista de 1945 à… …   Wikipédia en Français

  • Parti social-chretien — Parti social chrétien Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Parti social chrétien est le nom de plusieurs partis politiques : Le Parti social chrétien ou PSC (en néerlandais :… …   Wikipédia en Français

  • Parti social-chrétien (unitaire) — Pour les articles homonymes, voir Parti social chrétien. Le Parti social chrétien (PSC) (en néerlandais : Christelijke Volkspartij ou CVP) est un parti unitaire belge démocrate chrétien, qui exista de 1945 à 1968. Historique Il est issu du… …   Wikipédia en Français

  • Parti social-chrétien —  Cette page d’homonymie répertorie différents partis politiques partageant un même nom. Parti social chrétien est le nom de plusieurs partis politiques :  Belgique Le Parti social chrétien ou PSC CV …   Wikipédia en Français

  • Parti National Social Chrétien — Drapeau du Parti National Social Chrétien. Le Parti National Social Chrétien (PNSC[1]) était un parti politique canadien fondé par Joseph Ménard …   Wikipédia en Français

  • Parti Socialiste (Belgique) —  Pour les autres articles nationaux, voir Parti socialiste. Parti socialiste …   Wikipédia en Français

  • Parti socialiste (belgique) —  Pour les autres articles nationaux, voir Parti socialiste. Parti socialiste …   Wikipédia en Français

  • Parti Credit social du Canada — Parti Crédit social du Canada Le Parti Crédit social du Canada (anglais : Social Credit Party of Canada) était un parti politique conservateur populiste au Canada qui prônait les théories de réforme monétaire du crédit social. C était l aile …   Wikipédia en Français

  • Parti crédit social du Canada — Le Parti Crédit social du Canada (anglais : Social Credit Party of Canada) était un parti politique conservateur populiste au Canada qui prônait les théories de réforme monétaire du crédit social. C était l aile fédérale du mouvement… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.